leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Romains 9.30-10.13

30Que dirons-nous donc? Des non-Juifs qui ne recherchaient pas la justice ont obtenu la justice, celle qui vient de la foi, 31tandis qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est pas parvenu à cette loi. 32Pourquoi? Parce qu'Israël l'a cherchée non par la foi, mais par les oeuvres [de la loi]. Ils se sont heurtés à la pierre qui fait obstacle, 33comme il est écrit: Je mets dans Sion une pierre qui fait obstacle, un rocher propre à faire trébucher, mais celui qui croit en lui ne sera pas couvert de honte.

1Frères et soeurs, le voeu de mon coeur et ma prière à Dieu pour les Israélites, c'est qu'ils soient sauvés. 2En effet, je leur rends ce témoignage: ils ont du zèle pour Dieu, mais pas conformément à la vraie connaissance. 3Ils ignorent la justice de Dieu et cherchent à établir la leur propre; ils ne se sont donc pas soumis à la justice de Dieu, 4car Christ est la fin de la loi pour que tous ceux qui croient reçoivent la justice.

5En effet, Moïse décrit ainsi la justice qui vient de la loi: L'homme qui mettra ces prescriptions en pratique vivra par elles. 6Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi: «Ne dis pas dans ton coeur: 'Qui montera au ciel?' ce serait en faire descendre Christ; 7ou: 'Qui descendra dans l'abîme?' ce serait faire remonter Christ de chez les morts.» 8Que dit-elle donc? La parole est tout près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur. Or cette parole est celle de la foi, que nous prêchons. 9Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité, tu seras sauvé. 10En effet, c'est avec le coeur que l'on croit et parvient à la justice, et c'est avec la bouche que l'on affirme une conviction et parvient au salut, comme le dit l'Ecriture: 11Celui qui croit en lui ne sera pas couvert de honte.

12Ainsi, il n'y a aucune différence entre le Juif et le non-Juif, puisqu'ils ont tous le même Seigneur, qui se montre généreux pour tous ceux qui font appel à lui. 13En effet, toute personne qui fera appel au nom du Seigneur sera sauvée.

Lire la suite

Quelle justice ?

Comme pour souligner la souveraine liberté du Seigneur, Paul établit un contraste entre les païens qui ne cherchaient pas la justice et qui l’ont cependant obtenue, « celle qui relève de la foi » (30, NBS), et les Juifs qui poursuivaient la justice que donne la Loi et qui ne l’ont cependant pas atteinte (31). En pensant qu’elle dépendait des œuvres et non de la foi, ils se sont heurtés et ont trébuché sur la pierre qu’est le Christ (33) 1.

Une fausse route

L’apôtre poursuit en réitérant sa grande compassion pour ses frères, comme pour prévenir toute velléité d’hostilité à leur égard. Son plus vif désir et sa prière incessante, « c’est qu’ils soient sauvés » (10. 1). S’il reconnaît et loue leur passion jalouse pour Dieu, celle-ci est mal informée et mal orientée (3). La manière dont les interlocuteurs juifs de Paul recherchent le salut représente le cœur du problème. Autonomes, et rebelles à la sagesse divine, ils prétendent que l’être humain est capable de se sauver en obéissant à la Loi (3). En d’autres termes, la Loi serait une fin en soi et les terriens maîtres de leur destin (5) 2.

L’unique voie du salut

Comme les païens et les Juifs sont tous rebelles et pécheurs, seul le Seigneur peut nous ouvrir la voie du salut et d’un nouveau départ ! C’est parce que le Christ est la finalité et l’accomplissement de la Loi (10. 4) qu’il est aussi le chemin qui mène à la vie. Son obéissance parfaite, durant sa vie et à la croix, en est la condition. Les citations du Deutéronome3 permettent à Paul d’insister sur le fait que l’incarnation et la résurrection du Fils sont au cœur du projet divin (6, 7, 9). C’est ainsi que la proclamation de la Parole vivante (8) constitue l’appel du Père à la réconciliation. Celui qui croit que Jésus est Seigneur et qui le confesse publiquement, celui-là sera sauvé (9) et « ne sera pas confondu » (11, TOB4). Revenir à la lecture/note de la journée

A méditer

Tous (Juifs et païens) ont le même Seigneur, qui se montre généreux pour tous ceux qui font appel à lui (12-13).
Notes:
  • 1: És 8.14, 28.16, 1P 2.6-8
  • 2: Au verset 5, Paul, qui cite Lv 18.5, met en évidence une interprétation erronée de la Loi. Dès les origines, la foi est le moyen de s’approprier le salut.
  • 3: Dt 30.12-14
  • 4: És 28.16, TOB 

Vos réactions:

12/04 11:19 lengwekibinda: Bon résumé et bonnes explications sur la voie du salut. Que Dieu vous bénisse abondamment !

Réagissez vous aussi à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 54

1Au chef de choeur, avec instruments à cordes. Cantique de David,

2lorsque les Ziphiens vinrent dire à Saül: «David est caché parmi nous.» 3O Dieu, sauve-moi par ton nom et rends-moi justice par ta puissance! 4O Dieu, écoute ma prière, prête l'oreille aux paroles de ma bouche,

5car des étrangers se sont attaqués à moi, des hommes violents en veulent à ma vie. Ils ne tiennent pas compte de Dieu. - Pause. 6Mais Dieu est mon secours, le Seigneur est le soutien de ma vie. 7Le mal retombera sur mes adversaires. Réduis-les au silence, dans ta fidélité!

8Je t'offrirai de bon coeur des sacrifices, je louerai ton nom, Eternel, car tu es bon. 9Oui, il me délivre de toute détresse, et je regarde mes ennemis en face.