leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite
Merci pour vos encouragements !
Bel été à tous !Lire la suite

Matthieu 14.34-36

34Après avoir traversé le lac, ils arrivèrent dans la région de Génésareth. 35Les habitants de cet endroit reconnurent Jésus; ils envoyèrent des messagers dans tous les environs et on lui amena tous les malades. 36Ils le suppliaient de leur permettre seulement de toucher le bord de son vêtement, et tous ceux qui le touchèrent furent guéris.

L’OBJET DE LA FOI

L’enthousiasme des disciples a-t-il alerté les riverains et a-t-il ameuté tous les désespérés ? Ces derniers se ruent sur Jésus pour, au moins, toucher le bord de son vêtement. Et ils sont tous guéris.
Un vêtement ou un objet peuvent-ils guérir ?

On trouve de tels gestes et de tels objets dans la Bible. Parmi eux citons le bâton de Moïse (Ex 17. 5) le bâton d’Élisée (2R 4. 29) l’arche de l’Alliance (2S 6), pensons à la femme guérie pour avoir touché le vêtement de Jésus (Lc 8. 44) ou aux gens guéris par l’ombre de Pierre (Ac 5. 15) ou à ceux qui furent guéris par les mouchoirs de l’apôtre Paul (Ac 19. 12)  !

Dans les Églises protestantes, on ne bénit pas les objets ou les édifices. On bénit les personnes. Dans l’Église catholique où on bénit toutes sortes d’objets, on précise bien que ce n’est pas l’objet qui est béni, mais les personnes qui vont l’utiliser, même si cela n’empêche pas toujours la superstition de reprendre ses droits.

Foi et idolâtrie

Aucun objet sur lequel on aurait prononcé maintes bénédictions ne peut procurer une quelconque bénédiction, eût-il même appartenu à un grand homme ou une grande femme de Dieu. On ne serait plus dans le domaine de la foi, mais dans celui de la magie ou tout au moins de la superstition, pour ne pas dire de l’idolâtrie.

Le bâton de Moïse n’était pas une baguette magique, mais c’est bien Dieu qui agissait ; et ce n’était pas le vêtement de Jésus qui guérissait, mais bien Jésus lui-même (cf. Lc 8. 46). Revenir à la lecture/note de la journée

A méditer

Sans la foi en Jésus Christ, il est vain de multiplier les gestes ou les rites en utilisant ou pas des objets comme des médiums.

Vos réactions:

12/08 00:44 bolingo: Oui, absolument - comme on lit dans le cas de la femme guérie en touchant le bord du vêtement de Jésus : "Alors (Jésus) lui dit: Ma fille, prends courage, ta foi t'a sauvée. Pars dans la paix!" (Luc 8.48)
12/08 00:41 bolingo: Oui, absolument - comme on lit dans le cas de la femme guérie en touchant le bord du vêtement de Jésus : "Alors (Jésus) lui dit: Ma fille, prends courage, ta foi t'a sauvée. Pars dans la paix!" (Luc 8.48)

Réagissez vous aussi à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 11

1Au chef de choeur. De David. C'est en l'Eternel que je cherche un refuge. Comment pouvez-vous me dire: «Fuis dans les montagnes comme un oiseau»?

2Les méchants bandent leur arc, ils ajustent leur flèche sur la corde pour tirer dans l'ombre sur ceux dont le coeur est droit. 3Quand les fondements sont renversés, que peut faire le juste?

4L'Eternel est dans son saint temple, l'Eternel a son trône dans le ciel. Ses yeux regardent, il examine les hommes. 5L'Eternel examine le juste; il déteste le méchant et celui qui aime la violence. 6Il fait pleuvoir sur les méchants des charbons, du feu et du soufre. Un vent brûlant, tel est le lot qu'ils ont en partage, 7car l'Eternel est juste, il aime la justice; les hommes droits contemplent son visage.




 

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.