leGuide
audio

Hébreux 13.18-25

18Priez pour nous. Nous sommes en effet convaincus d'avoir une bonne conscience, puisque nous voulons bien nous conduire en toute circonstance. 19Je vous invite plus particulièrement à prier pour que je vous sois rendu plus tôt.

20Le Dieu de la paix a ramené d'entre les morts notre Seigneur Jésus, devenu le grand berger des brebis grâce au sang d'une alliance éternelle. 21Qu'il vous rende capables de toute bonne oeuvre pour l'accomplissement de sa volonté, qu'il fasse en vous ce qui lui est agréable par Jésus-Christ, à qui soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!

22Je vous invite, frères et soeurs, à faire bon accueil à ces paroles d'encouragement, car je vous ai écrit brièvement.

23Sachez que notre frère Timothée a été relâché; s'il vient assez tôt, j'irai vous voir avec lui. 24Saluez tous vos conducteurs ainsi que tous les saints. Ceux d'Italie vous saluent.

25Que la grâce soit avec vous tous!

Lire la suite

QUELQUES-UNS, TOUS

Priez pour nous (18)

La fin de cette lettre a des accents très pauliniens. On le voit dans cette manière que l'auteur a de souligner l'importance de son ministère (18-19, 22). Non par souci de gloire personnelle, mais parce que c'est un ministère qui a été clairement voulu par le Seigneur Jésus-Christ : c'est à ce titre qu'il doit être accueilli et pris au sérieux. Tout ministère au sein de l'Église devrait pouvoir être regardé comme un don du Seigneur (Ép 4. 11).

En même temps, l'auteur ne cache pas sa propre faiblesse. Dans la lettre aux Éphésiens, Paul a écrit : « Priez pour moi afin qu'il me soit donné, quand j'ouvre la bouche, de faire connaître librement et hardiment le mystère de l'Évangile » (Ép 6. 19, VS). Nous voyons là une forme de dépendance mutuelle au sein du peuple de Dieu. Nous n'imaginons peut-être pas à quel point ceux qui ont un ministère dépendent de ceux qui prient pour eux.

Les conducteurs et tous les saints (24)

Cela nous rappelle l'introduction de la lettre aux Philippiens : « De la part de Paul et Timothée, serviteurs de Jésus-Christ, à tous les saints en Jésus-Christ qui sont à Philippes, aux responsables et aux diacres.. .  » (Ph 1. 1). Les conducteurs (pasteurs, anciens) sont mentionnés pour souligner leur responsabilité particulière. À certains égards, ils sont garants de la bonne réception et des suites qui seront données. Mais la même lettre est adressée à tous ! Tous sont donc concernés, tous sont responsables, tous ont accès aux mêmes instructions et, en un sens, au même honneur.

C'est Dieu qui rend capable

Nous venons de rappeler la responsabilité des uns et des autres. On pourrait croire alors qu'il suffit d'un effort de volonté.. . Ce serait oublier qu'aucune force humaine n'est à même de répondre à l'attente du Seigneur. L'oeuvre pour Dieu ne peut se faire que par Dieu. « Qu'il fasse en vous ce qui lui est agréable » (21). Tout est dans le oui que nous lui répondons. Revenir à la lecture/note de la journée

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 137

1Sur les bords des fleuves de Babylone, nous étions assis et nous pleurions en nous souvenant de Sion. 2Nous avions suspendu nos harpes aux saules du voisinage. 3Là, ceux qui nous avaient déportés nous demandaient des chants, nos oppresseurs nous demandaient de la joie: «Chantez-nous quelques-uns des chants de Sion!»

4Comment chanterions-nous les chants de l'Eternel sur une terre étrangère? 5Si je t'oublie, Jérusalem, que ma main droite m'oublie! 6Que ma langue reste collée à mon palais, si je ne me souviens plus de toi, si je ne place pas Jérusalem au-dessus de toutes mes joies!

7Eternel, souviens-toi des Edomites! Le jour de la prise de Jérusalem, ils disaient: «Rasez-la, rasez-la jusqu'aux fondations!»

8Toi, ville de Babylone, tu seras dévastée. Heureux celui qui te rendra le mal que tu nous as fait! 9Heureux celui qui prendra tes enfants pour les écraser contre un rocher!