leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Jérémie 40.1-16

1La parole fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel après que Nebuzaradan, chef des gardes, l'eut laissé partir de Rama. Quand il le prit en charge, Jérémie était enchaîné au milieu de tous les prisonniers de Jérusalem et de Juda qu'on emmenait en exil à Babylone. 2Le chef des gardes prit Jérémie à part et lui dit: «L'Eternel, ton Dieu, avait annoncé que ce malheur frapperait cet endroit. 3Il a fait venir et mis à exécution ce qu'il avait annoncé. Tout cela vous est arrivé parce que vous avez péché contre l'Eternel et ne l'avez pas écouté. 4Regarde, je te libère aujourd'hui des chaînes que tu as aux mains. Si tu juges bon de venir avec moi à Babylone, viens! Je veillerai sur toi. Mais si cela ne te convient pas, ne t'en fais pas! Regarde: tout le pays est devant toi. Va là où il te semblera bon et approprié d'aller!»

5Comme Jérémie tardait à répondre, il ajouta: «Retourne vers Guedalia, fils d'Achikam et petit-fils de Shaphan, que le roi de Babylone a désigné responsable des villes de Juda, et installe-toi avec lui au milieu de la population, ou alors va partout où il te semblera approprié d'aller!» Le chef des gardes lui donna ensuite des provisions et un cadeau, puis il le laissa partir. 6Jérémie alla rejoindre Guedalia, fils d'Achikam, à Mitspa et s'installa avec lui au milieu de la population restée dans le pays.

7Tous les chefs de troupes dispersés dans la campagne et leurs hommes apprirent que le roi de Babylone avait désigné Guedalia, fils d'Achikam, comme gouverneur du pays et lui avait confié hommes, femmes et enfants, les pauvres du pays qu'on n'avait pas emmenés en exil à Babylone. 8Ils allèrent alors, avec leurs hommes, trouver Guedalia à Mitspa. Il y avait Ismaël, fils de Nethania, Jochanan et Jonathan, fils de Karéach, Seraja, fils de Thanhumeth, les fils d'Ephaï de Nethopha et Jezania, fils du Maacatite. 9Guedalia, fils d'Achikam et petit-fils de Shaphan, leur affirma avec serment, à eux et à leurs hommes: «N'ayez pas peur de devenir les serviteurs des Babyloniens! Installez-vous dans le pays, servez le roi de Babylone et tout se passera bien pour vous. 10Pour ma part, je vais m'installer à Mitspa pour assurer le contact avec les Babyloniens qui viendront vers nous. Quant à vous, veillez à la production du vin, des fruits d'été et de l'huile, conservez-les dans vos récipients et installez-vous dans les villes que vous occupez.»

11Tous les Juifs qui se trouvaient dans le pays de Moab, chez les Ammonites, dans le pays d'Edom et dans tous les autres pays apprirent aussi que le roi de Babylone avait laissé des habitants en Juda, sous la responsabilité de Guedalia, fils d'Achikam et petit-fils de Shaphan. 12Ils revinrent alors de tous les endroits où ils avaient été chassés et allèrent rejoindre Guedalia à Mitspa, dans le pays de Juda. Leur production de vin et de fruits d'été fut très importante.

13Jochanan, fils de Karéach, et tous les chefs de troupes présents dans la campagne vinrent trouver Guedalia à Mitspa 14et lui dirent: «Ne sais-tu donc pas que Baalis, le roi des Ammonites, a chargé Ismaël, fils de Nethania, de t'enlever la vie?» Cependant, Guedalia, fils d'Achikam, ne les crut pas. 15Alors Jochanan, fils de Karéach, dit secrètement à Guedalia à Mitspa: «Permets que j'aille tuer Ismaël, fils de Nethania! Personne ne le saura. Pourquoi t'enlèverait-il la vie? Pourquoi tous les Judéens rassemblés auprès de toi devraient-ils être dispersés et ce qui reste de Juda devrait-il disparaître?» 16Guedalia, fils d'Achikam, répondit à Jochanan, fils de Karéach: «Ne fais pas cela, car ce que tu dis à propos d'Ismaël est faux.»

Lire la suite

TRAÎTRE OU PROPHÈTE COURAGEUX ?

Nebuzaradan, le chef des gardes du roi de Babylone est un ennemi, un envahisseur conquérant. Il semble pourtant croire au Dieu d'Israël et reconnaître en Jérémie un prophète inspiré. Il cite parfaitement le contenu des prophéties de Jérémie. Alors, croyant soumis à Dieu ou fin calculateur politique ?

Il n'est pas facile de répondre à cette question, car les prophéties citées révèlent que l'asservissement du peuple d'Israël et la victoire de Babylone sont les conséquences de son péché et font partie de la décision du Dieu d'Israël.. . Une déclaration qui ne peut qu'être très appréciée par les politiciens babyloniens. Jérémie paraît servir leurs intérêts et passe dès lors pour un traître à son pays, un démobilisateur des troupes armées et de la résistance. Sa position est plus que délicate, d'autant qu'il bénéficie de traitements de faveur : libération des chaînes, sauf-conduit, cadeaux.. . Son destin semble lui échapper. Le chef des gardes offre des choix et finit par décider à sa place. Jérémie se soumet sans un mot. Comment interpréter son silence et son obéissance aux décisions du garde ? Sa position très inconfortable est source d'un malaise palpable.

Guedalia, tout comme Jérémie, a été choisi pour rester dans le pays : il ne vit pas l'humiliation de cette déportation. Il est nommé gouverneur par le pouvoir opprimant. Lui aussi, dès lors, est considéré par Ismaël et ses partisans comme un traître soumis à l'oppresseur, qu'il convient d'éliminer. Revenir à la lecture/note de la journée

A méditer

En cas de conflit armé, une vision dualiste s'impose très vite entre le bon qui affronte l'ennemi et le mauvais dont on ne peut rien attendre. Il est bien difficile d'imaginer que l'ennemi d'hier puisse devenir source de bénédiction à l'avenir.

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 102

1Prière d'un malheureux, lorsqu'il est abattu et qu'il expose sa plainte à l'Eternel.

2Eternel, écoute ma prière et que mon cri parvienne jusqu'à toi! 3Ne me cache pas ton visage lorsque je suis dans la détresse, tends ton oreille vers moi quand je crie, réponds-moi vite, 4car mes jours s'évanouissent comme une fumée et mes os sont enflammés comme un brasier.

5Mon coeur est frappé et se dessèche comme l'herbe; j'en oublie même de manger mon pain. 6A force de gémir, je n'ai plus que la peau sur les os. 7Je ressemble au pélican du désert, je suis comme le chat-huant des ruines. 8Je suis privé de sommeil et je ressemble à l'oiseau resté tout seul sur un toit. 9Chaque jour, mes ennemis m'insultent; ils se moquent de moi, ils emploient mon nom dans leurs serments. 10Je mange de la cendre au lieu de pain, et je mêle des larmes à ma boisson 11à cause de ta colère et de ta fureur. Oui, tu t'es emparé de moi et m'as rejeté.

12Mes jours déclinent comme l'ombre du soir, et je me dessèche comme l'herbe, 13mais toi, Eternel, tu règnes éternellement, et l'on se souvient de toi de génération en génération. 14Tu te lèveras, tu auras compassion de Sion, car il est temps de lui faire grâce. Oui, le moment fixé est arrivé, 15car tes serviteurs en aiment les pierres, ils sont attachés à sa poussière.

16Alors les nations craindront le nom de l'Eternel, tous les rois de la terre craindront ta gloire. 17Quand l'Eternel reconstruira Sion, il se montrera dans sa gloire. 18Il est attentif à la prière de celui qu'on a dépouillé, il ne méprise pas sa prière.

19Que cela soit écrit pour la génération future, et que le peuple ainsi créé célèbre l'Eternel, 20car il regarde du haut de sa demeure sainte. Du haut du ciel, l'Eternel observe la terre 21pour écouter les gémissements des prisonniers, pour délivrer ceux qui sont destinés à la mort.

22Alors on proclamera dans Sion le nom de l'Eternel, et ses louanges dans Jérusalem, 23quand tous les peuples et tous les royaumes se rassembleront pour servir l'Eternel.

24Il a brisé ma force en chemin, il a abrégé mes jours. 25Je dis: «Mon Dieu, ne m'enlève pas au milieu de ma vie, toi dont l'existence traverse les générations!» 26*Autrefois tu as fondé la terre, et le ciel est l'oeuvre de tes mains. 27Eux, ils disparaîtront, tandis que toi, tu restes là. Ils vieilliront tous comme un vêtement; tu les remplaceras comme un habit, et ils céderont la place, 28mais toi, tu es toujours le même et ton existence n'aura pas de fin. 29Les fils de tes serviteurs pourront s'établir et leur descendance s'affermira devant toi.