leGuide
audio

Infos

Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite
Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite

Esther 3.1-15

1Après ces événements, le roi Assuérus accorda plus d'importance et de pouvoir à Haman, fils d'Hammedatha, l'Agaguite. Il lui donna une position supérieure à celle de tous les princes de son entourage. 2Tous les serviteurs du roi qui se tenaient à la porte du roi pliaient le genou et se prosternaient devant Haman, car cela correspondait aux ordres du roi à son sujet. Mardochée, cependant, ne pliait pas le genou et ne se prosternait pas. 3Les serviteurs du roi qui se tenaient à la porte du roi lui dirent: «Pourquoi enfreins-tu l'ordre du roi?» 4Comme ils le lui répétaient chaque jour et qu'il ne les écoutait pas, ils informèrent Haman de son attitude pour voir s'il persisterait dans sa décision. En effet, il leur avait dit qu'il était juif. 5Haman s'aperçut qu'effectivement Mardochée ne pliait pas le genou et ne se prosternait pas devant lui, et il fut rempli de colère. 6Cependant, il ne jugea pas suffisant de porter la main contre Mardochée seul. En effet, on lui avait révélé à quel peuple celui-ci appartenait et il chercha à exterminer tous les Juifs installés dans tout le royaume d'Assuérus, à savoir le peuple de Mardochée.

7La douzième année du règne d'Assuérus, le premier mois, c'est-à-dire le mois de Nisan, on jeta le «pour» - c'est-à-dire le sort - devant Haman pour chaque jour et chaque mois successivement, et le sort désigna le douzième mois, c'est-à-dire celui d'Adar.

8Haman dit alors au roi Assuérus: «Il y a dans l'ensemble des provinces de ton royaume un peuple unique, bien que dispersé, qui reste bien à part parmi les peuples. Il a des lois différentes de celles de tous les autres peuples et n'applique pas celles du roi. Le roi n'a aucun intérêt à le laisser tranquille. 9Si donc tu le juges bon, qu'on donne par écrit l'ordre de les faire disparaître. Ce sont 300tonnes d'argent que je remettrai aux fonctionnaires pour le trésor du roi.»

10Le roi retira l'anneau de sa main et le donna à Haman, fils d'Hammedatha, l'Agaguite qui était l'adversaire des Juifs, 11et il lui dit : «L'argent et ce peuple sont à ta disposition. Fais-en ce que tu voudras.»

12On convoqua les secrétaires du roi le treizième jour du premier mois et l'on écrivit un message en tout point conforme aux ordres d'Haman et adressé aux satrapes du roi, aux gouverneurs de chaque province et aux chefs de chaque peuple, à chaque province dans son écriture et à chaque peuple dans sa langue. Le message fut écrit au nom du roi Assuérus et l'on y apposa l'empreinte du roi. 13Les lettres furent envoyées par l'intermédiaire de coursiers dans toutes les provinces du roi. Elles disaient qu'il fallait en un seul jour - le treizième du douzième mois, c'est-à-dire le mois d'Adar - exterminer, massacrer et supprimer tous les Juifs, jeunes et vieux, petits enfants et femmes, et procéder au pillage de leurs biens. 14Une copie du document devait être donnée avec force de loi à chaque province et être communiquée à tous les peuples afin qu'ils soient prêts pour ce jour-là. 15Les coursiers partirent sans tarder, sur ordre du roi. L'édit fut aussi proclamé à Suse, la capitale, et, tandis que le roi et Haman s'installaient pour boire, la ville de Suse était plongée dans la consternation.

Lire la suite

LE PLAN MACHIAVÉLIQUE D’HAMAN

Cinq ans ont passé depuis le couronnement d’Esther, depuis la dénonciation par Mardochée de la tentative d’assassinat contre le roi et la pendaison des deux eunuques coupables (7). Aucune récompense de la part du roi pour cet acte de Mardochée ! Mais Haman, pour une raison non signalée par l’auteur du récit, a été promu devant le roi. Malgré cette promotion, Mardochée refuse d'accorder à Haman le respect dû à un homme de son rang. Serait-ce à cause de son origine amalécite ? En effet, les Amalécites faisaient partie des ennemis perpétuels des Juifs depuis l’époque de l’Exode (Ex 17. 8-15).
Face au refus de Mardochée, Haman conçoit un plan machiavélique pour détruire à jamais le peuple juif (6). Suivant une tradition en vigueur à l'époque, il décide, en tirant au sort, de la date de la réalisation de son plan, qu'il présente aussitôt au roi. Celui-ci, toujours prêt à recevoir quelque monnaie sonnante et trébuchante (9, 13), donne son assentiment sans s'informer des tenants et aboutissants de ce projet1, et il en délègue toute la réalisation à Haman.

Le plan bienveillant de Dieu

Dès le jardin d’Éden, Dieu a mis en place son plan de salut pour tous les hommes (Gen 3. 15). Depuis cette époque lointaine, personne n’a réussi à détruire le peuple qui, conformément à la volonté de Dieu, donnerait à l'humanité le Sauveur promis. Car personne ne peut annuler le plan bienveillant de Dieu. Le tirage au sort d’Haman va décider du jour du déclenchement du massacre. Le sort2 tombe sur une date du dernier mois de l’année. Le peuple juif a donc du temps pour préparer sa défense. Est-ce de la chance ou est-ce la main de Dieu ? Pendant que les méchants insouciants passent leur temps à boire (15), tout le peuple est dans le désarroi et la consternation. Quel sera leur sort ? Qui peut faire confiance à ce roi insensé qui agit en se fiant aveuglément aux conseils de Haman ? Mais Dieu veille silencieusement, et l’on verra sa main de délivrance intervenir dans les chapitres suivants. Revenir à la lecture/note de la journée

Prière

À toi la gloire, ô Dieu ! Même dans ton silence, tu n’es jamais indifférent aux souffrances et aux angoisses de tes bien-aimés ! Donne-moi la paix intérieure, Seigneur, même quand la folie règne autour de moi ! Les plans des méchants ne tiendront jamais face à tes plans bienveillants. Alléluia !
Notes:
  • 1: Selon l’historien grec Hérodote, le roi Assuérus recevait souvent de mauvais conseils et manquait totalement de bon sens.
  • 2: Le jet du « pour », c’est-à-dire du sort, est à l’origine de la fête de Pourim, célébrée par les Juifs aujourd’hui encore. Au lieu d’être le jour de leur destruction, ce jour du mois d’Adar sera finalement le jour de leur délivrance.

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 96

1Chantez en l'honneur de l'Eternel un cantique nouveau, chantez en l'honneur de l'Eternel, habitants de toute la terre! 2Chantez en l'honneur de l'Eternel, bénissez son nom, annoncez de jour en jour son salut! 3Racontez sa gloire parmi les nations, ses merveilles parmi tous les peuples!

4Oui, l'Eternel est grand et digne de recevoir toute louange; il est redoutable, plus que tous les dieux. 5En effet, tous les dieux des peuples ne sont que des faux dieux, alors que l'Eternel a fait le ciel. 6La splendeur et la magnificence sont devant lui, la force et la gloire remplissent son sanctuaire.

7Familles des peuples, rendez à l'Eternel, rendez à l'Eternel gloire et honneur! 8Rendez à l'Eternel la gloire due à son nom, apportez-lui des offrandes et entrez dans ses parvis! 9Prosternez-vous devant l'Eternel avec des ornements sacrés, tremblez devant lui, habitants de toute la terre! 10Dites parmi les nations: «L'Eternel règne. Aussi, le monde est ferme, il n'est pas ébranlé. L'Eternel juge les peuples avec droiture.»

11Que le ciel se réjouisse, que la terre soit dans l'allégresse, que la mer retentisse avec tout ce qu'elle contient, 12que la campagne et tout ce qui s'y trouve soient en fête, que tous les arbres des forêts poussent des cris de joie 13devant l'Eternel, car il vient. Oui, il vient pour juger la terre. Il jugera le monde avec justice, et les peuples suivant sa fidélité.