leGuide
audio

Infos

Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite
Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite

Esther 2.1-23

1Après ces événements, une fois sa colère apaisée, le roi Assuérus pensa avec regret à Vasthi, à ce qu'elle avait fait et à la décision qui avait été prise à son sujet. 2Alors les jeunes serviteurs du roi dirent: «Qu'on recherche des jeunes filles qui soient vierges et belles pour le roi. 3Que le roi désigne, dans toutes les provinces de son royaume, des inspecteurs chargés de rassembler toutes les jeunes filles vierges et belles à Suse, la capitale, dans le harem, sous l'autorité d'Hégaï, l'eunuque du roi responsable des femmes! Il leur fournira les produits cosmétiques nécessaires, 4et la jeune fille qui plaira au roi deviendra reine à la place de Vasthi.» Le roi trouva le conseil bon et s'y conforma.

5Il y avait à Suse, la capitale, un Juif du nom de Mardochée. C'était un fils de Jaïr, un descendant de Shimeï et de Kis, un Benjaminite 6qui avait quitté Jérusalem en compagnie du groupe d'exilés partis avec Jéconia, le roi de Juda, sur ordre de Nebucadnetsar, le roi de Babylone. 7Il se chargeait de l'éducation d'Hadassa, alias Esther, la fille de son oncle, car elle n'avait plus ni père ni mère. Cette jeune fille était belle à tout point de vue. A la mort de ses parents, Mardochée l'avait adoptée.

8Lorsqu'on proclama le message du roi, qui avait valeur de loi, et qu'on rassembla un grand nombre de jeunes filles à Suse, la capitale, sous l'autorité d'Hégaï, Esther fut aussi prise. Elle fut conduite au palais et placée sous l'autorité d'Hégaï, le responsable des femmes. 9La jeune fille lui plut et gagna sa sympathie. Il s'empressa de lui fournir les produits cosmétiques et les éléments dont elle avait besoin. Il lui donna aussi sept jeunes filles sélectionnées parmi le personnel du palais, puis il la déplaça avec ses suivantes dans le meilleur appartement du harem.

10Esther ne révéla ni son origine ni sa famille, car Mardochée lui avait interdit de le faire. 11Chaque jour il se promenait devant la cour du harem pour s'assurer du bien-être d'Esther et de la façon dont on la traitait.

12Chaque jeune fille devait se rendre vers le roi Assuérus lorsque c'était son tour, soit après 12 mois passés à prendre soin de son corps, conformément à la règle en vigueur pour les femmes: 6 mois avec de l'huile de myrrhe et 6 mois avec des aromates et des produits cosmétiques spécifiquement féminins. 13C'est ainsi que chaque jeune fille se rendait vers le roi. Quand elle passait du harem au palais, on lui permettait de prendre avec elle tout ce qu'elle demandait. 14Elle y allait le soir, et le lendemain matin elle passait dans le second harem, sous l'autorité de Shaashgaz, l'eunuque du roi responsable des concubines. Elle ne retournait plus vers le roi, à moins que celui-ci n'ait envie d'elle et qu'elle ne soit nommément appelée.

15Lorsque son tour d'aller vers le roi arriva, Esther, fille d'Abichaïl - l'oncle de Mardochée, celui qui l'avait adoptée - ne réclama que ce que lui conseilla Hégaï, l'eunuque du roi responsable des femmes. Elle gagnait les faveurs de tous ceux qui la voyaient. 16Esther fut conduite vers le roi Assuérus, dans son palais royal, le dixième mois - c'est-à-dire le mois de Tébeth - la septième année de son règne. 17Le roi préféra Esther à toutes les autres femmes, elle gagna ses faveurs et sa sympathie plus que toutes les autres jeunes filles. Il mit la couronne royale sur sa tête et la proclama reine à la place de Vasthi. 18Le roi organisa un grand banquet pour tous ses princes et serviteurs, et ce en l'honneur d'Esther. Il accorda aussi des dispenses d'impôts aux provinces et distribua des cadeaux avec une générosité toute royale.

19La deuxième fois qu'on rassembla des jeunes filles, Mardochée était assis à la porte du roi. 20Esther n'avait toujours pas révélé ni sa famille ni son origine, car Mardochée le lui avait interdit, et elle respectait ses ordres comme lorsqu'elle était sous sa tutelle. 21A ce moment-là, Mardochée était donc assis à la porte du roi. Bigthan et Théresh, deux eunuques du roi qui avaient la garde de l'entrée, eurent un mouvement d'irritation et cherchèrent à porter la main contre le roi Assuérus. 22Mardochée en fut informé et le révéla à la reine Esther, qui parla de sa part au roi. 23L'information fut vérifiée et confirmée, de sorte que les deux eunuques furent pendus à une potence. Tout cela fut enregistré par écrit dans les annales en présence du roi.

Lire la suite

LA BELLE ESTHER, LE BON MARDOCHÉE

Bien qu’il puisse à tout moment s'attribuer n’importe quelle belle jeune fille de son harem, le roi, une fois sa colère calmée, repense à Vasthi, la reine, sa compagne qu'il a chassée (1). Éprouverait-il du remords ? Il semble bien qu'il ait besoin d'autre chose qu'une réponse immédiate à ses aspirations purement sensuelles. Il se sent seul. N’importe qui a besoin de quelqu’un à qui se confier, avec qui rire, pleurer, partager peines et joies. Personne n’est « une île », même pas ce roi despotique et puissant. Ainsi approuve-t-il la suggestion de ses conseillers de lui chercher une femme pour remplacer Vashti.

On organise donc le Concours Miss Empire Perse dont la gagnante se verra dotée de la couronne que portait la reine précédente. L’une des candidates est d’origine juive. Mais elle ne divulgue ce secret à personne, car son cousin et père adoptif, le fonctionnaire Mardochée, y voit un danger (10). Le bon Mardochée veille sur la belle Esther (11).

La beauté intérieure d’Esther, la surveillance de Mardochée

Pour paraître devant le roi, chaque fille bénéficie du même traitement de beauté, de soins du visage et du corps. Au XXIe siècle comme autrefois, les dépenses pour avoir une peau fine, sans rides et sans taches mettent en évidence à quel point il est toujours important de paraître.
Mais Esther, d'une grande beauté physique (7), a un autre atout : la beauté intérieure. Elle plaît d’abord à Hégaï, l’eunuque du roi. De ce fait, elle reçoit davantage d’attention, un excellent logement (9), et elle plaît à tout le monde (15). Aucune jalousie apparente de la part de ses concurrentes. Finalement, elle plaît au roi qui la couronne non pas Miss Empire, mais reine de l’empire. Derrière la faveur du roi, discernons à nouveau la main de Dieu qui fait progresser son plan pour le peuple juif.

Le secret est toujours bien gardé concernant l'origine d'Esther ; le bon Mardochée, grâce à la position qu’il occupe au palais royal, continue à veiller sur sa protégée. Son poste lui permet aussi de démasquer un projet de coup d’État. Ainsi, dans la plus grande discrétion, le plan de Dieu se poursuit dans les coulisses du palais et dans les coulisses de l’Histoire. Revenir à la lecture/note de la journée

Prière

Merci, Seigneur, de ce que tu t’intéresses plus à la beauté intérieure qu’à la beauté extérieure ! Que ton Saint-Esprit agisse en moi pour me façonner, me sanctifier, me purifier afin que je te plaise ! Qu’ainsi tu puisses faire progresser ton plan pour ma vie, et te servir de moi pour le réaliser envers ceux que tu mets sur mon chemin !

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 94

1Dieu des vengeances, Eternel, Dieu des vengeances, révèle-toi! 2Lève-toi, juge de la terre, paie aux orgueilleux le salaire qu'ils méritent!

3Jusqu'à quand les méchants, Eternel, jusqu'à quand les méchants vont-ils triompher? 4Ils fanfaronnent, ils parlent avec arrogance, tous ceux qui commettent l'injustice se vantent. 5Eternel, ils écrasent ton peuple, ils humilient ton héritage, 6ils égorgent la veuve et l'étranger, ils assassinent les orphelins, 7et ils disent: «L'Eternel ne le voit pas. Le Dieu de Jacob n'y fait pas attention.»

8Faites attention, idiots! Hommes stupides, quand ferez-vous preuve de bon sens? 9Celui qui a fixé l'oreille n'entendrait-il pas? Celui qui a formé l'oeil ne verrait-il pas? 10Celui qui corrige les nations ne punirait-il pas, lui qui enseigne à l'homme la connaissance? 11*L'Eternel connaît les pensées de l'homme: il sait qu'elles sont sans valeur.

12Heureux l'homme que tu corriges, Eternel, et que tu enseignes, par ta loi, 13pour lui donner de la tranquillité quand vient le malheur, tandis que la tombe est creusée pour le méchant!

14L'Eternel ne délaisse pas son peuple, il n'abandonne pas son héritage; 15car on rendra de nouveau un jugement juste, et tous ceux dont le coeur est droit s'y conformeront.

16Qui se lèvera pour moi contre ceux qui font le mal? Qui me soutiendra contre ceux qui commettent l'injustice? 17Si l'Eternel n'était pas mon secours, j'habiterais bien vite dans le monde du silence.

18Quand je dis: «Mon pied est en train de glisser», ta bonté, Eternel, me sert d'appui. 19Quand mon coeur est agité par une foule de pensées, tes consolations me rendent la joie. 20Comment pourrais-tu être le complice de mauvais juges qui commettent des crimes au mépris de la loi? 21Ils se liguent contre le juste, ils condamnent l'innocent, 22mais l'Eternel est ma forteresse, mon Dieu est le rocher où je trouve un refuge. 23Il fera retomber leur crime sur eux, il les réduira au silence par leur méchanceté. L'Eternel, notre Dieu, les réduira au silence.