Mardi 14 Septembre
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

Zacharie 5.1-11

1J'ai de nouveau levé les yeux et j'ai vu un rouleau de manuscrits voler. 2Il m'a dit: «Que vois-tu?» J'ai répondu: «Je vois un rouleau qui vole. Il a 10 mètres de long et 5 de large.» 3Il m'a dit: «C'est la malédiction qui se propage sur tout le pays; d'après une face tout voleur sera chassé d'ici, et d'après l'autre tout parjure sera chassé d'ici. 4Je la propage, déclare l'Eternel, le maître de l'univers, afin qu'elle entre dans la maison du voleur et de celui qui jure faussement en mon nom, afin qu'elle s'y installe et la détruise avec sa charpente et ses pierres.»

5L'ange qui me parlait s'est avancé et m'a dit: «Lève les yeux et regarde ce qui sort là!» 6J'ai répondu: «Qu'est-ce que c'est?» Il m'a répondu: «C'est la mesure à grains qui sort.» Il a ajouté: «C'est l'objet de leurs regards dans tout le pays.» 7Un disque en plomb a été soulevé et il y avait une femme assise au milieu de cette mesure. 8L'ange a dit: «C'est la méchanceté.» Il l'a repoussée dans la mesure et a jeté le disque en plomb sur l'ouverture.

9J'ai levé les yeux et vu deux femmes apparaître. Le vent soufflait dans leurs ailes - elles avaient des ailes comme celles de la cigogne - et elles ont soulevé la mesure entre la terre et le ciel. 10J'ai dit à l'ange qui me parlait: «Où emportent-elles la mesure à grains?» 11Il m'a répondu: «Elles vont lui construire une maison dans le pays de Shinear. Quand elle sera prête, elle sera déposée là sur sa base.»

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

Décrypter

Un texte volant sous forme de rouleau1 déployé, couvert d'imprécations ; une femme enfermée dans une bassine à couvercle de plomb… La vision du prophète a de quoi laisser songeur. Mais de quoi est-il question, au fond ? De vol, de serments faits malhonnêtement en jurant « par le Seigneur », de méchanceté et d'iniquité, trois réalités qui peuvent bien exister durablement chez les païens (Shinear, la Babylonie), mais n'ont pas leur place dans le peuple de l'Alliance.

Traduire

Tout traducteur serait-il immanquablement condamné à trahir le texte dont il change la langue, comme l'affirme l'adage italien : « Traduttore, traditore »... « traducteur, traître » ? Sans doute, un peu… ou parfois beaucoup. Et c'est parfois en voulant être au plus près du texte qu'on le rend le plus obscur. Par exemple, en gardant des termes vieillots, en refusant de traduire des mots clefs, ou en donnant les longueurs en « coudées » et les volumes en « éphas » (6, VS)2 comme dans les anciennes versions de la Bible. Et le même danger d'obscurcir le message biblique menace tout chrétien, soit qu'il use et abuse du patois de Canaan, soit (et c'est pire encore !) qu'il « oublie » de traduire cela... dans sa vie personnelle...

Alors qu'en fait ce passage – tout symbolique qu'il est – n'offre guère d'obscurités puisqu'il redit, une fois encore, l'exigence de Dieu telle que résumée dans le livre du prophète Michée : « On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; et ce que le Seigneur demande de toi, c'est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu » (6.8, VS).
J'aime, je partage

Remarque(s) de lecteur(s)

Réaction de Pascale B.
Merci, je me retrouve dans vos propos sur la traduction des textes. Ce que le traducteur nous laisse reste son interprétation selon son courant de pensée. C'est d'autant plus important d'être vigilant car avec les mots choisis hors contexte d'époque de tradition de mode de vie ... n'apporte pas le même message.
Note 1: Ou, selon la Septante, « une faux volante » »: le traducteur grec avait sous les yeux un texte hébreu portant le terme « magal » au lieu de « megilah » : on retrouve cette faux en Apocalypse 14.16.Note 2: L'épha était une bassine ou une jarre pour mesurer les quantités de grains. Notons que chez les Hittites, enfermer une personne dans un récipient soigneusement clos avait servi de supplice contre les esclaves rebelles.

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

Prier avec : Psaume 50

1Psaume d'Asaph. Dieu, Dieu, l'Eternel, parle et convoque la terre du lever du soleil jusqu'à son coucher.

2De Sion, beauté parfaite, Dieu resplendit.

3Il vient, notre Dieu, il ne reste pas silencieux; devant lui est un feu dévorant, autour de lui une violente tempête. 4Il convoque le ciel en haut, il convoque aussi la terre, pour le jugement de son peuple: 5«Rassemblez-moi mes fidèles, ceux qui ont fait alliance avec moi par un sacrifice!»

6Le ciel proclamera sa justice, car c'est Dieu qui est juge. - Pause.

7«Ecoute, mon peuple, et je parlerai, Israël, et je t'avertirai. Je suis Dieu, ton Dieu. 8Ce n'est pas pour tes sacrifices que je te fais des reproches: tes holocaustes sont constamment devant moi. 9Je ne prendrai pas un taureau dans ta maison, ni des boucs dans tes bergeries, 10car tous les animaux des forêts sont à moi, toutes les bêtes des montagnes par milliers. 11Je connais tous les oiseaux des montagnes, et tous les animaux sauvages m'appartiennent. 12Si j'avais faim, je ne te le dirais pas, car le monde est à moi, avec tout ce qu'il contient. 13Est-ce que je mange la viande des taureaux? Est-ce que je bois le sang des boucs? 14Offre en sacrifice à Dieu ta reconnaissance, et accomplis tes voeux envers le Très-Haut. 15Fais appel à moi quand tu es dans la détresse: je te délivrerai, et tu m'honoreras.»

16Dieu dit au méchant: «Quoi donc! Tu énumères mes prescriptions et tu as mon alliance à la bouche, 17toi qui détestes l'instruction et qui rejettes mes paroles derrière toi! 18Si tu vois un voleur, tu te plais en sa compagnie, et tu prends place avec les adultères. 19Tu livres ta bouche au mal, et ta langue est un tissu de tromperies. 20Si tu t'assieds, c'est pour parler contre ton frère, pour dénigrer le fils de ta mère. 21Voilà ce que tu as fait et, parce que je n'ai rien dit, tu t'es imaginé que je te ressemblais; mais je vais te reprendre et tout mettre sous tes yeux. 22Comprenez donc bien cela, vous qui oubliez Dieu, de peur que je ne vous déchire sans personne pour vous délivrer. 23Celui qui offre en sacrifice sa reconnaissance m'honore, et à celui qui veille sur sa conduite je ferai voir le salut de Dieu.»

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.