Mercredi 10 Juillet
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

Ésaïe 48.1-11

1Ecoutez cela, famille de Jacob, vous qui portez le nom d'Israël et qui êtes issus de Juda, vous qui prêtez serment au nom de l'Eternel et qui évoquez le souvenir du Dieu d'Israël, mais sans sincérité ni droiture! 2En effet, ils tirent leur nom de la ville sainte et s'appuient sur le Dieu d'Israël, celui dont le nom est l'Eternel, le maître de l'univers. 3Depuis longtemps j'ai révélé les premiers événements, ils sont sortis de ma bouche et je les ai annoncés. Soudain j'ai agi et ils se sont produits. 4Sachant que tu es endurci, que ton cou est une barre de fer et que tu as un front en bronze, 5je t'ai révélé depuis longtemps ces événements, je te les ai annoncés avant qu'ils ne se produisent, afin que tu ne dises pas: «C'est mon idole qui les a faits, c'est ma sculpture sacrée ou ma statue en métal fondu qui les a ordonnés.»

6Tu as bien entendu tout cela, constate-le! N'allez-vous pas l'avouer? Désormais je t'annonce des choses nouvelles, cachées, qui te sont inconnues. 7Elles sont créées maintenant, et pas depuis longtemps; jusqu'à aujourd'hui tu n'en avais pas entendu parler. Ainsi tu ne pourras pas dire: «Je le savais déjà.» 8Non, tu n'en as rien entendu, tu n'en as rien su et cela n'a jamais frappé ton oreille, car je savais que tu te comporterais en traître et qu'on t'appellerait «rebelle de naissance».

9A cause de mon nom, je suspends ma colère, à cause de la louange qui m'est due je me retiens vis-à-vis de toi, pour ne pas t'exterminer. 10Je t'ai affiné au creuset, mais pas pour retirer de l'argent, je t'ai mis à l'épreuve dans la fournaise de l'adversité. 11C'est à cause de moi, à cause de moi seul, que je veux agir. En effet, comment pourrais-je me laisser déshonorer? Je ne donnerai pas ma gloire à un autre.

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

À CAUSE DE MON NOM !

Avant de révéler le grand projet qu’il va accomplir pour Israël, le Seigneur veut s’assurer de la condition spirituelle effective de son peuple. Ainsi, les événements qui se préparent et vont bouleverser sa situation pourront être interprétés sans ambiguïté.

Le passé pris à témoin

Avoir pour Dieu l’Éternel, le Maître de l’univers, – quel privilège ! – n’a pas empêché Israël de se tourner vers les idoles. Le Seigneur lui avait révélé « les premiers événements » (3, 5), sans doute ceux de la sortie d’Égypte et de la traversée du désert, bien avant qu’ils ne se produisent. Sans aucun doute possible, Dieu était bien intervenu en faveur d’Israël. Pourtant son peuple semble hésiter à le reconnaître, d’où l’insistance de Dieu : « Tu as bien entendu, constate-le ! N’allez-vous pas l’avouer ? » (6). Le prophète passe du tutoiement au vouvoiement, de la prise de conscience individuelle à celle du peuple tout entier !

Des choses nouvelles !

Dieu interviendra de nouveau en faveur de son peuple, non pas pour le récompenser de sa fidélité, mais malgré son infidélité. Il suspend son jugement qui avait entraîné Israël en exil et se prépare à le tirer de la « fournaise de l’adversité ». Pour quelle raison ? Parce que l’extermination d’Israël jetterait le déshonneur sur son nom et laisserait entendre que les dieux des autres nations lui seraient supérieurs, puisqu’ils auraient anéanti le peuple qui porte son nom.
J'aime, je partage

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

A méditer

Dans un sens, nous sommes rassurés de ce que Dieu n’intervient pas en notre faveur sur la base de nos mérites, mais à cause de qui il est, un Dieu miséricordieux et compatissant. « Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » (Romains 5.8) Et son projet à notre égard s’accomplira grâce à lui seul !

Prier avec : le Psaume 21

1Au chef de choeur. Psaume de David.

2Eternel, le roi se réjouit de ta force. Combien ton secours le remplit de joie! 3Tu lui as donné ce que son coeur désirait, et tu n'as pas refusé ce que ses lèvres demandaient. - Pause.

4Oui, tu es venu à lui, chargé des bénédictions de ta grâce, tu as mis sur sa tête une couronne d'or pur. 5Il te demandait la vie, tu la lui as donnée; tu prolonges ses jours pour toujours et à perpétuité. 6Sa gloire est grande à cause de ton secours; tu places sur lui éclat et splendeur. 7Tu fais de lui pour toujours une source de bénédictions, tu le combles de joie par ta présence.

8Le roi se confie en l'Eternel; grâce à la bonté du Très-Haut, il n'est pas ébranlé.

9Ta main atteindra tous tes ennemis, ta main droite frappera ceux qui te détestent. 10Tu feras d'eux une fournaise ardente, le jour où tu te montreras; l'Eternel les engloutira dans sa colère, et le feu les dévorera. 11Tu feras disparaître leur lignée de la terre et leur descendance du milieu des hommes.

12Ils ont projeté du mal contre toi, ils ont formé des complots, mais ils ne pourront rien faire, 13car tu les mettras en fuite, avec ton arc tu tireras sur eux.

14Lève-toi, Eternel, dans toute ta force! Nous voulons chanter, célébrer ta puissance.

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.