Mardi 14 Mai
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

2 Chroniques 20.20-37

20Le lendemain, ils se levèrent tôt et partirent pour le désert de Tekoa. Au moment de leur départ, Josaphat se tint debout et dit: «Ecoutez-moi, Judéens et habitants de Jérusalem! Ayez confiance en l'Eternel, votre Dieu, et vous serez affermis. Ayez confiance en ses prophètes et vous réussirez.» 21Puis, en accord avec le peuple, il désigna des musiciens qui, couverts d'ornements sacrés, célébraient l'Eternel tout en marchant devant l'armée et disaient: «Louez l'Eternel! Oui, sa bonté dure éternellement!»

22Au moment où l'on commençait les chants et les louanges, l'Eternel plaça une embuscade contre les Ammonites, les Moabites et les habitants de la région montagneuse de Séir qui étaient venus contre Juda, et ils furent battus. 23Les Ammonites et les Moabites se dressèrent contre les habitants de la région montagneuse de Séir pour les vouer à la destruction et les exterminer; et, quand ils en eurent fini avec les habitants de Séir, ils s'aidèrent mutuellement à se détruire.

24Lorsque les Judéens furent arrivés à un point de vue donnant sur le désert, ils regardèrent du côté de la foule et constatèrent que ce n'était plus que cadavres tombés à terre. Il n'y avait aucun rescapé. 25Josaphat et son peuple allèrent piller leurs dépouilles; ils trouvèrent en abondance parmi eux des richesses, des habits et des objets précieux et ils en ramassèrent tant qu'ils ne purent tout emporter. Ils mirent 3 jours pour procéder au pillage du butin, car il était considérable.

26Le quatrième jour, ils se rassemblèrent dans la vallée de Beraca. Ils y bénirent l'Eternel, c'est pourquoi ils appelèrent cet endroit vallée de Beraca, nom qui lui est resté jusqu'à aujourd'hui. 27Tous les hommes de Juda et de Jérusalem, avec Josaphat à leur tête, repartirent joyeux à Jérusalem, car l'Eternel les avait remplis de joie en les délivrant de leurs ennemis. 28Ils entrèrent à Jérusalem et dans la maison de l'Eternel au son des luths, des harpes et des trompettes.

29La terreur de Dieu s'empara de tous les royaumes des autres pays lorsqu'ils apprirent que l'Eternel avait combattu contre les ennemis d'Israël. 30Ainsi, le royaume de Josaphat fut tranquille et son Dieu lui donna du repos de tous les côtés.

31Josaphat régna sur Juda. Il avait 35 ans lorsqu'il devint roi et il régna 25 ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Azuba et c'était la fille de Shilchi.

32Il marcha sur la voie de son père Asa. Il ne s'en écarta pas, faisant ce qui est droit aux yeux de l'Eternel. 33Toutefois, les hauts lieux ne disparurent pas et le peuple n'avait pas encore le coeur fermement attaché au Dieu de ses ancêtres.

34Le reste des actes de Josaphat, des premiers aux derniers, est décrit dans les mémoires de Jéhu, fils de Hanani, qui sont insérés dans les annales des rois d'Israël.

35Après cela, Josaphat, roi de Juda, s'associa avec le roi d'Israël, Achazia, qui avait une conduite coupable. 36Il s'associa avec lui pour construire des bateaux long-courriers et ils firent ces bateaux à Etsjon-Guéber. 37Alors Eliézer, fils de Dodava, de Marésha, prophétisa contre Josaphat en disant: «Parce que tu t'es associé avec Achazia, l'Eternel détruit ce que tu as fait.» Les bateaux furent brisés et ne purent atteindre leur lointaine destination.

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

DES FRUITS DE LA GRÂCE

La confiance en Dieu manifestée par le peuple et Josaphat se démontre par la mise en marche des combattants : au premier rang se trouvent des musiciens chantant les louanges de Dieu, comme à Jéricho. Cette louange est large et dépasse l’événement précis. Le refrain repris au verset 21 est en effet le refrain liturgique le plus répandu dans les psaumes. Il ne vise donc pas un événement précis ni une cause de louange particulière. Dieu est loué parce qu’il est Dieu, avant même qu’il ait fait quoi que ce soit. Dieu mérite la louange pour lui-même.

Et la délivrance a lieu. Comment ? Peu importe, elle est l’œuvre de Dieu. Certains voient les éclaireurs de l’armée ennemie se retourner contre leurs alliés pour les piller, ce qui entraîne le chaos ; d’autres voient une intervention d’anges. Est-il nécessaire de savoir comment Dieu s’y est pris ? L’important n’est-il pas d’arriver à la même conclusion que les peuples environnants (29) ? Mais rester dans cette terreur face à Dieu ne serait faire que la moitié du chemin.

Peur ou repentance

Plus tôt dans le récit, Josaphat avait connu la même peur. Elle l’a cependant conduit à faire appel à la grâce de Dieu (9-12). Sa libération est le fruit de sa confiance en la bienveillance et la tendresse de Dieu. Oui Josaphat compte sur ses promesses de pardon ; oui, « là où le péché s’est multiplié, la grâce a surabondé » (Rm 5.20).
La grâce divine est surabondante puisque Dieu permet au peuple de s’enrichir d’un butin pour lequel il n’a pas dû se battre. Comment s’étonner que l’épisode se termine par des chants de louange au temple (29) ?

Dans ce cas-ci, Dieu ne se contente pas de ne pas tenir rigueur à Josaphat pour sa faute passée, mais il le rétablit dans les bénédictions du début de son règne (30), bénédictions que son comportement avec Achab ne lui donnait normalement plus le droit d’espérer1.
J'aime, je partage
Notes:
  • 1 Les versets 35 à 37 montrent bien le danger des mauvaises alliances.

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

A méditer

Des raisons de louer Dieu : en Christ, Dieu nous promet la victoire contre le mal, un butin de joie, de satisfaction, de paix et de sérénité et la disparition future du malheur et des larmes. En attendant la manifestation pleine et entière de cette victoire acquise à la croix, louons l’Éternel « car son amour dure à toujours ! » (21)

Prier avec : le Psaume 123

1Chant des montées. J'ai levé les yeux vers toi, qui sièges dans le ciel.

2Oui, tout comme les yeux des serviteurs sont fixés sur la main de leur maître, et les yeux de la servante sur la main de sa maîtresse, ainsi nos yeux se tournent vers l'Eternel, notre Dieu, jusqu'à ce qu'il nous fasse grâce.

3Fais-nous grâce, Eternel, fais-nous grâce, car nous n'en pouvons plus d'être méprisés, 4nous en avons plus qu'assez des moqueries des orgueilleux, du mépris des hautains!

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.