leGuide
audio

Hébreux 13.7-17

7Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu. Considérez quel est le bilan de leur vie et imitez leur foi.

8Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et pour l'éternité. 9Ne vous laissez pas entraîner par toutes sortes de doctrines étrangères. Il est bon en effet que le coeur soit affermi par la grâce, et non par des aliments qui n'ont été d'aucun profit à ceux qui s'en sont fait une règle. 10Nous avons un autel dont ceux qui accomplissent le service du tabernacle n'ont pas le droit de tirer leur nourriture. 11En ce qui concerne les animaux dont le sang est apporté par le grand-prêtre dans le sanctuaire pour l'expiation du péché, leur corps est brûlé à l'extérieur du camp. 12Voilà pourquoi Jésus aussi, afin de procurer la sainteté au peuple au moyen de son propre sang, a souffert à l'extérieur de la ville. 13Sortons donc pour aller à lui à l'extérieur du camp, en supportant d'être humiliés comme lui. 14En effet, ici-bas nous n'avons pas de cité permanente, mais nous recherchons celle qui est à venir.

15Par Christ, offrons [donc] sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-à-dire le fruit de lèvres qui reconnaissent publiquement lui appartenir. 16Et n'oubliez pas de faire le bien et de vous entraider, car c'est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.

17Obéissez à vos conducteurs et soumettez-vous à eux, car ils veillent sur votre âme en hommes qui devront rendre des comptes. Ils pourront ainsi le faire avec joie et non en soupirant, ce qui ne vous serait d'aucun avantage.

Lire la suite

UN BERGER, DES BERGERS

Chaque fois que le mot « pasteur » est utilisé au singulier, dans le Nouveau Testament, il désigne Jésus-Christ (20). Personne ne peut prendre sa place (8). Cependant, le mot est aussi utilisé au pluriel (poiménoi) et désigne alors les conducteurs au sein du peuple de Dieu, les anciens (presbyteroi), les surveillants (épiscopoi) 1. Ici, c'est le mot « conducteurs » (igoumènoi 7 et 17) qui est utilisé à deux reprises ; ce sont littéralement « ceux qui marchent devant, ceux qui montrent la voie ».
Il est demandé de se souvenir d'eux (7), de leur enseignement et de la manière avec laquelle ils se sont conduits. On comprend que l'honneur qui leur est dû est attaché à une très grande exigence de conformité entre l'enseignement et la conduite.

Soumis, obéissants

Il est aussi demandé de leur obéir et de leur être soumis (17)  ; on pourrait ajouter « comme au Seigneur » (Ép 6. 5-7). Certains pourraient craindre qu'une trop grande révérence puisse être dangereuse. En effet, si elle est trop grande, elle sera dangereuse ; mais si elle est juste, elle reflétera notre soumission au Seigneur lui-même. Certains considèrent que la plus haute spiritualité consiste à se soumettre seulement au Seigneur. Mais le texte ordonne aussi la soumission aux responsables.

« À l'extérieur du camp »

Que signifie cette expression (11)  ? Elle implique une sorte de mise à l'écart, une mise au rebut, un rejet. À cette expression est attachée l'idée d'un opprobre aux yeux des bien-pensants, aux yeux du monde (12. 1-3). Ainsi, le chrétien est tout à la fois une personne soumise et une personne capable de résister – non par esprit d'insoumission, mais par soumission à Celui qui est saint. « Le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre » (Jn 15. 20). Revenir à la lecture/note de la journée
Notes:
  • 1: Cf. Ép 4.11

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 136

1Louez l'Eternel, car il est bon! - Oui, sa bonté dure éternellement. -

2Louez le Dieu des dieux! - Oui, sa bonté dure éternellement. -

3Louez le Seigneur des seigneurs! - Oui, sa bonté dure éternellement. -

4Lui seul fait de grands miracles. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

5Il a fait le ciel avec intelligence. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

6Il a disposé la terre sur l'eau. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

7Il a fait les grands luminaires: - Oui, sa bonté dure éternellement. -

8le soleil pour présider au jour, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

9la lune et les étoiles pour présider à la nuit. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

10Il a frappé les Egyptiens à travers leurs premiers-nés, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

11il a fait sortir Israël du milieu d'eux, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

12avec puissance et force. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

13Il a coupé en deux la mer des Roseaux, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

14il a fait passer Israël en plein milieu, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

15puis il a précipité le pharaon et son armée dans la mer des Roseaux. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

16Il a conduit son peuple dans le désert, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

17il a frappé de grands rois, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

18il a tué des rois puissants: - Oui, sa bonté dure éternellement. -

19Sihon, le roi des Amoréens, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

20et Og, le roi du Basan. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

21Il a donné leur pays en héritage, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

22en héritage à Israël, son serviteur. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

23Il s'est souvenu de nous quand nous étions humiliés, - Oui, sa bonté dure éternellement. -

24il nous a délivrés de nos adversaires. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

25Il donne la nourriture à tout être vivant. - Oui, sa bonté dure éternellement. -

26Louez le Dieu du ciel! - Oui, sa bonté dure éternellement.