leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Jérémie 39.1-18

1La neuvième année du règne de Sédécias sur Juda, le dixième mois, Nebucadnetsar, le roi de Babylone, vint avec toute son armée devant Jérusalem et en fit le siège.

2La onzième année du règne de Sédécias, le neuvième jour du quatrième mois, une brèche fut percée dans les remparts de la ville. 3Tous les chefs du roi de Babylone entrèrent et s'installèrent à la porte du milieu. Il y avait Nergal-Sharetser, Samgar-Nebu, Sarsekim, le chef des eunuques, Nergal-Sharetser, le chef des mages, et tous les autres chefs du roi de Babylone. 4Dès que Sédécias, roi de Juda, et tous les hommes de guerre les virent, ils prirent la fuite. Ils sortirent de la ville pendant la nuit, en passant par le chemin du jardin du roi, par la porte située entre les deux murailles, et ils prirent le chemin de la plaine. 5Cependant, l'armée babylonienne les poursuivit et rattrapa Sédécias dans les plaines de Jéricho. Ils s'emparèrent de lui et le firent monter vers Nebucadnetsar, roi de Babylone, à Ribla, dans le pays de Hamath. Nebucadnetsar prononça des jugements contre lui. 6Le roi de Babylone fit égorger les fils de Sédécias à Ribla, en sa présence. Il fit aussi égorger tous les grands de Juda, 7puis il fit crever les yeux à Sédécias et le fit attacher avec des chaînes en bronze pour le conduire à Babylone.

8Les Babyloniens brûlèrent le palais royal et les maisons du peuple, et ils démolirent les murailles de Jérusalem. 9Nebuzaradan, le chef des gardes, emmena en exil à Babylone les membres du peuple qui étaient restés dans la ville et ceux qui s'étaient rendus à lui, ceux qui avaient survécu. 10Cependant, il laissa dans le pays de Juda quelques-uns des plus pauvres du peuple, ceux qui ne possédaient rien, et il leur donna ce jour-là des vignes et des champs.

11Nebucadnetsar, roi de Babylone, avait donné, en en confiant la responsabilité à Nebuzaradan, le chef des gardes, cet ordre au sujet de Jérémie: 12«Prends-le et veille sur lui. Ne lui fais aucun mal, mais agis vis-à-vis de lui comme il te le dira.» 13Nebuzaradan, le chef des gardes, Nebushazban, le chef des eunuques, Nergal-Sharetser, le chef des mages, et tous les chefs du roi de Babylone 14envoyèrent donc chercher Jérémie dans la cour de la prison et le confièrent à Guedalia, fils d'Achikam et petit-fils de Shaphan, pour qu'il l'emmène chez lui. Ainsi, Jérémie put habiter au milieu du peuple.

15La parole de l'Eternel avait été adressée à Jérémie, alors qu'il était encore enfermé dans la cour de la prison: 16«Va dire à Ebed-Mélec, l'Ethiopien: 'Voici ce que dit l'Eternel, le maître de l'univers, le Dieu d'Israël: Je vais faire venir sur cette ville les paroles que j'ai prononcées, pour lui faire du mal et non du bien. Ce jour-là, tu assisteras personnellement à leur accomplissement. 17Cependant, ce jour-là, je te délivrerai, déclare l'Eternel, et tu ne seras pas livré entre les mains des hommes qui te font si peur. 18Sois sûr que je te sauverai et que tu ne mourras pas par l'épée. Ta vie sera ta part de butin parce que tu as eu confiance en moi, déclare l'Eternel.'»

Lire la suite

Au JOUR DU JUGEMENT

Ce récit lapidaire présente l’accomplissement des nombreuses prophéties de Jérémie portant sur la chute de Jérusalem1. Le châtiment était inéluctable. C’en est fini de la dynastie de David puisque le roi de Babylone installe un gouverneur pour gérer le pays : Guedalia (14). Quant à Sédécias, sa démarche affolée témoigne de son refus du chemin de vie proposé par Jérémie (4-5). Toute l’histoire de l’Alliance depuis la sortie d’Égypte paraît ainsi réduite à néant.

Paradoxale espérance

Certes, l’exil à Babylone (9) apparaît comme la concrétisation et le châtiment du refus obstiné du peuple de rester dans l’Alliance ; mais, finalement, il ne représente qu’une petite mort à côté de celle qu’il risquait en se livrant aux idoles. Cependant, Dieu, au-delà de l’anéantissement apparent de la promesse, ne cesse de regarder son peuple avec compassion et le ramènera un jour au pays, événement qu’il a déjà prévu et annoncé (29. 11-13). Un « petit reste » (10) autorisé à demeurer sur place et à exploiter les terres atteste déjà cet espoir d’avenir.

Motifs concrets d’espérance

Jérémie ne peut continuer sa mission que grâce à l’intervention d’étrangers : Ebed-Mélec qui reconnaît en lui un prophète, puis les hommes de Nebucadnetsar (11-14). Ces étrangers deviennent le modèle de ceux qui, contrairement au peuple élu, prennent au sérieux la parole prophétique.
Ebed-Mélec, courageux défenseur de Jérémie, devient le premier bénéficiaire de la sollicitude de Dieu : celui-ci envoie personnellement son messager à l’esclave, tout comme il l’envoyait au roi (16). Devant Dieu, aucune différence sociale ne tient et, surtout, aucun bienfait, aucune action charitable ne se perd. Le Seigneur donne la vie, ou plus exactement la redonne, en garantissant la protection à celui qui lui a fait confiance (18).
Au fil de situations sans cesse plus tragiques, Dieu n’a de cesse d’ouvrir des alternatives, des chemins de vie à ceux qui s’attachent à la promesse. Puisse cette réalité nous soutenir dans les nuits de nos doutes et de nos misères humaines : ne lâchons pas les promesses du Seigneur au moment où nous en avons le plus besoin.
Revenir à la lecture/note de la journée
Notes:
  • 1: En 587 avant Jésus-Christ, après un siège de deux ans (2Ch 36.17-21). La venue de Nebucadnetsar et ses troupes a été justifiée théologiquement par les oracles de la première partie du livre, qui dénoncent l’abandon du Seigneur par Juda et le refus réitéré et caractérisé de l’Alliance.

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 101

1Psaume de David. Je chanterai la bonté et le droit; c'est toi, Eternel, que je célébrerai.

2Je serai attentif à la voie des hommes intègres. Quand viendras-tu vers moi? Je marcherai avec un coeur intègre au milieu des miens. 3Je ne mettrai rien de mauvais devant mes yeux. Je déteste la conduite des pécheurs: elle n'aura aucune prise sur moi. 4Le coeur pervers s'éloignera de moi; je ne veux pas connaître le méchant. 5Celui qui dénigre en secret son prochain, je le réduirai au silence; celui qui a le regard hautain et un coeur orgueilleux, je ne le supporterai pas.

6J'aurai les yeux sur les fidèles du pays pour qu'ils habitent près de moi; celui qui marche dans la voie des hommes intègres sera à mon service. 7Celui qui se livre à la fraude n'habitera pas dans ma maison; celui qui dit des mensonges ne se tiendra pas devant moi. 8Chaque matin, je réduirai au silence tous les méchants du pays, pour supprimer de la ville de l'Eternel tous ceux qui commettent l'injustice.