leGuide
audio

Infos

Un problème avec votre abonnement ?
Contactez les bureaux de la Ligue de votre pays (coordonnées dans le dernier numéro que vous avez reçu).Lire la suite

Psaume 106.1-23

1Louez l'Eternel! Célébrez l'Eternel, car il est bon! Oui, sa bonté dure éternellement. 2Qui pourra dire l'extraordinaire façon d'agir de l'Eternel et proclamer toute sa louange? 3Heureux ceux qui respectent le droit, qui pratiquent la justice en tout temps!

4Eternel, souviens-toi de moi dans ta bienveillance pour ton peuple, interviens pour moi en accordant ton secours! 5Ainsi je pourrai voir le bonheur de ceux que tu as choisis, me réjouir de la joie de ton peuple et partager les louanges de ton héritage!

6Nous avons péché comme nos ancêtres, nous avons fait le mal, nous sommes coupables. 7Nos ancêtres en Egypte n'ont pas compris tes miracles, ils ne se sont pas rappelé le grand nombre de tes bontés, ils se sont révoltés près de la mer, près de la mer des Roseaux. 8Mais il les a sauvés à cause de son nom, pour faire connaître sa puissance. 9Il a menacé la mer des Roseaux, et elle s'est desséchée, et il les a fait marcher à travers les abîmes comme dans un désert. 10Il les a sauvés de celui qui les détestait, il les a rachetés du pouvoir de l'ennemi. 11L'eau a recouvert leurs adversaires: pas un seul n'a survécu. 12Alors ils ont cru à ses paroles, ils ont chanté ses louanges, 13mais bien vite ils ont oublié ce qu'il avait fait, ils n'ont pas attendu la réalisation de ses plans. 14Ils ont été saisis de convoitise dans le désert, ils ont provoqué Dieu dans les lieux arides. 15Il leur a accordé ce qu'ils demandaient, puis il a envoyé le dépérissement dans leur corps.

16Dans le camp, ils se sont montrés jaloux de Moïse et d'Aaron, le saint de l'Eternel: 17la terre s'est ouverte, elle a englouti Dathan et s'est refermée sur la troupe d'Abiram; 18le feu a embrasé leur troupe, la flamme a dévoré les méchants. 19Ils ont fabriqué un veau à Horeb, ils se sont prosternés devant une image en métal fondu. 20Ils ont échangé leur gloire contre la représentation d'un boeuf qui mange l'herbe! 21Ils ont oublié Dieu, leur sauveur, qui avait fait de grandes choses en Egypte, 22des miracles dans le pays de Cham, des prodiges à la mer des Roseaux.

23Il parlait de les exterminer, mais Moïse, celui qu'il avait choisi, s'est tenu à la brèche devant lui pour détourner sa fureur et l'empêcher de les détruire.

Lire la suite

DÉSESPÉRANT CATALOGUE OU PROPHÉTIQUE ESPÉRANCE ?

Ce récit historique des vicissitudes vécues par le peuple élu contient, à partir du verset 61, un long catalogue de ses infidélités répétées, auxquelles répond l’infinie mansuétude de Dieu qui, lui, pardonne et délivre.

Faire mémoire

Dans notre vie de foi, pour honorer le Seigneur et appliquer sa Parole, il est absolument nécessaire de faire mémoire. L’ingratitude nous conduit à nous égarer loin des commandements, comme l’atteste le refrain : « Ils ne se rappelèrent pas » (7), « Ils oublièrent » (13, 21). Se souvenir des délivrances du Seigneur, c’est faire mémoire de nos péchés, non pour nous y complaire, mais pour méditer à travers eux le sacrifice de Jésus-Christ, et se réjouir de sa grâce.

Heureux…

Ce terme, au verset 3 (NBS), proclame la bénédiction qui repose sur ceux qui respectent les commandements de Dieu… Mais le psalmiste déclare ensuite que le peuple n’a cessé de désobéir. Une parfaite obéissance demeurerait-elle, à ses yeux, de l’ordre de l’idéal ? Tout se passe comme si l’auteur nous présentait l’abîme séparant l’être humain – dans sa misère et son péché, avec toutes ses bonnes intentions sans force ni consistance – de la justice de Dieu (Rm 7. 24-25). Sans savoir comment cet abîme pourrait être comblé, le psalmiste se confie dans le pardon divin et égrène toutes les occurrences passées de la grâce divine ; il pressent prophétiquement la réconciliation qui s'accomplira en Jésus-Christ, dont le peuple d’Israël est déjà bénéficiaire au travers de l’Alliance (Ph 2. 5-11). Revenir à la lecture/note de la journée

A méditer

Nous sommes, pour notre part, pleinement informés du dessein inouï de Dieu ; il a lui-même franchi le gouffre insondable pour couvrir notre péché et nous réconcilier avec lui (Hé 4.14-16).
Avec combien plus d’assurance pouvons-nous nous réjouir et le glorifier de ce que nous sommes pardonnés et considérés comme justes, grâce à la vie, la passion, la mort et la résurrection de Jésus-Christ (Rm 3.23-26) !
Notes:
  • 1: Le psalmiste s’identifie au peuple et à ses transgressions. En effet, il emploie le « nous » dans ce verset, rejoignant la conduite désastreuse du peuple, après avoir intercédé pour lui-même.

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 89 ; 2R 4.8-16 ; Rm 6.3-11 ; Mt 10.37-42

Psaume 89

1Cantique d'Ethan l'Ezrachite.

2Je chanterai toujours les bontés de l'Eternel, ma bouche fera connaître ta fidélité de génération en génération. 3Oui, je le dis: «La bonté est édifiée pour toujours; tu fondes ta fidélité dans le ciel.»

4J'ai fait alliance avec celui que j'ai choisi, j'ai fait ce serment à mon serviteur David: 5«J'affermirai ta descendance pour toujours et j'établirai ton trône pour l'éternité.» - Pause.

6Le ciel célèbre tes merveilles, Eternel, et ta fidélité dans l'assemblée des saints. 7En effet, qui, dans le ciel, peut se comparer à l'Eternel? Qui est semblable à toi parmi les fils de Dieu? 8Dieu est redoutable dans la grande assemblée des saints, il est terrible pour tous ceux qui l'entourent.

9Eternel, Dieu de l'univers, qui est puissant comme toi? Eternel, ta fidélité t'environne. 10C'est toi qui maîtrises l'orgueil de la mer; quand ses vagues se soulèvent, c'est toi qui les calmes. 11Tu as écrasé l'Egypte, tu l'as transpercée, tu as dispersé tes ennemis par la puissance de ton bras. 12C'est à toi qu'appartient le ciel, à toi aussi la terre; c'est toi qui as fondé le monde et ce qu'il contient. 13Tu as créé le nord et le sud; le Thabor et l'Hermon acclament ton nom. 14Ton bras est puissant, ta main forte, ta droite élevée. 15La justice et le droit forment la base de ton trône, la bonté et la vérité sont devant toi.

16Heureux le peuple qui sait t'acclamer: il marche à ta lumière, Eternel, 17il se réjouit sans cesse à cause de ton nom et tire gloire de ta justice, 18car c'est toi qui fais sa beauté et sa puissance; c'est ta faveur qui relève notre force.

19Notre protecteur est à l'Eternel, notre roi appartient au Saint d'Israël. 20Tu as parlé à tes fidèles dans une vision, tu as dit: «J'ai prêté secours à un héros, j'ai choisi du milieu du peuple un jeune homme. 21J'ai trouvé mon serviteur David, je l'ai désigné par onction avec mon huile sainte. 22Ma main le soutiendra et mon bras le fortifiera. 23L'ennemi ne pourra pas le tromper, ni le méchant l'opprimer. 24J'écraserai ses adversaires devant lui et je frapperai ceux qui le détestent. 25Ma fidélité et ma bonté l'accompagneront, et sa force grandira par mon nom. 26J'étendrai sa domination sur la mer, et son pouvoir sur les fleuves. 27Lui-même fera appel à moi: 'Tu es mon père, mon Dieu et le rocher de mon salut!' 28Et moi, je ferai de lui le premier-né, le plus haut placé des rois de la terre. 29Je lui conserverai toujours ma bonté, et mon alliance lui sera assurée. 30Je lui donnerai une descendance éternelle, et son trône durera autant que le ciel. 31Si ses fils abandonnent ma loi et ne marchent pas suivant mes règles, 32s'ils violent mes prescriptions et ne respectent pas mes commandements, 33je punirai leurs transgressions avec le bâton et leurs fautes par des coups, 34mais je ne lui retirerai pas ma bonté et je ne trahirai pas ma fidélité, 35je ne violerai pas mon alliance et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres. 36J'ai prêté une fois serment par ma sainteté, je ne mentirai pas à David. 37Sa descendance subsistera toujours; son trône sera pareil au soleil devant moi, 38comme la lune il sera établi éternellement. Le témoin qui est dans le ciel est fidèle.» - Pause.

39Et pourtant, tu as rejeté, tu as repoussé celui que tu avais désigné par onction, tu t'es irrité contre lui! 40Tu as rompu l'alliance avec ton serviteur, tu as déshonoré sa couronne en la jetant par terre. 41Tu as détruit toutes ses murailles, tu as mis en ruine ses forteresses. 42Tous les passants le dépouillent, il est un objet de mépris pour ses voisins. 43Tu as fortifié ses adversaires, tu as réjoui tous ses ennemis; 44tu as fait reculer le tranchant de son épée et tu ne l'as pas soutenu dans le combat. 45Tu as mis fin à sa splendeur et tu as jeté son trône à terre; 46tu as abrégé sa jeunesse, tu l'as couvert de honte. - Pause.

47Jusqu'à quand, Eternel, resteras-tu caché? Jusqu'à quand ta fureur brûlera-t-elle comme le feu? 48Rappelle-toi quelle est la durée de ma vie et pour quel néant tu as créé tous les hommes. 49Quel homme peut vivre sans voir la mort? Qui peut sauver son âme du séjour des morts? - Pause.

50Où sont, Seigneur, tes bontés d'autrefois, celles que, dans ta fidélité, tu avais promises par serment à David? 51Souviens-toi, Seigneur, de la honte de tes serviteurs! Souviens-toi que j'ai la charge de tous ces peuples nombreux! 52Souviens-toi des insultes de tes ennemis, Eternel, de leurs insultes contre les pas de celui que tu as désigné par onction!

53Béni soit éternellement l'Eternel! Amen! Amen!

2R 4.8-16 ; Rm 6.3-11 ; Mt 10.37-42

8Un jour, Elisée passait par Sunem. Il y avait là une femme de haute condition qui insista pour qu'il accepte de manger. Chaque fois qu'il passait par là, il se rendit désormais chez elle pour manger. 9Elle dit à son mari: «Vois-tu, je sais que cet homme qui passe toujours chez nous est un saint homme de Dieu. 10Faisons une petite chambre indépendante et mettons-y pour lui un lit, une table, un siège et un chandelier, afin qu'il puisse s'y retirer quand il viendra chez nous.» 11Elisée revint un jour dans la région. Il se retira dans la chambre à l'étage et y coucha. 12Il dit à son serviteur Guéhazi: «Appelle cette Sunamite.» Guéhazi l'appela et elle se présenta devant lui. 13Elisée dit à Guéhazi: «Dis-lui: 'Tu t'es donné toute cette peine pour nous! Que pouvons-nous faire pour toi? Faut-il parler en ta faveur au roi ou au chef de l'armée?'» Elle répondit: «Je vis bien tranquillement au milieu de mon peuple.» 14Elisée dit: «Que faire pour elle?» Guéhazi répondit: «En fait, elle n'a pas de fils et son mari est vieux.» 15Elisée dit: «Appelle-la.» Guéhazi l'appela et elle se présenta à la porte. 16Elisée lui dit: «A la même époque, l'année prochaine, tu embrasseras un fils.» Elle répondit: «Non, mon seigneur, homme de Dieu, ne trompe pas ta servante!»


3Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés? 4Par le baptême en sa mort nous avons donc été ensevelis avec lui afin que, comme Christ est ressuscité par la gloire du Père, de même nous aussi nous menions une vie nouvelle. 5En effet, si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection semblable à la sienne. 6Nous savons que notre vieil homme a été crucifié avec lui afin que le corps du péché soit réduit à l'impuissance et qu'ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché. 7En effet, celui qui est mort est libéré du péché. 8Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, 9car nous savons que Christ ressuscité ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. 10Christ est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; maintenant qu'il est vivant, c'est pour Dieu qu'il vit. 11De la même manière, vous aussi, considérez-vous comme morts pour le péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ [notre Seigneur].


37Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. 38Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n'est pas digne de moi. 39Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.

40»Si quelqu'un vous accueille, c'est moi qu'il accueille, et celui qui m'accueille accueille celui qui m'a envoyé. 41Celui qui accueille un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui accueille un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. 42Et si quelqu'un donne à boire ne serait-ce qu'un verre d'eau froide à l'un de ces petits parce qu'il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra pas sa récompense.»




 

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.