leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite

Psaume 13

1Au chef de choeur. Psaume de David.

2Jusqu'à quand, Eternel, m'oublieras-tu sans cesse? Jusqu'à quand me cacheras-tu ton visage? 3Jusqu'à quand aurai-je des soucis dans mon âme, et chaque jour des chagrins dans mon coeur? Jusqu'à quand mon ennemi s'attaquera-t-il à moi?

4Regarde, réponds-moi, Eternel, mon Dieu! Donne la lumière à mes yeux, afin que je ne m'endorme pas du sommeil de la mort! 5En effet, mon ennemi pourrait dire: «Je l'ai vaincu», et mes adversaires se réjouir en me voyant ébranlé.

6Moi, j'ai confiance en ta bonté, j'ai de la joie dans le coeur à cause de ton salut. Je veux chanter en l'honneur de l'Eternel, car il m'a fait du bien.

Lire la suite

Du cri au chant

La lecture d’un psaume nous rejoint souvent dans notre propre histoire. Pourtant, cette prière n’est pas notre prière, c’est celle de David. Elle peut nous aider à formuler la nôtre. Plus qu’un modèle, elle peut en être l’inspiration. Nous y entendons un homme écrasé par un ennemi dont nous ignorons tout. S’agit-il d’une maladie, d’une persécution, d’une calomnie, de la mort elle-même ? Chacun de nous saura inscrire sa propre situation dans ces paroles éternelles.

Le cri

Même si elle est empreinte d’angoisse, cette prière est un cri de la foi. Le psalmiste ne doute pas que Dieu connaisse sa situation. Il ne doute pas que Dieu puisse l’aider à reprendre le dessus. Il sait que Dieu est fidèle, que Dieu sauve, que Dieu fait du bien.

Le chant

A-t-il été délivré de son oppresseur ? A-t-il été seulement visité par le Seigneur ? A-t-il été simplement soulagé de pouvoir crier au Seigneur ? Nous ne le savons pas, mais nous savons qu’il chante, qu’il se réjouit pour le bien que Dieu lui a fait (6).
C’est ainsi que je peux aujourd’hui parler au Seigneur de mes angoisses, de mes soucis, de mes peurs, et peut-être faire moi aussi l’expérience que, d’une façon ou d’une autre, Dieu me fera ou me fait du bien. Revenir à la lecture/note de la journée

A méditer

Comment ne pas entendre en écho l’extraordinaire expression de la foi de Paul disant : Rien, rien, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ… Il fait concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment (Rm 8.28 et 38-39) ?

Vos réactions:

18/06 08:56 reci: Béni sois-tu Seigneur !
18/06 07:57 phenry: AMEN !

Réagissez vous aussi à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 147 ; Deutéronome 8.1-16 ; 1 Corinthiens 10.16-17 ; Jean 6.51-58

Psaume 147

1Louez l'Eternel! Oui, il est bon de célébrer notre Dieu. Oui, il est agréable, il est convenable de le louer.

2L'Eternel reconstruit Jérusalem, il rassemble les exilés d'Israël; 3il guérit ceux qui ont le coeur brisé et panse leurs blessures. 4Il compte le nombre des étoiles et leur donne à toutes un nom. 5Notre Seigneur est grand, puissant par sa force. Son intelligence est sans limite. 6L'Eternel soutient les malheureux, mais il abaisse les méchants jusqu'à terre.

7Chantez en l'honneur de l'Eternel avec reconnaissance, célébrez notre Dieu avec la harpe!

8Il couvre le ciel de nuages, il prépare la pluie pour la terre, il fait pousser l'herbe sur les montagnes. 9Il donne la nourriture au bétail et aux petits du corbeau quand ils crient. 10Ce n'est pas la vigueur du cheval qu'il apprécie, ce n'est pas aux mollets de l'homme qu'il prend plaisir: 11l'Eternel prend plaisir en ceux qui le craignent, en ceux qui s'attendent à sa bonté.

12Jérusalem, célèbre l'Eternel, Sion, loue ton Dieu, 13car il renforce les verrous de tes portes, il bénit tes fils au milieu de toi; 14il donne la paix à ton territoire, il te rassasie du meilleur blé. 15Il envoie ses ordres sur la terre: sa parole court avec rapidité. 16Il fait tomber la neige pareille à de la laine, il répand la gelée blanche comme de la cendre. 17Il lance sa glace sous forme de grêlons: qui peut résister devant ce froid qu'il provoque? 18Il envoie sa parole et il les fait fondre, il fait souffler son vent et l'eau coule. 19Il révèle sa parole à Jacob, ses prescriptions et ses jugements à Israël.

20Il n'a pas agi de cette manière pour toutes les nations et elles ne connaissent pas ses jugements. Louez l'Eternel!

Deutéronome 8.1-16 ; 1 Corinthiens 10.16-17 ; Jean 6.51-58

1»Vous respecterez et mettrez en pratique tous les commandements que je vous prescris aujourd'hui afin de vivre, de devenir nombreux et d'entrer en possession du pays que l'Eternel a juré de donner à vos ancêtres. 2Souviens-toi de tout le chemin que l'Eternel, ton Dieu, t'a fait faire pendant ces 40 années dans le désert. Il voulait t'humilier et te mettre à l'épreuve pour connaître les dispositions de ton coeur et savoir si tu respecterais ou non ses commandements. 3Il t'a humilié, il t'a fait connaître la faim et il t'a nourri de la manne, que tu ne connaissais pas et que tes ancêtres non plus n'avaient pas connue, afin de t'apprendre que *l'homme ne vit pas de pain seulement, mais de tout ce qui sort de la bouche de l'Eternel. 4Pendant ces 40années, ton vêtement ne s'est pas usé sur toi et ton pied n'a pas enflé. 5Reconnais dans ton coeur que l'Eternel, ton Dieu, t'éduque comme un homme éduque son enfant.

6»Tu respecteras les commandements de l'Eternel, ton Dieu, pour marcher dans ses voies et pour le craindre. 7En effet, l'Eternel, ton Dieu, va te faire entrer dans un bon pays. C'est un pays de cours d'eau, de sources et de lacs qui jaillissent dans les vallées et dans les montagnes; 8un pays de blé, d'orge, de vignes, de figuiers et de grenadiers; un pays d'oliviers et de miel; 9un pays où tu mangeras du pain avec abondance, où tu ne manqueras de rien; un pays dont les pierres sont du fer et où tu pourras extraire le cuivre des montagnes. 10Lorsque tu mangeras à satiété, tu béniras l'Eternel, ton Dieu, pour le bon pays qu'il t'a donné. 11Veille bien à ne pas oublier l'Eternel, ton Dieu, au point de ne pas respecter ses commandements, ses règles et ses prescriptions, que je te donne aujourd'hui. 12Lorsque tu mangeras à satiété, lorsque tu construiras et habiteras de belles maisons, 13lorsque tu verras ton gros et ton petit bétail se multiplier, ton argent et ton or augmenter et tout ce qui est à toi se développer, 14attention! Ne laisse pas ton coeur s'enorgueillir et n'oublie pas l'Eternel, ton Dieu. C'est lui qui t'a fait sortir d'Egypte, de la maison d'esclavage, 15qui t'a fait marcher dans ce grand et affreux désert où il y a des serpents brûlants et des scorpions, dans des endroits arides et sans eau, et qui a fait jaillir pour toi de l'eau du rocher le plus dur, 16qui t'a fait manger dans le désert la manne, inconnue de tes ancêtres, afin de t'humilier et de te mettre à l'épreuve pour te faire ensuite du bien.


16La coupe de bénédiction que nous bénissons n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons n'est-il pas la communion au corps de Christ? 17Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes nombreux, nous formons un seul corps, car nous participons tous à un même pain.


51Je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement, et le pain que je donnerai, c'est mon corps, [que je donnerai] pour la vie du monde.»

52Là-dessus, les Juifs se mirent à discuter vivement entre eux, disant: «Comment peut-il nous donner son corps à manger?» 53Jésus leur dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas le corps du Fils de l'homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n'avez pas la vie en vous-mêmes. 54Celui qui mange mon corps et qui boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai le dernier jour. 55En effet, mon corps est vraiment une nourriture et mon sang est vraiment une boisson. 56Celui qui mange mon corps et qui boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui. 57Tout comme le Père qui est vivant m'a envoyé et que je vis grâce au Père, ainsi celui qui me mange vivra grâce à moi. 58Voilà comment est le pain descendu du ciel. Il n'est pas comme [la manne que vos] ancêtres ont mangée; eux sont morts, mais celui qui mange de ce pain vivra éternellement.»