Mercredi 21 Septembre
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

Romains 13.1-7

1Que chacun se soumette aux autorités qui nous gouvernent, car toute autorité vient de Dieu, et celles qui existent ont été établies par Dieu. 2C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'autorité résiste à l'ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes. 3En effet, on n'a pas à craindre les magistrats quand on fait le bien, mais quand on fait le mal. Veux-tu ne pas avoir à craindre l'autorité? Fais le bien et tu auras son approbation, 4car le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, sois dans la crainte. En effet, ce n'est pas pour rien qu'il porte l'épée, puisqu'il est serviteur de Dieu pour manifester sa colère en punissant celui qui fait le mal. 5Il est donc nécessaire de se soumettre aux autorités, non seulement à cause de cette colère, mais encore par motif de conscience.

6C'est aussi pour cela que vous payez des impôts, car les magistrats sont des serviteurs de Dieu qui s'appliquent entièrement à cette fonction. 7Rendez à chacun ce qui lui est dû: l'impôt à qui vous devez l'impôt, la taxe à qui vous devez la taxe, le respect à qui vous devez le respect, l'honneur à qui vous devez l'honneur.

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

Au service de Dieu pour ton bien

Paul n’entretient aucune illusion quant à l’intégrité des différents gouvernements qui dirigent le monde. Il a lui-même dû subir des sévices de la part des gouverneurs romains auxquels il a eu affaire. C’est donc en toute connaissance de cause qu’il déclare que toute autorité vient de Dieu, même lorsque ceux qui la détiennent en sont indignes.

Une soumission morale

Dieu établit l’autorité en vue de récompenser le bien et de punir le mal. Même si ce mandat divin est plus ou moins respecté par les différents gouvernements du monde, cela ne nous autorise pas à leur résister. Mais si les dirigeants eux-mêmes imposent des mesures qui vont contre la loi de Dieu (Ac 5.29), les chrétiens n’ont d’autre choix que d’obéir à Dieu. Lorsque l’État entreprend de persécuter ou d’exterminer une partie de sa population pour des questions de race, de religion ou de culture, il trahit son mandat de servir Dieu pour le bien du peuple.

Une soumission financière

La soumission aux autorités établies par Dieu signifie que nous devons contribuer à leur bon fonctionnement, non seulement en payant les impôts et les différentes taxes qui leur sont dues, mais encore en participant selon nos dons et nos talents pour leur permettre de mieux servir Dieu. Lorsque nous falsifions nos déclarations de revenus ou omettons de révéler certains de nos gains, nous résistons à l’ordre que Dieu a établi.
J'aime, je partage

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

En pratique

La complexité de nos institutions sociales exige que nous ayons du discernement dans nos actions. Dans un régime démocratique, nous avons une plus grande liberté, mais aussi une plus grande responsabilité quant aux choix de nos leaders politiques. Dans le milieu ouvrier, il y a les autorités patronales, mais aussi les associations syndicales qu’il faut respecter. Demandons à Dieu de nous convaincre de la bonne marche à suivre « pour faire le bien » et le servir en toutes choses.

Prier avec : Psaume 83

1Chant, psaume d'Asaph.

2O Dieu, ne garde pas le silence! Ne te tais pas et ne reste pas inactif, ô Dieu! 3En effet, tes ennemis s'agitent, ceux qui te détestent relèvent la tête. 4Ils forment de perfides complots contre ton peuple, ils conspirent contre ceux que tu protèges: 5«Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations, et qu'on ne se souvienne plus du nom d'Israël!» 6Ils intriguent tous d'un même coeur, ils font une alliance contre toi: 7les Edomites et les Ismaélites, les Moabites et les Hagaréniens, 8Guebal, Ammon, Amalek, les Philistins avec les habitants de Tyr. 9L'Assyrie aussi se joint à eux, elle prête main forte aux descendants de Lot. - Pause.

10Traite-les comme Madian, comme Sisera, comme Jabin au torrent du Kison! 11Ils ont été détruits à En-Dor, ils sont devenus du fumier pour la terre. 12Traite leurs chefs comme Oreb et Zeeb, et tous leurs princes comme Zébach et Tsalmunna, 13car ils disent: «Emparons-nous des domaines de Dieu!»

14Mon Dieu, fais-les tourbillonner comme la paille emportée par le vent! 15Comme le feu brûle la forêt, comme la flamme embrase les montagnes, 16poursuis-les de ta tempête et épouvante-les par ton ouragan! 17Couvre leur visage de honte afin qu'ils cherchent ton nom, Eternel! 18Qu'ils soient confondus et épouvantés pour toujours, qu'ils soient honteux et perdus! 19Qu'ils reconnaissent que toi seul, toi dont le nom est l'Eternel, tu es le Très-Haut sur toute la terre!

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.