leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Romains 9.19-29

19Tu me diras: «Pourquoi fait-il [donc] encore des reproches? Qui peut en effet résister à sa volonté?» 20Mais toi, homme, qui es-tu pour entrer en contestation avec Dieu? L'objet dira-t-il à celui qui l'a façonné: «Pourquoi m'as-tu fait ainsi?» 21Le potier n'est-il pas le maître de l'argile pour faire avec la même pâte un ustensile d'un usage noble et un ustensile d'un usage méprisable? 22Que dire si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère tout prêts pour la perdition? 23Et que dire s'il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de compassion qu'il a d'avance préparés pour la gloire? 24Ainsi il nous a appelés non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les non-Juifs. 25C'est aussi ce qu'il dit dans le livre d'Osée: J'appellerai 'mon peuple' celui qui n'était pas mon peuple, et 'bien-aimée' celle qui n'était pas la bien-aimée. 26Et là où on leur disait: 'Vous n'êtes pas mon peuple', ils seront appelés fils du Dieu vivant.

27Esaïe, de son côté, s'écrie au sujet d'Israël: Même si les Israélites, de par leur nombre, étaient pareils au sable de la mer, un reste seulement sera sauvé. 28En effet, le Seigneur accomplira pleinement et rapidement sa parole [avec justice, en effet le Seigneur accomplira rapidement sa parole] sur la terre. 29Et comme Esaïe l'avait prédit, si le Seigneur de l'univers ne nous avait pas laissé une descendance, nous serions devenus comme Sodome, nous aurions été semblables à Gomorrhe.

Lire la suite

Le mystÈre de la majestÉ de Dieu

Si personne ne peut résister à la volonté du Seigneur (13, 18), l’être humain est-il encore responsable (19)  ? Tout d’abord, la prétention de la créature à vouloir se prononcer sur les intentions et les actions divines ne relève pas de sa compétence. Elle témoigne même d’un manque de considération pour le Créateur (19, 20). Pour aller tout de même un peu plus loin, Paul s’appuie d’emblée sur l’expérience humaine : prenant l’exemple du potier qui fait ce qu’il veut avec l’argile, l’apôtre défend la souveraine liberté de Dieu dans l’élaboration et la réalisation de sa mission rédemptrice dans l’espace et le temps (21).

Ni arbitraire, ni injustice

Le raisonnement de Paul est le suivant : nous appartenons tous à la même argile, à l’humanité déchue en Adam (5. 12-14). Tous les êtres humains ont péché avant même que Dieu ne les « endurcisse » et ne les livre aux conséquences de leurs choix (1. 18-32). Ainsi, lorsqu’à partir de la même pâte, Dieu choisit de façonner des vases précieux et des vases ordinaires, il n’est ni arbitraire, ni injuste (21), mais il manifeste en toute liberté la bonté de sa grâce et la rigueur de sa justice. Plus encore, le Seigneur fait preuve d’une grande patience envers ceux qui se sont exposés à son jugement (22). Il est encore temps de se convertir !

L’appel de Dieu

Tout dépend donc de l’appel que le Seigneur adresse aux Juifs comme aux païens (24). Les vases de compassion rendent témoignage à la richesse de sa grâce et de sa gloire (23). La citation d’Osée1 (25, 26) permet à Paul de dire avec audace que les non-Juifs qui ont répondu à la grâce pressante de Dieu sont désormais son peuple, ses bien-aimés et ses fils (25, 26)  ! Les citations d’Ésaïe2 rappellent avec sobriété que seul un reste des Israélites sera sauvé et que seule la grâce a permis à ce reste d’échapper à la ruine (27-29). Revenir à la lecture/note de la journée

Remarque

Dans le verset 13, la formule Dieu « a haï » Esaü surprend. « Haïr » peut signifier préférer ou écarter, mais il peut exprimer l’idée de justice rétributive ou de jugement (Mal 1.2-5). De même dans le verset 18, l’expression Dieu « endurcit » qui il veut. Notons aussi que le pécheur s’endurcit dans son refus (Rm 2.5). Ainsi Dieu juge celui qui s’obstine dans sa révolte, mais en vue d’une prise de conscience salutaire (Ex 7.3, 13).
Notes:
  • 1: Os 2.1, 25 
  • 2: És 10.22-23 ; 28.22 ; 1.9.

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 53

1Au chef de choeur, sur la flûte. Cantique de David.

2Le fou dit dans son coeur: «Il n'y a pas de Dieu!» *Ils se sont corrompus, ils ont commis des injustices abominables; il n'y en a aucun qui fasse le bien.

3Du haut du ciel, Dieu observe les hommes pour voir s'il y en a un qui est intelligent, qui cherche Dieu. 4Tous se sont détournés, ensemble ils se sont pervertis; il n'y en a aucun qui fasse le bien, pas même un seul.

5Ceux qui commettent l'injustice n'ont-ils aucune connaissance? Ils dévorent mon peuple, ils le prennent pour nourriture, ils ne font pas appel à Dieu. 6Alors ils trembleront d'épouvante sans qu'il y ait de raison d'avoir peur. Dieu dispersera les os de ceux qui t'assiègent; tu les couvriras de honte, car Dieu les a rejetés.

7Oh! qui accordera depuis Sion la délivrance à Israël? Quand Dieu rétablira son peuple, Jacob sera dans l'allégresse, Israël se réjouira.