leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Matthieu 19.1-12

1Lorsque Jésus eut fini de prononcer ces paroles, il quitta la Galilée et alla dans le territoire de la Judée, de l'autre côté du Jourdain. 2De grandes foules le suivirent, et là il guérit les malades.

3Les pharisiens l'abordèrent et, pour lui tendre un piège, ils lui dirent: «Est-il permis à un homme de divorcer de sa femme pour n'importe quel motif?» 4Il répondit: «N'avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, a fait l'homme et la femme 5et qu'il a dit: C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu'un ? 6Ainsi, ils ne sont plus deux mais ne font qu'un. Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.» 7«Pourquoi donc, lui dirent-ils, Moïse a-t-il prescrit de donner une lettre de divorce à la femme lorsqu'on la renvoie ?» 8Il leur répondit: «C'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a permis de divorcer de vos femmes; au commencement, ce n'était pas le cas. 9Mais je vous le dis, celui qui renvoie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, et qui en épouse une autre commet un adultère, [et celui qui épouse une femme divorcée commet un adultère].»

10Ses disciples lui dirent: «Si telle est la condition de l'homme vis-à-vis de la femme, il vaut mieux ne pas se marier.» 11Il leur répondit: «Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. 12En effet, il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère, d'autres le sont devenus par les hommes, et il y en a qui se sont faits eux-mêmes eunuques à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne.»

Lire la suite

CONVENTION SOCIALE ?

N’est-il pas intéressant de constater que la question du divorce et du remariage était tout aussi actuelle à l’époque de Jésus qu’aujourd’hui ? Lors de son sermon sur la montagne1, Jésus a précisé son enseignement sur l’alliance d’amour qu’était le mariage conforme à la volonté de Dieu. Par leurs questions, les pharisiens cherchaient à discréditer Jésus auprès des grandes foules qui le suivaient.

Le divorce était librement pratiqué par les contemporains de Jésus. Il suffisait au mari de donner une lettre de répudiation à sa femme pour divorcer d’avec elle. Précédemment, le chapitre 14 de cet évangile nous a déjà confrontés à l'exemple d'Hérode, dont le divorce récent lui avait valu les remontrances de Jean-Baptiste, reproches qu’il devait payer de sa vie…

Ou alliance voulue par Dieu ?

Pour nos contemporains aussi, il est souvent plus facile d’envisager de recourir au divorce que d’essayer de restaurer une relation qui s’est dégradée au fil du temps. Jésus rappelle ici le plan original de Dieu : que les deux « deviennent une seule chair ». L’idéal recherché se retrouve dans ce principe premier. L’entrée du péché dans le monde a créé une tension indéniable entre l’homme et sa femme et est venu miner cet idéal d’unité en causant des situations particulières qui peuvent parfois contraindre à choisir le moindre mal.

Mais l’Évangile de Jésus-Christ n’est-il pas un Évangile de réconciliation ? N’est-il pas significatif que Dieu ait décidé de conquérir tout à nouveau sa femme adultère qu’était Israël2 ? Revenir à la lecture/note de la journée

A méditer

Quel est le fondement de ma conception du mariage ?
Notes:
  • 1: Mt 5.27-28, 31-32
  • 2: Os 2.16

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 58

1Au chef de choeur, sur la mélodie de «Ne détruis pas». Hymne de David.

2Est-ce donc en vous taisant que vous rendez la justice? Est-ce ainsi que vous jugez les hommes avec droiture? 3Vous commettez volontairement des crimes; dans tout le pays, vous propagez la violence de vos mains. 4Les méchants sont pervertis dès le ventre de leur mère, les menteurs s'égarent dès leur naissance. 5Ils ont un venin pareil à celui du serpent, ils sont sourds comme la vipère qui ferme son oreille 6pour ne pas entendre la voix des charmeurs, du plus habile des magiciens.

7O Dieu, brise-leur les dents! Eternel, arrache les mâchoires de ces lions! 8Qu'ils disparaissent comme l'eau qui coule, qu'ils ne lancent que des flèches émoussées! 9Qu'ils soient pareils à la limace qui fond en avançant, qu'ils ne voient pas le soleil, comme l'enfant mort-né!

10Avant que vos marmites ne puissent sentir le feu de broussailles, qu'elles soient vertes ou sèches, le tourbillon les emportera. 11Le juste sera dans la joie, car il verra la vengeance; il lavera ses pieds dans le sang des méchants, 12et les hommes diront: «Oui, il y a une récompense pour le juste. Oui, il y a un Dieu qui exerce la justice sur la terre.»




 

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.