leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Psaume 59

1Au chef de choeur, sur la mélodie de «Ne détruis pas». Hymne de David, lorsque Saül envoya cerner sa maison pour le faire mourir.

2Mon Dieu, délivre-moi de mes ennemis, protège-moi contre mes adversaires! 3Délivre-moi de ceux qui commettent l'injustice et sauve-moi des hommes sanguinaires, 4car les voici aux aguets pour m'enlever la vie. Des hommes puissants complotent contre moi sans que je sois coupable, sans que j'aie péché, Eternel! 5Malgré mon innocence ils accourent, prêts à m'attaquer. Réveille-toi, viens vers moi et regarde! 6Toi, Eternel, Dieu de l'univers, Dieu d'Israël, lève-toi pour corriger toutes les nations, ne fais grâce à aucun de ces traîtres impies! - Pause.

7Ils reviennent chaque soir, ils hurlent comme des chiens, ils font le tour de la ville. 8De leur bouche ils font jaillir l'injure, leurs paroles sont des épées. Ils disent: «Qui est-ce qui entend?» 9Mais toi, Eternel, tu te ris d'eux, tu te moques de toutes les nations. 10Toi qui es ma force, c'est en toi que j'espère, car Dieu est ma forteresse. 11Mon Dieu m'accueille dans sa bonté, Dieu me fait contempler mes adversaires. 12Ne les tue pas, sinon mon peuple les oublierait; fais-les trembler par ta puissance et jette-les à bas, Seigneur, notre bouclier! 13Leur bouche pèche à chaque parole de leurs lèvres: qu'ils soient pris dans leur propre orgueil! Ils ne profèrent que malédictions et mensonges: 14détruis-les, dans ta fureur, détruis-les, et qu'ils n'existent plus! Qu'on sache que Dieu règne sur Jacob jusqu'aux extrémités de la terre! - Pause.

15Ils reviennent chaque soir, ils hurlent comme des chiens, ils font le tour de la ville. 16Ils errent çà et là, cherchant leur nourriture, et ils passent la nuit sans être rassasiés. 17Quant à moi, je chanterai ta force, dès le matin je célébrerai ta bonté, car tu es pour moi une forteresse, un refuge quand je suis dans la détresse. 18Toi qui es ma force, c'est pour toi que je veux chanter, car Dieu, mon Dieu si bon, est ma forteresse.

Lire la suite

Parano ?

Voyons, voyons ! L’auteur de ce psaume ne serait-il pas un peu parano ? Ne voit-il pas des ennemis partout, errant dans les rues de la ville, la bave aux lèvres et l’épée entre les dents ?
Bien sûr, quand on se souvient de la vie de l’auteur, David en l’occurrence, on comprend mieux la violence des propos ! Mais tout de même, ses paroles ne nous paraissent-elles pas un peu excessives ?

Nos ennemis à nous

Qui sont nos ennemis ? J’ai abordé dernièrement cette question avec mes collègues et nous sommes tombés d’accord pour dire que nos ennemis sont, à l’évidence, très différents de ceux de David. Nos ennemis à nous, braves chrétiens occidentaux du XXIe siècle, sont généralement des proches, des collègues, des amis avec lesquels nous sommes en désaccord pour un temps ou… pour l’éternité ! Ils ne se baladent pas la nuit sous nos fenêtres, un couteau entre les dents, mais ils pensent différemment de nous, se dressent sur notre route, contestent nos décisions, nos paroles, et empoisonnent notre vie. Dieu doit-il pour autant les massacrer, les hacher menu et les mettre sécher au fronton de nos maisons ? Certainement pas ! Le Père voudrait plutôt nous aider à changer notre regard sur notre prochain et nous apprendre à aimer ces ennemis qui encombrent les rues de nos vies. Revenir à la lecture/note de la journée

Prière

Père, tu me demandes d’aimer même mes ennemis ! Mais comment pourrais-je aimer celui qui est différent, que je ne comprends pas et pour lequel je n’ai aucune sympathie ? Tu me demandes une chose qui me paraît impossible, mais tu es le Dieu de l’impossible ! Ouvre mes yeux sur ce qui est aimable dans la vie de ceux que je ne sais pas aimer, et apprends-moi à les voir comme toi tu les vois.

Vos réactions:

05/08 15:56 danikar: Certes il nous faut aimer nos ennemis comme nous l'ordonne le Seigneur, mais il me semble que l'ennemi de nos âmes, je peux le détester comme cela est dit dans ce Psaume.

Réagissez vous aussi à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 78 ; Ex 16.2-15 ; Ép 4.17-24 ; Jn 6.24-35

Psaume 78

1Cantique d'Asaph. Mon peuple, écoute mes instructions! Prête l'oreille aux paroles de ma bouche!

2*J'ouvre la bouche pour parler en paraboles, j'annonce la sagesse du passé. 3Ce que nous avons entendu, ce que nous savons, ce que nos pères nous ont raconté, 4nous ne le cacherons pas à leurs enfants; nous redirons à la génération future les louanges de l'Eternel, sa puissance et les merveilles qu'il a accomplies.

5Il a établi un témoignage en Jacob, il a mis une loi en Israël, et il a ordonné à nos ancêtres de l'enseigner à leurs enfants 6pour que la génération future, celle des enfants à naître, la connaisse, et que, devenus grands, ils en parlent à leurs enfants. 7Ainsi, ils mettraient leur confiance en Dieu, ils n'oublieraient pas la manière d'agir de Dieu et respecteraient ses commandements. 8Ainsi, ils ne seraient pas comme leurs ancêtres: une génération désobéissante et rebelle, une génération dont le coeur était inconstant et dont l'esprit n'était pas fidèle à Dieu.

9Les hommes d'Ephraïm, armés de leur arc, ont tourné le dos, le jour du combat. 10Ils n'ont pas gardé l'alliance de Dieu, ils ont refusé de se conformer à sa loi. 11Ils ont oublié ses actes, les merveilles qu'il leur avait fait voir. 12Devant leurs ancêtres, il avait fait des miracles en Egypte, dans les campagnes de Tsoan: 13il avait fendu la mer pour les faire passer, il avait dressé l'eau comme une muraille. 14Il les avait guidés le jour par la nuée, et toute la nuit par un feu éclatant. 15Il avait fendu des rochers dans le désert, et il leur avait donné à boire en abondance. 16Du rocher il avait fait jaillir des sources et couler de l'eau, comme des fleuves.

17Mais ils ont continué à pécher contre lui, à se révolter contre le Très-Haut dans le désert. 18Ils ont provoqué Dieu dans leur coeur en demandant de la nourriture à leur goût. 19Ils ont parlé contre Dieu, ils ont dit: «Dieu pourrait-il dresser une table dans le désert? 20Voici, il a frappé le rocher et l'eau a coulé, des torrents se sont déversés. Pourra-t-il aussi donner du pain ou fournir de la viande à son peuple?»

21L'Eternel a entendu cela, et il a été irrité; un feu s'est allumé contre Jacob, et la colère a éclaté contre Israël 22parce qu'ils n'ont pas cru en Dieu, parce qu'ils n'ont pas eu confiance dans son secours. 23Il a donné ses ordres aux nuages d'en haut, et il a ouvert les portes du ciel; 24il a fait pleuvoir sur eux de la manne comme nourriture, *il leur a donné le pain du ciel. 25Ils ont tous mangé ce pain des grands, il leur a envoyé de la nourriture à satiété. 26Il a fait souffler dans le ciel le vent d'est, et il a amené par sa puissance le vent du sud. 27Il a fait pleuvoir sur eux la viande comme de la poussière, et les oiseaux ailés comme le sable de la mer; 28il les a fait tomber au milieu de leur camp, tout autour de leurs tentes. 29Ils ont mangé et ont été pleinement rassasiés: Dieu leur a donné ce qu'ils avaient désiré. 30Mais ils n'avaient pas encore assouvi leur désir, ils avaient encore la nourriture dans la bouche, 31quand la colère de Dieu a éclaté contre eux: il a fait mourir les plus vigoureux, il a abattu les jeunes hommes d'Israël.

32Malgré tout cela, ils ont continué à pécher et n'ont pas cru à ses merveilles. 33Il a mis un terme à leurs jours d'un seul souffle, à leurs années par une fin soudaine. 34Quand il les frappait de mort, ils le cherchaient, ils revenaient à Dieu, ils se tournaient vers lui. 35Ils se souvenaient que Dieu était leur rocher, que le Dieu très-haut était celui qui les rachetait. 36Cependant, ils le trompaient de la bouche, ils lui mentaient de la langue. 37Leur coeur ne lui était pas fermement attaché et ils n'étaient pas fidèles à son alliance.

38Pourtant lui, dans sa compassion, il pardonne la faute et ne détruit pas, il retient souvent sa colère et ne s'abandonne pas à toute sa fureur. 39Il s'est souvenu qu'ils n'étaient que des créatures, un souffle qui s'en va et ne revient pas. 40Que de fois ils se sont révoltés contre lui dans le désert! Que de fois ils l'ont irrité dans les lieux arides!

41Ainsi, ils ont recommencé à provoquer Dieu, à attrister le Saint d'Israël. 42Ils ne se sont pas souvenus de sa puissance, du jour où il les avait délivrés de l'ennemi, 43des miracles qu'il avait accomplis en Egypte et de ses prodiges dans les campagnes de Tsoan: 44il avait changé leurs fleuves en sang, et ils n'avaient pu en boire l'eau. 45Il avait envoyé contre eux des mouches venimeuses qui les dévoraient et des grenouilles qui leur apportaient la dévastation. 46Il avait livré leurs récoltes aux criquets, le produit de leur travail aux sauterelles. 47Il avait détruit leurs vignes par la grêle, et leurs sycomores par la gelée. 48Il avait abandonné leur bétail à la grêle, et leurs troupeaux à la foudre. 49Il avait lâché contre eux son ardente colère, la fureur, la rage et la détresse, une troupe d'anges de malheur. 50Il avait donné libre cours à sa colère: il ne les avait pas sauvés de la mort, il avait livré leur vie à la peste. 51Il avait frappé tous les premiers-nés de l'Egypte, ceux qui étaient les aînés des enfants sous les tentes de Cham. 52Il avait fait partir son peuple comme des brebis, il les avait conduits comme un troupeau dans le désert. 53Il les avait guidés en toute sécurité, pour qu'ils soient sans crainte, et la mer avait recouvert leurs ennemis. 54Il les avait amenés sur son saint territoire, jusqu'à la montagne que sa main droite avait conquise. 55Il avait chassé des nations devant eux, leur avait distribué le pays en héritage et avait fait habiter les tribus d'Israël dans les tentes de ces peuples.

56Mais ils ont provoqué le Dieu très-haut et se sont révoltés contre lui, ils n'ont pas respecté ses instructions. 57Ils se sont éloignés et ont été infidèles comme leurs ancêtres, ils se sont retournés comme un arc trompeur. 58Ils l'ont irrité par leurs hauts lieux, ils ont excité sa jalousie par leurs idoles.

59Dieu a entendu cela, et il a été irrité, il a durement rejeté Israël. 60Il a abandonné la demeure de Silo, la tente où il habitait parmi les hommes. 61Il a livré sa puissance à l'exil, et sa parure entre les mains de l'ennemi. 62Il a livré son peuple à l'épée, il s'est irrité contre son héritage: 63le feu a dévoré ses jeunes gens, et ses vierges n'ont plus été célébrées; 64ses prêtres sont tombés par l'épée, et ses veuves n'ont pas pleuré leurs morts.

65Le Seigneur s'est éveillé comme un homme qui a dormi, comme un héros ragaillardi par le vin. 66Il a frappé ses adversaires et les a fait reculer, il les a couverts d'une honte éternelle. 67Il a rejeté la tente de Joseph, il n'a pas choisi la tribu d'Ephraïm, 68mais il a choisi la tribu de Juda, le mont Sion qu'il aimait. 69Il y a construit son sanctuaire, solide comme les hauteurs, comme la terre qu'il a établie pour toujours. 70Il a choisi David, son serviteur, et l'a fait sortir des bergeries; 71il l'a pris derrière les brebis qui allaitent pour faire de lui le berger de Jacob, son peuple, d'Israël, son héritage. 72David les a dirigés avec un coeur intègre et les a guidés avec des mains habiles.

Ex 16.2-15 ; Ép 4.17-24 ; Jn 6.24-35

2Toute l'assemblée des Israélites murmura contre Moïse et Aaron dans le désert. 3Les Israélites leur dirent: «Pourquoi ne sommes-nous pas morts de la main de l'Eternel en Egypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété? Au contraire, vous nous avez conduits dans ce désert pour faire mourir de faim toute cette assemblée.»

4L'Eternel dit à Moïse: «Je vais faire pleuvoir du pain pour vous depuis le ciel. Le peuple sortira et en ramassera chaque jour la quantité nécessaire. Ainsi, je le mettrai à l'épreuve et je verrai s'il suivra, ou non, ma loi. 5Le sixième jour, ils prépareront ce qu'ils auront apporté, c'est-à-dire le double de la portion ramassée chaque jour.»

6Moïse et Aaron dirent à tous les Israélites: «Ce soir, vous reconnaîtrez que c'est l'Eternel qui vous a fait sortir d'Egypte. 7Le matin, vous verrez la gloire de l'Eternel, parce qu'il a entendu vos murmures contre lui. Que sommes-nous, en effet, pour que vous murmuriez contre nous?» 8Moïse dit: «L'Eternel vous donnera ce soir de la viande à manger, et le matin du pain à satiété, parce qu'il a entendu les murmures que vous avez proférés contre lui. Que sommes-nous en effet? Ce n'est pas contre nous que vous murmurez, c'est contre l'Eternel.»

9Moïse dit à Aaron: «Dis à toute l'assemblée des Israélites: 'Approchez-vous devant l'Eternel, car il a entendu vos murmures.'» 10Tandis qu'Aaron parlait à toute l'assemblée des Israélites, ils se tournèrent du côté du désert, et voici que la gloire de l'Eternel parut dans la nuée. 11L'Eternel s'adressa à Moïse: 12«J'ai entendu les murmures des Israélites. Dis-leur: 'Au coucher du soleil vous mangerez de la viande, et le matin vous vous rassasierez de pain. Ainsi vous reconnaîtrez que je suis l'Eternel, votre Dieu.'»

13Le soir survinrent des cailles qui couvrirent le camp, et le matin il y eut une couche de rosée autour du camp. 14Une fois cette rosée dissipée, il y avait à la surface du désert quelque chose de petit comme des grains, quelque chose de fin comme la gelée blanche sur la terre. 15Les Israélites regardèrent et se dirent l'un à l'autre: «Qu'est-ce que c'est?» En effet, ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit: «C'est le pain que L'Eternel vous donne pour nourriture.


17Voici donc ce que je dis et ce que j'affirme dans le Seigneur: vous ne devez plus vous conduire comme les non-croyants, qui se laissent guider par la sottise de leurs pensées. 18Ils ont l'intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu à cause de l'ignorance qui est en eux, à cause de l'endurcissement de leur coeur. 19Ils ont perdu tout sens moral et se sont livrés à la débauche pour commettre avec avidité toutes sortes d'impuretés. 20Mais vous, ce n'est pas ainsi que vous avez appris à connaître Christ, 21si du moins c'est lui que vous avez écouté et si c'est en lui que vous avez été enseignés conformément à la vérité qui est en Jésus. 22On vous a enseigné à vous débarrasser du vieil homme qui correspond à votre ancienne manière de vivre et se détruit sous l'effet de ses désirs trompeurs, 23à vous laisser renouveler par l'Esprit dans votre intelligence 24et à vous revêtir de l'homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté que produit la vérité.


24Quand les gens s'aperçurent que ni Jésus ni ses disciples n'étaient là, ils montèrent dans ces barques et allèrent à Capernaüm à la recherche de Jésus. 25Ils le trouvèrent de l'autre côté du lac et lui dirent: «Maître, quand es-tu venu ici?» 26Jésus leur répondit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés. 27Travaillez, non pour la nourriture périssable, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, celle que le Fils de l'homme vous donnera, car c'est lui que le Père, Dieu lui-même, a marqué de son empreinte.» 28Ils lui dirent: «Que devons-nous faire pour accomplir les oeuvres de Dieu?» 29Jésus leur répondit: «L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé.» 30«Quel signe miraculeux fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions et que nous croyions en toi? Que fais-tu? 31Nos ancêtres ont mangé la manne dans le désert, comme cela est écrit: Il leur a donné le pain du ciel à manger.»

32Jésus leur dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, ce n'est pas Moïse qui vous a donné le pain du ciel, mais c'est mon Père qui vous donne le vrai pain du ciel. 33En effet, le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.» 34Ils lui dirent alors: «Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là!»

35Jésus leur dit: «C'est moi qui suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.