leGuide
audio

Infos

Un problème avec votre abonnement ?
Contactez les bureaux de la Ligue de votre pays (coordonnées dans le dernier numéro que vous avez reçu).Lire la suite

2 Corinthiens 1.1-11

1De la part de Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, et du frère Timothée à l'Eglise de Dieu qui est à Corinthe et à tous les saints qui sont dans toute l'Achaïe: 2que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ!

3Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père plein de compassion et le Dieu de tout réconfort! 4Il nous réconforte dans toutes nos détresses afin que nous puissions réconforter ceux qui se trouvent dans la détresse, grâce à l'encouragement que nous recevons nous-mêmes de la part de Dieu. 5En effet, de même que les souffrances de Christ abondent pour nous, de même aussi, c'est par Christ que notre réconfort abonde. 6Si nous sommes dans la détresse, c'est pour votre réconfort et pour votre salut; si nous sommes encouragés, c'est pour votre encouragement, pour vous permettre de supporter les mêmes souffrances que celles que nous endurons. 7Et notre espérance à votre sujet est ferme, parce que nous savons que si vous avez part aux souffrances, vous avez part aussi au réconfort.

8En ce qui concerne la détresse que nous avons connue en Asie, nous ne voulons en effet pas vous laisser ignorer, frères et soeurs, que nous avons été accablés à l'extrême, au-delà de nos forces, au point que nous désespérions même de rester en vie. 9Nous avions intérieurement accepté notre arrêt de mort afin de ne pas placer notre confiance en nous-mêmes mais en Dieu qui ressuscite les morts. 10C'est lui qui nous a délivrés d'une telle mort et qui nous en délivre encore. Oui, nous avons en lui cette espérance qu'il nous en délivrera encore, 11et vous y contribuerez vous-mêmes par la prière. Ainsi, la grâce obtenue pour nous par beaucoup de personnes sera pour beaucoup une occasion de remercier Dieu à notre sujet.

Lire la suite

SOUFFRANCE ET CONSOLATION

Dans sa deuxième lettre à l’Église de Corinthe, aussi adressée aux chrétiens d’Achaïe, Paul reconnaît, comme dans la première, que les chrétiens sont au bénéfice de la grâce et de la paix de Dieu. La première lettre était écrite pour répondre aux questions posées et pour recadrer le comportement de membres défaillants. Ici, Paul semble mentionner la grâce et la paix à cause des peines qu’il traverse. Il souhaite ainsi encourager les chrétiens, les rejoindre dans leur affliction (4) et leurs tribulations (8). Certes, ces peines font partie de la vie de tout enfant de Dieu, mais Paul s'exprime ici dans un contexte de souffrance particulièrement sévère (voir 1Co 15. 30-32 ; 2Co 4, 6, 11-12).

Et pourtant, cette souffrance fortifie la foi de Paul. C’est justement parce qu’il souffre qu’il peut exhorter ses frères et sœurs à ne pas compter sur leurs propres forces, mais sur celles de Dieu (9). Voilà qui est salutaire pour nous également ! « Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2Co 12. 10b).

Partager avec Christ

Dieu n’est pas seulement la source de la grâce et de la paix, mais il est aussi la source de toute consolation1. Si nous souffrons, c’est parce que Christ a souffert le premier. Il (cf. És 53) peut donc aussi nous consoler (cf. És 61. 1-3). Souffrir pour la foi, ou pour n’importe quelle raison liée à la vie sur cette terre déchue (4), permet de recevoir la consolation de Dieu (3, 4a) et celle de nos frères et sœurs. Ainsi, à notre tour, nous aussi pouvons apporter de la consolation à d'autres (4). C’est là un signe de l’amour de Dieu pour son Église, et un signe de l’amour entre chrétiens. Revenir à la lecture/note de la journée

A méditer

Nous aurons des tribulations dans le monde, mais de la paix en Christ : « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. » (Jn 16.33, version Darby) C’est en connaissant la souffrance qu’on peut comprendre celle des autres, et c’est en recevant la consolation que l’on peut consoler les autres. Quel privilège de faire partie du corps de Christ !
Notes:
  • 1: En grec, le mot « consolation » a la même racine que paraclet, avocat, défenseur, fortifier (Jn 15.26).

Vos réactions:

31/07 09:09 MB: Oui, j'ai remarqué dans ma propre vie que depuis que j'ai eu un cancer il y a 13 ans, parce que je suis passée par plein de phases différentes, j'ai naturellement de l'empathie pour la personne qui a un cancer aujourd'hui. Et j'essaie de l'accompagner du mieux que je peux.

Réagissez vous aussi à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 7

1Complainte de David chantée à l'Eternel au sujet de Cush, le Benjaminite.

2Eternel, mon Dieu, je cherche refuge en toi: sauve-moi de tous mes persécuteurs et délivre-moi, 3sinon ils vont me déchirer comme un lion, ils vont me dévorer, sans personne pour me délivrer.

4Eternel, mon Dieu, si j'ai fait cela, si mes mains ont commis l'injustice, 5si j'ai rendu le mal à celui qui était en paix avec moi, si j'ai dépouillé celui qui s'opposait à moi sans raison, 6que l'ennemi me poursuive et m'atteigne, qu'il me terrasse et traîne ma gloire dans la poussière! - Pause.

7Lève-toi, Eternel, dans ta colère, dresse-toi contre la fureur de mes adversaires, réveille-toi pour me secourir, toi qui établis le droit! 8Que l'assemblée des peuples vienne t'entourer, reviens dominer sur elle dans les hauteurs!

9L'Eternel exerce son jugement sur les peuples: juge-moi, Eternel, conformément à ma justice et à mon intégrité! 10Mets un terme aux méfaits des méchants et affermis le juste, toi qui examines les coeurs et les reins, Dieu juste!

11Mon bouclier est auprès de Dieu: il sauve ceux dont le coeur est droit. 12Dieu est un juste juge, un Dieu qui fait chaque jour sentir sa colère. 13Si le méchant ne revient pas à lui, il aiguise son épée, il bande son arc, et il vise; 14il dirige sur lui des traits meurtriers, il rend ses flèches brûlantes.

15Le méchant prépare le mal, il conçoit la misère et il accouche de la fausseté. 16Il ouvre une fosse, il la creuse, mais il tombe dans le trou qu'il a fait. 17Sa misère retombe sur sa tête, et sa violence descend sur son front.

18Je louerai l'Eternel à cause de sa justice, je chanterai le nom de l'Eternel, le Très-Haut.




 

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.