leGuide
audio

Infos

Demandez le programme !
C'est gratuit !Lire la suite

Hébreux 11.8-16

8C'est par la foi qu'Abraham a obéi lorsque Dieu l'a appelé et qu'il est parti pour le pays qu'il devait recevoir en héritage. Et il est parti sans savoir où il allait. 9C'est par la foi qu'il est venu s'installer dans le pays promis comme dans un pays étranger. Il y a habité sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse, 10car il attendait la cité qui a de solides fondations, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.

11C'est aussi par la foi que Sara elle-même a été rendue capable d'avoir une descendance. Malgré son âge avancé, elle a donné naissance à un enfant parce qu'elle a cru à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. 12C'est pourquoi d'un seul homme, pourtant déjà marqué par la mort, est née une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel, pareille au sable qui est au bord de la mer et qu'on ne peut compter.

13C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir reçu les biens promis, mais ils les ont vus et salués de loin, et ils ont reconnu qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre. 14Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie. 15S'ils avaient eu la nostalgie de celle qu'ils avaient quittée, ils auraient eu le temps d'y retourner. 16Mais en réalité, ils désirent une meilleure patrie, c'est-à-dire la patrie céleste. C'est pourquoi Dieu n'a pas honte d'être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité.

Lire la suite

FOI ET OBÉISSANCE

L’auteur nous a présenté les grands principes fondamentaux de la foi en action.

Témoins, étrangers sur terre

Chez ces témoins, la foi tient bon, car elle leur permet de désirer quelque chose de meilleur. Malgré leurs faiblesses, ils ont trouvé la force nécessaire avant même que les promesses divines s’accomplissent. Comme eux, nous pouvons entrer dans la joie d’une espérance céleste, attendant des choses plus excellentes, que Dieu prépare au ciel pour ceux qu’il aime.

Une ville meilleure

Pleinement confiant en la parole que Dieu lui adresse, Abraham se met en route vers l’inconnu. De campement en campement, il chemine, espérant cette ville construite par Dieu (10 et 16). Quel contraste saisissant avec l'échec cuisant de la construction de la tour de Babel1, érigée sans tenir aucun compte de Dieu !
Abraham souhaite une autre citoyenneté ; il part pour une autre ville, basée sur de solides fondations établies par Dieu. Saint Augustin disait : « C'est pourquoi, dans la première ville (terrestre), les sages mènent-ils une vie tout humaine, ne recherchant que les biens du corps ou de l'esprit, ou les deux à la fois : […] (Rm 1. 21-25). Dans la cité de Dieu, au contraire, toute la sagesse de l'homme se trouve dans la piété, qui seule rend au vrai Dieu un culte […] , attend pour récompense ‘que Dieu soit tout en tous’ (1Co 15. 28).  » 2

La foi de Sara bouscule, elle aussi, les lois de la nature. Abraham et Sara sont ainsi devenus des modèles de foi. Ils ont été féconds, en avançant sans regretter le passé (15-16) 3. Avec le temps, la foi inébranlable détecte les prémices de la réalisation des promesses de Dieu. Ainsi, sous le règne de Salomon, les descendants promis à Abraham seront aussi nombreux que les étoiles dans le ciel ou les grains de sable de la mer4.
« Obéir », apparenté à « ouïr », est d’abord « écouter ». Faisons-nous, comme Abraham, l'expérience d'obéir à une parole qui met en route, avec des risques, dans un environnement hostile ?
Revenir à la lecture/note de la journée
Notes:
  • 1: Cf. Gn 11.1-9. Hénoc, fils de Caïn, fut le premier constructeur de villes (Gn 4.17).
  • 2: Saint Augustin, La Cité de Dieu, 14.28.1
  • 3: Cf. Lc 9.62
  • 4: Cf. 1R 4.20 Dieu montre les grains de sable que l’on voit le jour, mais il donne aussi un signe lorsque la nuit vient : les étoiles du soir !

Vos réactions:

29/04 09:00 Pasklop2: Amen ! Que l'on puisse reprendre la route si une pause a pu s'imposer.
Notre appel : nous mettre en mouvement !

Réagissez vous aussi à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 83

1Chant, psaume d'Asaph.

2O Dieu, ne garde pas le silence! Ne te tais pas et ne reste pas inactif, ô Dieu! 3En effet, tes ennemis s'agitent, ceux qui te détestent relèvent la tête. 4Ils forment de perfides complots contre ton peuple, ils conspirent contre ceux que tu protèges: 5«Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations, et qu'on ne se souvienne plus du nom d'Israël!» 6Ils intriguent tous d'un même coeur, ils font une alliance contre toi: 7les Edomites et les Ismaélites, les Moabites et les Hagaréniens, 8Guebal, Ammon, Amalek, les Philistins avec les habitants de Tyr. 9L'Assyrie aussi se joint à eux, elle prête main forte aux descendants de Lot. - Pause.

10Traite-les comme Madian, comme Sisera, comme Jabin au torrent du Kison! 11Ils ont été détruits à En-Dor, ils sont devenus du fumier pour la terre. 12Traite leurs chefs comme Oreb et Zeeb, et tous leurs princes comme Zébach et Tsalmunna, 13car ils disent: «Emparons-nous des domaines de Dieu!»

14Mon Dieu, fais-les tourbillonner comme la paille emportée par le vent! 15Comme le feu brûle la forêt, comme la flamme embrase les montagnes, 16poursuis-les de ta tempête et épouvante-les par ton ouragan! 17Couvre leur visage de honte afin qu'ils cherchent ton nom, Eternel! 18Qu'ils soient confondus et épouvantés pour toujours, qu'ils soient honteux et perdus! 19Qu'ils reconnaissent que toi seul, toi dont le nom est l'Eternel, tu es le Très-Haut sur toute la terre!




 

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.