leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Juges 17.1-13

1Il y avait un homme de la région montagneuse d'Ephraïm, appelé Mica, 2qui dit à sa mère: «Les 1100 pièces d'argent qu'on t'a prises et pour lesquelles tu as proféré des malédictions même à mes oreilles, eh bien, cet argent est entre mes mains, c'est moi qui l'avais pris.» Sa mère dit: «Que mon fils soit béni de l'Eternel!» 3Il rendit à sa mère les 1100 pièces d'argent et sa mère dit: «Je consacre de ma main cet argent à l'Eternel, afin d'en faire pour mon fils une sculpture sacrée et une idole en métal fondu. C'est ainsi que je te le rendrai.» 4Il rendit donc l'argent à sa mère. Elle prit 200 pièces d'argent et les donna au fondeur, qui en fit une sculpture sacrée et une idole en métal fondu. On les plaça dans la maison de Mica. 5Ce Mica eut ainsi un lieu de culte. Il fit un éphod et des théraphim, et il établit pour lui l'un de ses fils dans la fonction de prêtre.

6A cette époque-là, il n'y avait pas de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon.

7Il y avait aussi un jeune homme de Bethléhem de Juda, ville du clan de Juda. Il était lévite et il habitait là en étranger. 8Cet homme partit de la ville de Bethléhem en Juda pour chercher un lieu de résidence qui lui convienne. En cours de route, il arriva à la maison de Mica dans la région montagneuse d'Ephraïm. 9Mica lui demanda: «D'où viens-tu?» Il lui répondit: «Je suis lévite, de Bethléhem en Juda, et je voyage pour chercher un lieu de résidence qui me convienne.» 10Mica lui proposa: «Reste avec moi. Tu me serviras de père et de prêtre, et je te donnerai 10 pièces d'argent par an, les vêtements dont tu auras besoin ainsi que de la nourriture.» Le Lévite entra chez Mica. 11Il se décida ainsi à rester chez cet homme, qui le considéra comme un de ses fils. 12Mica établit le Lévite dans ses fonctions, et ce jeune homme lui servit de prêtre et resta chez lui. 13Mica dit alors: «Maintenant, je sais que l'Eternel me fera du bien, puisque j'ai ce Lévite pour prêtre.»

Lire la suite

« Ce qui semblait bon »

Avec cet épilogue du livre des Juges, nous revenons à une époque antérieure à celle de Samson et pénétrons dans l’intimité d’une famille israélite des régions du Nord, loin de l’agitation des chapitres précédents. Mais le contraste n’est qu’apparent. Car au sein de cette tribu d’Éphraïm qui n’a pas chassé les Cananéens (1. 29), c’est une autre forme de mal qui sévit. L’auteur dépeint en quelques mots un microcosme où règnent la confusion et la superstition. Même si, au départ, de bonnes intentions pavent cet enfer sans repères.

Les bonnes intentions d’une mère

Un fils rend la fortune qu’il a volée à sa mère… C’est une bonne chose. Sauf que cette mère avait prononcé des paroles de malédiction sur le voleur, condamnant ainsi son propre fils.
Pour se racheter, sans doute, et rompre la malédiction qui pèse sur sa descendance, elle accumule les erreurs : elle fait de nouveau preuve de légèreté en prononçant une bénédiction bien hâtive (2) sur le voleur1, elle fait un vœu de consécration factice (l’argent « consacré à l’Éternel » reviendra à son fils et à la fabrication de l’idole) et enfin, elle ne tient pas sa promesse, puisqu’elle n’offre qu’une petite partie de la somme promise (3).

Les bonnes intentions d’un fils

Mica ne contredit pas sa mère. Il accepte le cadeau empoisonné et entre même dans son jeu en complétant la panoplie du parfait grand-prêtre d’accessoires qui rappellent le culte de l’Éternel. Pour compléter le tableau, il consacre son fils comme prêtre, alors qu’il n’est pas lui-même lévite.

Drôle de « père »

Le père de famille semble bien absent ! Qu’à cela ne tienne, un Lévite de passage fera office de « père » (10). Ce dernier, au lieu de s’insurger contre ce culte non conforme à la Loi de Dieu, encouragera la démarche idolâtre de la famille en plagiant le sacerdoce lévitique réservé à la Maison de Dieu.
Nous arrive-t-il, à nous aussi, avec les meilleures intentions du monde, de plagier la vraie consécration par un zèle religieux ostentatoire, dans le but que le Seigneur nous fasse du bien (13) ?
Revenir à la lecture/note de la journée
Notes:
  • 1: Normalement, pour réparer un vol, la Loi exigeait des sacrifices et la restitution de l’objet volé (Lv 5.20-26 ; 6.1-17).

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 31

1Au chef de choeur. Psaume de David.

2Eternel, je cherche refuge en toi: que jamais je ne sois déçu! Délivre-moi dans ta justice, 3tends ton oreille vers moi, viens vite à mon secours! Sois pour moi un rocher protecteur, une forteresse où je trouve le salut!

4Oui, tu es mon rocher, ma forteresse; à cause de ton nom tu me conduiras, tu me dirigeras. 5Tu me feras sortir du piège qu'ils m'ont tendu, car tu es mon protecteur. 6*Je remets mon esprit entre tes mains: tu me délivres, Eternel, Dieu de vérité!

7Je déteste ceux qui s'attachent à des idoles sans consistance; moi, c'est en l'Eternel que je me confie. 8Je serai par ta grâce dans l'allégresse et dans la joie, car tu vois ma misère, tu connais les angoisses de mon âme. 9Tu ne m'as pas livré aux mains de l'ennemi, tu as mis mes pieds au large.

10Aie pitié de moi, Eternel, car je suis dans la détresse; j'ai les yeux, l'âme et le corps rongés par le chagrin. 11Ma vie s'épuise dans la douleur, et mes années dans les soupirs; ma force faiblit à cause de ma faute, et mes os dépérissent. 12Tous mes adversaires ont fait de moi un objet de honte, de grande honte pour mes voisins, et je fais peur à mes amis; ceux qui me voient dans la rue s'enfuient loin de moi. 13Je suis oublié, effacé des mémoires, comme un mort, je suis comme un objet qui a disparu. 14J'apprends les mauvais propos de plusieurs, je suis assailli de terreur quand ils se concertent contre moi et complotent de m'enlever la vie.

15Mais moi, je me confie en toi, Eternel! Je dis: «Tu es mon Dieu!» 16Mes destinées sont dans ta main: délivre-moi de mes ennemis et de mes persécuteurs! 17Fais briller ton visage sur ton serviteur, sauve-moi par ta grâce!

18Eternel, que je ne sois pas déçu quand je fais appel à toi! Que les méchants le soient, eux, qu'ils soient réduits au silence dans le séjour des morts! 19Qu'elles deviennent muettes, les lèvres menteuses qui parlent avec insolence contre le juste, avec arrogance et dédain!

20Oh! combien ta bonté est grande! Tu la tiens en réserve pour ceux qui te craignent, tu la témoignes à ceux qui cherchent refuge en toi face aux hommes. 21Tu les caches dans l'abri de ta présence contre ceux qui les persécutent, tu les protèges dans ta tente contre les langues hostiles.

22Béni soit l'Eternel, car il a démontré sa grâce envers moi, comme si j'avais été dans une ville fortifiée. 23Je disais dans mon trouble: «Je suis chassé loin de ton regard», mais tu as entendu mes supplications quand j'ai crié vers toi.

24Aimez l'Eternel, vous, tous ses fidèles! L'Eternel garde les croyants, mais il punit sévèrement les orgueilleux. 25Fortifiez-vous et que votre coeur s'affermisse, vous tous qui espérez en l'Eternel!