leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

1 Corinthiens 13.8-13

8L'amour ne meurt jamais. Les prophéties disparaîtront, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra. 9En effet, nous connaissons partiellement et nous prophétisons partiellement 10mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra. 11Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu un homme, j'ai mis fin à ce qui était de l'enfant. 12Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, de manière peu claire, mais alors nous verrons face à face ; aujourd'hui je connais partiellement, mais alors je connaîtrai complètement, tout comme j'ai été connu.

13Maintenant donc ces trois choses restent : la foi, l'espérance, l'amour ; mais la plus grande des trois, c'est l'amour.

Lire la suite

VERS LA MATURITÉ

La supériorité de l’amour sur tout autre don tient à sa pérennité. Il constitue notre lien fondamental avec l’au-delà, avec l’avenir éternel que Dieu nous a préparé. Et cet amour s’épanouira dans toute sa plénitude lorsque nous verrons Dieu face à face. Cette perspective jette une lumière différente sur les circonstances de notre vie actuelle.

De l’enfant…

D’abord elle nous fait prendre conscience que notre connaissance spirituelle, aussi édifiante qu’elle puisse être, ne sera jamais que partielle ici-bas. Les « miroirs » de l’époque de Paul n’avaient pas la clarté qu’ils ont aujourd’hui. Notre croissance spirituelle en comparaison de l’éternité ne pourra jamais dépasser le stade de l’enfance. Cette limitation nous garde dans l’humilité et la crainte de Dieu, surtout en ce qui a trait aux dons spirituels. Aussi précieux qu’ils soient, ils sont destinés à disparaître dans l’éternité.

… à l’adulte

Même l’apôtre qui défend son intégrité et son zèle si ardemment n’hésite pas à admettre cette limite : « Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix ou que j’aie déjà atteint la perfection, mais je cours pour tâcher de m’en emparer, puisque de moi aussi, Jésus-Christ s’est emparé » (Ph 3. 12). La maturité spirituelle qui nous est accessible ici-bas, c’est celle qui nous rappelle constamment que nous sommes encore des enfants et que notre vision ne peut être que partielle.
La prééminence de l’amour ne diminue en rien la nécessité de la foi et de l’espérance. C’est par la foi en Jésus-Christ que nous recevons le don de l’amour et l’espérance illumine notre quotidien. L’une et l’autre n’auront plus de raison d’être lorsque « ce qui est parfait » sera venu, mais elles sont indispensables pour notre cheminement vers cette maturité complète. L’amour est l’arme la plus puissante pour confronter l’orgueil, la malhonnêteté, le mensonge et l’injustice !
Revenir à la lecture/note de la journée

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 83

1Chant, psaume d'Asaph.

2O Dieu, ne garde pas le silence ! Ne te tais pas et ne reste pas inactif, ô Dieu ! 3En effet, tes ennemis s'agitent, ceux qui te détestent relèvent la tête. 4Ils forment de perfides complots contre ton peuple, ils conspirent contre ceux que tu protèges : 5« Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations, et qu'on ne se souvienne plus du nom d'Israël ! » 6Ils intriguent tous d'un même cœur, ils font une alliance contre toi : 7les Edomites et les Ismaélites, les Moabites et les Hagaréniens, 8Guebal, Ammon, Amalek, les Philistins avec les habitants de Tyr. 9L'Assyrie aussi se joint à eux, elle prête main forte aux descendants de Lot. - Pause.

10Traite-les comme Madian, comme Sisera, comme Jabin au torrent du Kison ! 11Ils ont été détruits à En-Dor, ils sont devenus du fumier pour la terre. 12Traite leurs chefs comme Oreb et Zeeb, et tous leurs princes comme Zébach et Tsalmunna, 13car ils disent : « Emparons-nous des domaines de Dieu ! »

14Mon Dieu, fais-les tourbillonner comme la paille emportée par le vent ! 15Comme le feu brûle la forêt, comme la flamme embrase les montagnes, 16poursuis-les de ta tempête et épouvante-les par ton ouragan ! 17Couvre leur visage de honte afin qu'ils cherchent ton nom, Éternel ! 18Qu'ils soient confondus et épouvantés pour toujours, qu'ils soient honteux et perdus ! 19Qu'ils reconnaissent que toi seul, toi dont le nom est l’Éternel, tu es le Très-Haut sur toute la terre !