Mardi 16 Novembre
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

Luc 14.1-6

1Un jour de sabbat, Jésus était allé dans la maison de l'un des chefs des pharisiens pour prendre un repas, et les pharisiens l'observaient. 2Or un homme rempli d'oedème se trouvait devant lui. 3Jésus prit la parole et dit aux professeurs de la loi et aux pharisiens: «Est-il permis [ou non] de faire une guérison le jour du sabbat?» 4Ils gardèrent le silence. Alors Jésus toucha le malade, le guérit et le renvoya. 5Puis il leur dit: «Lequel de vous, si son fils ou son boeuf tombe dans un puits, ne l'en retire pas aussitôt, même le jour du sabbat?» 6Et ils furent incapables de répondre à cela.

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

Deux questions et deux silences

Luc rapporte le récit d’un repas où des gens ont justement « mangé et bu » avec Jésus sans le connaître (cf. 13.25-26).

Jésus mis à l’épreuve

Il semble que les pharisiens ont convoqué cet homme malade comme pour faire passer un test à Jésus. Il n’était pas invité, car Jésus le renvoie chez lui (4). Pourquoi les pharisiens veulent-ils éprouver Jésus de cette manière ? Certainement pour montrer qu’il est dans l’erreur. Alors il va user d’une pédagogie extraordinaire pour leur démontrer leur propre erreur, tout en réaffirmant l’amour parental de Dieu.

La pédagogie de Jésus

Le texte nous relate deux questions que Jésus pose aux pharisiens, suivies de deux silences de plomb de leur part.

• 1re question : « Est-il permis ? »

La théorie de la Loi est au cœur de cette question. Jésus pose une question impersonnelle qui a pour but de préciser le contexte du débat : il ne veut nullement abolir la Loi, mais il a l’intention d’en éclairer le sens.

• 2e question : « Lequel de vous ? »

La pratique de la Loi est au cœur de cette seconde question. Jésus personnalise le débat en situant l’interrogation sur le terrain de l’engagement religieux et humain de ses interlocuteurs eux-mêmes. Il interprète le sens de la Loi, c’est-à-dire l’esprit de la Loi plutôt que la lettre. Par la même occasion, il démontre que le salut (représenté par cette guérison) compte plus aux yeux de Dieu que les débats théoriques. Pour les pharisiens, il était entendu que le risque de noyade pour un bœuf tombé dans un puits nécessitait une action le jour du sabbat. Pourquoi Dieu serait-il moins préoccupé par le sort de cet homme rempli d’œdème, c’est-à-dire dont le corps se remplissait d’eau au point de le faire mourir ?
J'aime, je partage

Remarque(s) de lecteur(s)

J'ai beaucoup aimé le commentaire d'aujourd'hui, qui m'aide à appliquer la Bible dans mon contexte aujourd'hui ! Christian B.

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

A méditer

Les deux temps de silence des pharisiens sont éloquents. Au verset 4, ils refusent de répondre à Jésus. Au verset 6, ils sont incapables de répondre. Luc s’adresse implicitement à nous : comment répondrions-nous à cette question de Jésus ?

Prier avec : Psaume 105

1Louez l'Eternel, faites appel à son nom, faites connaître ses hauts faits parmi les peuples! 2Chantez en son honneur, jouez de vos instruments en son honneur, célébrez toutes ses merveilles! 3Placez votre fierté dans son saint nom! Que le coeur de ceux qui cherchent l'Eternel se réjouisse! 4Ayez recours à l'Eternel et à sa force, recherchez constamment sa présence!

5Souvenez-vous des merveilles qu'il a accomplies, de ses miracles et de ses jugements, 6descendants d'Abraham, son serviteur, enfants de Jacob, qu'il a choisis!

7L'Eternel est notre Dieu; ses jugements s'exercent sur toute la terre. 8Il se rappelle toujours son alliance, son mot d'ordre pour 1000 générations, 9le pacte qu'il a traité avec Abraham, le serment qu'il a fait à Isaac. 10Il l'a érigé en prescription pour Jacob, en alliance éternelle pour Israël, 11quand il a dit: «Je te donnerai le pays de Canaan, c'est l'héritage qui vous est attribué.»

12Ils étaient alors peu nombreux, très peu nombreux, et étrangers dans le pays. 13Ils erraient d'une nation à l'autre et d'un royaume vers un autre peuple, 14mais il n'a laissé personne les opprimer, et il a puni des rois à cause d'eux: 15«Ne touchez pas à ceux que j'ai désignés par onction et ne faites pas de mal à mes prophètes!»

16Il a appelé la famine sur le pays, il a coupé tout moyen de subsistance. 17Il a envoyé un homme devant eux: Joseph, qui a été vendu comme esclave. 18On a attaché ses pieds avec des chaînes, on a enserré son cou dans du fer, 19jusqu'au moment où est arrivé ce qu'il avait annoncé et où la parole de l'Eternel l'a justifié: 20le roi l'a fait libérer, le dominateur des peuples l'a relâché; 21il l'a établi seigneur sur sa maison et maître de tous ses biens, 22afin qu'il puisse à son gré diriger ses princes et enseigner la sagesse à ses anciens.

23Ensuite, Israël est venu en Egypte, Jacob a séjourné dans le pays de Cham. 24Dieu a donné de nombreux enfants à son peuple et l'a rendu plus puissant que ses adversaires. 25Il a changé le coeur des Egyptiens, au point qu'ils ont détesté son peuple et qu'ils ont traité ses serviteurs avec perfidie. 26Il a envoyé Moïse, son serviteur, et Aaron, qu'il avait choisi. 27Ils ont accompli par son pouvoir des prodiges en Egypte, ils ont fait des miracles dans le pays de Cham. 28Il a envoyé des ténèbres et fait venir l'obscurité, et ils n'ont pas été rebelles à sa parole. 29Il a changé leur eau en sang et fait mourir leurs poissons. 30Le pays a pullulé de grenouilles, jusque dans les chambres de leurs rois. 31Sur son ordre, les mouches venimeuses et les moustiques ont envahi tout leur territoire. 32Au lieu de pluie, il a envoyé de la grêle, de la foudre dans leur pays. 33Il a frappé leurs vignes et leurs figuiers, et brisé les arbres de leur territoire. 34Sur son ordre, les sauterelles sont arrivées, des sauterelles innombrables. 35Elles ont dévoré toute l'herbe dans leur pays, elles ont dévoré tous les produits des champs. 36Il a frappé tous les premiers-nés dans leur pays, les aînés de tous leurs enfants. 37Il a fait sortir son peuple avec de l'argent et de l'or, et personne ne trébuchait parmi ses tribus. 38Les Egyptiens se sont réjouis de leur départ, car ils étaient saisis de terreur devant les Israélites.

39Il a étendu la nuée pour les protéger, et le feu pour éclairer la nuit. 40A leur demande, il a fait venir des cailles, et il les a rassasiés du pain du ciel. 41Il a ouvert le rocher et de l'eau a coulé, elle s'est déversée comme un fleuve dans les lieux arides, 42car il s'est souvenu de sa parole sainte et d'Abraham, son serviteur.

43Il a fait sortir son peuple dans l'allégresse, ceux qu'il a choisis au milieu des cris de joie. 44Il leur a donné les terres des nations, et ils ont tiré profit du travail des peuples, 45afin qu'ils gardent ses prescriptions et qu'ils respectent ses lois. Louez l'Eternel!

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.