leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Juges 11.29-40

29L'Esprit de l'Eternel reposa sur Jephthé. Il traversa Galaad et Manassé, puis il passa à Mitspé de Galaad. De là, il marcha contre les Ammonites. 30Jephthé fit un voeu à l'Eternel. Il dit: «Si tu livres les Ammonites entre mes mains, 31toute personne qui, à mon heureux retour de chez les Ammonites, sortira de chez moi pour venir à ma rencontre appartiendra à l'Eternel, et je l'offrirai en holocauste.»

32Jephthé marcha contre les Ammonites et l'Eternel les livra entre ses mains. 33Il leur infligea une très grande défaite, depuis Aroër jusque vers Minnith, espace qui comptait 20 villes, et jusqu'à Abel-Keramim. Les Ammonites furent humiliés devant les Israélites.

34Jephthé retourna chez lui à Mitspa. Et voici que sa fille sortit à sa rencontre avec des tambourins et des danses. C'était son seul enfant: il n'avait pas de fils et pas d'autre fille. 35Dès qu'il la vit, il déchira ses vêtements et dit: «Ah! ma fille! Tu me jettes dans l'abattement, tu fais partie de ceux qui me troublent! J'ai fait un voeu à l'Eternel et je ne peux revenir en arrière.» 36Elle lui dit: «Mon père, si tu as fait un voeu à l'Eternel, traite-moi conformément à tes paroles, maintenant que l'Eternel t'a vengé de tes ennemis, des Ammonites.» 37Elle dit encore à son père: «Accorde-moi seulement ceci: laisse-moi partir pendant deux mois! Je m'en irai, je me rendrai dans les montagnes et j'y pleurerai ma virginité avec mes compagnes.» 38Jephthé répondit: «Vas-y!» et il la laissa partir pour deux mois. Elle s'en alla avec ses compagnes et pleura sa virginité sur les montagnes. 39Au bout des deux mois, elle revint vers son père et il accomplit sur elle le voeu qu'il avait fait. Elle n'avait pas eu de relations avec un homme. Il y eut depuis lors une prescription en Israël: 40tous les ans, 4 jours par an, les filles d'Israël s'en vont célébrer la fille de Jephthé le Galaadite.

Lire la suite

Le vœu de Jephté, la nÉgociation de trop ?

Face au Seigneur, l’art de la négociation qui lui avait d’abord bien réussi, va se révéler un piège pour Jephté. Contrairement à Gédéon, Jephté ne demande pas de preuves avant d’agir, mais par son vœu, il veut forcer Dieu à agir en le liant à une parole humaine, afin d’obtenir un maximum de garanties de la victoire. Proverbes 20. 25 met en garde : « C’est un piège pour l’homme que de prendre à la légère un engagement envers Dieu et de ne réfléchir qu’après avoir fait des vœux.  »
Mais Dieu n’a nul besoin d’un tel sacrifice pour donner la victoire, il la donne en vertu de sa seule parole. En formulant un vœu aussi inconsidéré, Jephté agit comme si la seule présence de l’Esprit saint ne lui suffisait pas, faisant ainsi preuve d’un manque évident de confiance en Dieu.

Une victoire bien amère

Pour tenter d’atténuer la portée du vœu de Jephté, certains commentateurs pensent que la jeune fille n’a pas été sacrifiée, mais vouée à une virginité perpétuelle, privant ainsi Jephté de descendance. Il n’y a cependant pas lieu de chercher à édulcorer l’horreur de ce récit, même si l’auteur biblique jette un voile pudique sur la réalisation du vœu et condamne implicitement la parole inconsidérée de Jephté. La joie de la victoire est complètement ternie. Au lieu de reconnaître l’inconscience de son vœu, Jephté trouve même moyen de rejeter sur sa fille la responsabilité de cette tragédie (35).

Beaucoup plus tard, une autre victoire a été acquise sur un ennemi bien plus redoutable, le péché ; cette victoire-là a bien nécessité le sacrifice le plus coûteux qui soit, celui de Jésus, le Fils unique de Dieu, et la victoire est totale et bénéfique pour nous.

[auteur = Jean-Marc Bittner]
Lorsque nous sommes dans la difficulté, le Seigneur est sensible à nos demandes, et il nous exauce en vertu de son amour pour nous. Ni notre obéissance, ni notre piété, ni même notre foi ne sauraient le contraindre à agir. (Jean-Marc Bittner)
Revenir à la lecture/note de la journée

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 2

1*Pourquoi cette agitation parmi les nations et ces préoccupations dépourvues de sens parmi les peuples? 2Les rois de la terre se soulèvent et les chefs se liguent ensemble contre l'Eternel et contre celui qu'il a désigné par onction: 3«Arrachons leurs liens, jetons leurs chaînes loin de nous!»

4Celui qui siège dans le ciel rit, le Seigneur se moque d'eux. 5Puis il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur: 6«C'est moi qui ai établi mon roi sur Sion, ma montagne sainte!» 7Je veux proclamer le décret de l'Eternel. Il m'a dit: «*Tu es mon fils, je t'ai engendré aujourd'hui! 8Demande-le-moi, et *je te donnerai les nations en héritage, les extrémités de la terre en possession. 9*Tu les briseras avec un sceptre de fer, tu les briseras comme le vase d'un potier.»

10Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse! Juges de la terre, laissez-vous instruire! 11-12Rendez hommage au fils, de peur qu'il ne s'irrite et que vous n'alliez à votre perte, car sa colère s'enflamme rapidement. Heureux tous ceux qui se confient en lui!