Jeudi 22 Septembre
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

Romains 13.8-14

8Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres, car celui qui aime les autres a accompli la loi. 9En effet, les commandements: Tu ne commettras pas d'adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, tu ne porteras pas de faux témoignage, tu ne convoiteras pas, ainsi que tous les autres, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 10L'amour ne fait pas de mal au prochain; l'amour est donc l'accomplissement de la loi.

11Cela est d'autant plus important que vous savez quel temps nous vivons: c'est l'heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous qu'au moment où nous avons cru. 12La nuit est bien avancée, le jour approche. Débarrassons-nous donc des oeuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière. 13Conduisons-nous honnêtement, comme en plein jour, sans orgies ni ivrognerie, sans immoralité ni débauche, sans dispute ni jalousie. 14Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne vous préoccupez pas de votre nature propre pour satisfaire ses convoitises.

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

C’est l’heure de vous réveiller !

À qui s’adresse cette injonction ? À quiconque s’est laissé « endormir » par les soucis et les préoccupations du présent au point d’oublier, ou plutôt de négliger, l’élément essentiel qui met en perspective tout ce que nous pensons ou faisons dans ce monde : l’avènement de Christ dans sa gloire. Ce grand jour jette une lumière nouvelle sur tout ce que nous vivons.

Aimer son prochain

L’amour du prochain est encore plus important, dit l’apôtre, en regard du retour de Christ. Pourquoi ? Parce que c’est là l’essence même de la Loi que Dieu a donnée aux hommes. Nous sommes libérés de la condamnation de la Loi par le sang de Christ, mais cette Loi sainte et spirituelle (cf. chap. 6) demeure une inspiration pour servir Dieu. Au lieu d’impératifs négatifs : « Tu ne …pas… », elle incite maintenant à une démarche positive : « Aimez-vous les uns les autres. »

Se revêtir du Christ

Cet amour n’est possible que par le renouvellement de l’intelligence (12.1). Et ce renouvellement ne peut s’opérer que si nous nous « débarrassons des œuvres des ténèbres », dont quelques-unes sont données en exemple : malhonnêteté, orgies, ivrognerie, immoralité, débauche, dispute, jalousie. Ces actions et ces comportements, comme d’autres qui leur sont semblables, empêchent de recevoir les armes de la lumière que Dieu met à notre disposition !
J'aime, je partage

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

En pratique

Les grands bouleversements qui ont perturbé notre planète ces dernières décennies donnent encore plus de poids à l’exhortation de l’apôtre. « Le salut est plus près de nous… » Il nous faut examiner notre vie pour éliminer tout ce qui encombre notre cheminement spirituel, et nous rend indolents et insensibles aux besoins et aux souffrances des autres. Se revêtir de Christ consiste à considérer les intérêts et la volonté du Seigneur avant les nôtres.

Prier avec : Psaume 84

1Au chef de choeur, sur la guitthith. Psaume des descendants de Koré.

2Combien tes résidences sont aimées, Eternel, maître de l'univers! 3Mon âme soupire et même languit après les parvis de l'Eternel. Tout mon être pousse des cris de joie vers le Dieu vivant. 4Même le moineau trouve une maison, et l'hirondelle un nid où elle dépose ses petits. Moi, je soupire après tes autels, Eternel, maître de l'univers, mon roi et mon Dieu! 5Heureux ceux qui habitent ta maison: ils peuvent te célébrer sans cesse. - Pause.

6Heureux ceux qui trouvent leur force en toi: ils trouvent dans leur coeur des chemins tout tracés. 7Lorsqu'ils traversent la vallée des pleurs, ils la transforment en un lieu plein de sources, et la pluie la couvre aussi de bénédictions. 8Leur force augmente pendant la marche, et ils se présentent devant Dieu à Sion. 9Eternel, Dieu de l'univers, écoute ma prière! Prête l'oreille, Dieu de Jacob! - Pause.

10Toi qui es notre bouclier, vois, ô Dieu, regarde le visage de celui que tu as désigné par onction! 11Mieux vaut un jour dans tes parvis que 1000 ailleurs. Je préfère me tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu plutôt que d'habiter sous les tentes des méchants, 12car l'Eternel Dieu est un soleil et un bouclier. L'Eternel donne la grâce et la gloire, il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l'intégrité. 13Eternel, maître de l'univers, heureux l'homme qui se confie en toi!

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.