leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite
Merci pour vos encouragements !
Bel été à tous !Lire la suite

1 Samuel 17.55-18.16

55Lorsque Saül avait vu David marcher à la rencontre du Philistin, il avait dit à Abner, le chef de l'armée: «De qui ce jeune homme est-il le fils, Abner?» Abner avait répondu: «Aussi vrai que ton âme est vivante, roi, je l'ignore.» 56«Informe-toi donc pour savoir de qui ce jeune homme est le fils», avait dit le roi. 57Quand David fut de retour après avoir tué le Philistin, Abner le prit et le conduisit devant Saül. David tenait à la main la tête du Philistin. 58Saül lui dit: «De qui es-tu le fils, jeune homme?» Et David répondit: «Je suis le fils de ton serviteur Isaï, le Bethléhémite.»

1Alors que David finissait de parler à Saül, Jonathan s'attacha à lui. Jonathan aima David comme lui-même. 2Ce jour-là, Saül garda David chez lui et ne le laissa pas retourner chez son père. 3Jonathan fit alliance avec David, parce qu'il l'aimait comme lui-même. 4Il retira le manteau qu'il portait pour le donner à David et il lui donna ses vêtements, y compris son épée, son arc et sa ceinture.

5David partait en campagne et il réussissait partout où l'envoyait Saül. Celui-ci le mit à la tête des hommes de guerre, et il plaisait à tout le peuple, même aux serviteurs de Saül.

6Alors qu'ils revenaient de guerre, après que David eut tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d'Israël à la rencontre du roi Saül. Elles chantaient et dansaient au son des tambourins et des triangles, et elles poussaient des cris de joie. 7Les femmes qui chantaient se répondaient les unes aux autres en disant: «Saül a frappé ses 1000, et David ses 10'000.» 8Saül fut très irrité, il prit très mal la situation. Il dit: «On en donne 10'000 à David, et c'est à moi que l'on donne les 1000! Il ne lui manque plus que la royauté!» 9Saül regarda David avec malveillance à partir de ce jour et par la suite.

10Le lendemain, le mauvais esprit envoyé par Dieu vint sur Saül, qui eut des accès de délire au milieu de sa maison. David jouait comme les autres jours et Saül avait sa lance à la main. 11Saül leva sa lance en se disant: «Je vais clouer David contre la paroi.» Mais David l'évita par deux fois. 12Saül éprouvait de la peur vis-à-vis de David, parce que l'Eternel était avec David alors qu'il s'était retiré de lui. 13Il l'éloigna de lui et l'établit chef de mille hommes. David partait en campagne et en revenait à la tête du peuple. 14Il réussissait dans toutes ses entreprises et l'Eternel était avec lui. 15Voyant qu'il réussissait toujours, Saül avait peur de lui. 16En revanche, tout Israël et tout Juda aimaient David, parce qu'il partait en campagne et en revenait à leur tête.

Lire la suite

LA LANCE ET LA HARPE

À raison le judaïsme reçoit les livres de Samuel comme « écrits prophétiques ». L’histoire n’est pas racontée pour elle-même, mais afin de manifester la souveraineté de Dieu en son projet quels que soient hommes et circonstances. Le peuple a voulu un roi. Ce fut Saül. Même s’il règne toujours, le premier monarque d'Israël a déjà réalisé qu'il n'est plus roi aux yeux de Dieu (chap. 15). Et quand le chœur de femmes l’associe aux victoires de David, Saül ressent bien que le peuple ne s’identifie plus totalement à lui. Il est meurtri par la réputation croissante de David. Et par peur de perdre son royaume, sa jalousie se transforme en folie meurtrière.

Saül le roi vide

« David joue de sa harpe comme tous les jours et Saül a sa lance à la main.  » (10) Saül est le roi « vide » aucune parole juste ne l’habite. À David on associera le psautier. Roi « inhabité », sans paroles, Saül existe par la transe et le délire. Seule une respiration mauvaise1 l’angoisse, qui le saisit comme l’oiseau de proie fond sur sa victime. Incapable d’une parole vraie, sa peur n’a d’autre exutoire que la violence meurtrière de sa lance. La jalousie maladive résulte de la peur de ne pas être aimé. Pour rester roi, il lui faut détruire celui que son fils, Jonathan, aime ; qu’Israël et Juda aiment.

Saül et David sont deux messies ! Le second deviendra le type du Messie espéré. Saül lui, confond maladivement sa mission et sa personne. Il a oublié que toute mission confiée par Dieu est une responsabilité qui présuppose de l’humilité, la conscience de sa fragilité et du besoin des autres. En arrière-plan se profilent Abel et Caïn et l’exhortation de Jacques 4 : « D’où viennent les conflits ? … Vous êtes meurtriers et jaloux, et ne pouvez réussir ». Revenir à la lecture/note de la journée
Notes:
  • 1: L’attribution à Dieu de l’esprit mauvais (10) fondant sur Saül indique la cohérence entre le jugement (15.26) et la suite des événements, attestant ainsi la souveraineté divine sur l’histoire. À « esprit mauvais » nous préfèrerions la traduction justifiée « respiration mauvaise » et éviter ainsi des ambigüités inutiles.

Vos réactions:

11/07 19:07 KLEBER: Bien éclairante, la note qui met en évidence le message du texte et libère de vaines spéculations ! Merci Richard !

Réagissez vous aussi à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 132

1Chant des montées. Eternel, souviens-toi de David, de tout ce qu'il a souffert!

2Il a fait un serment à l'Eternel, il a fait ce voeu au puissant de Jacob: 3«Je n'entrerai pas dans ma maison, je ne monterai pas sur mon lit, 4je ne donnerai pas de sommeil à mes yeux ni de repos à mes paupières 5avant d'avoir trouvé un endroit pour l'Eternel, une demeure pour le puissant de Jacob.»

6Oui, nous avons appris que l'arche était à Ephrata, nous l'avons trouvée dans les champs de Jaar. 7Allons à la demeure du Seigneur, prosternons-nous à ses pieds!

8*Lève-toi, Eternel, viens à ton lieu de repos, toi et l'arche où réside ta force! 9Que tes prêtres aient la justice pour habit et que tes fidèles poussent des cris de joie! 10A cause de ton serviteur David, ne repousse pas celui que tu as désigné par onction!

11L'Eternel a fait ce serment véridique à David, et il ne reviendra pas sur ce qu'il a promis: «Je mettrai sur ton trône un de tes enfants. 12Si tes fils respectent mon alliance et les instructions que je leur donne, leurs fils aussi seront assis pour toujours sur ton trône.»

13Oui, l'Eternel a choisi Sion, il l'a désirée pour lieu d'habitation: 14«C'est mon lieu de repos pour toujours. J'y habiterai, car je l'ai désiré. 15Je bénirai sa nourriture, je rassasierai de pain ses pauvres, 16je revêtirai ses prêtres de salut, et ses fidèles pousseront des cris de joie. 17Là je ferai grandir la puissance de David, je préparerai un successeur pour celui que j'ai désigné par onction. 18Je donnerai la honte pour vêtement à ses ennemis, tandis que sur son front brillera sa couronne.»