leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Bonne année 2019 avec leGuide !
Lire la suite

Matthieu 8.18–27

18Voyant une grande foule autour de lui, Jésus donna l'ordre de passer de l'autre côté du lac. 19Un spécialiste de la loi s'approcha et lui dit: «Maître, je te suivrai partout où tu iras.» 20Jésus lui répondit: «Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas un endroit où il puisse reposer sa tête.» 21Un autre, parmi les disciples, lui dit: «Seigneur, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père.» 22Mais Jésus lui répondit: «Suis-moi et laisse les morts enterrer leurs morts.»

23Il monta dans la barque et ses disciples le suivirent. 24Soudain, il s'éleva sur le lac une si grande tempête que la barque était recouverte par les vagues. Et lui, il dormait. 25Les disciples s'approchèrent et le réveillèrent en disant: «Seigneur, sauve-nous, nous allons mourir!» 26Il leur dit: «Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi?» Alors il se leva, menaça les vents du lac et il y eut un grand calme. 27Ces hommes furent très étonnés et dirent: «Quel genre d'homme est-ce? Même les vents et la mer lui obéissent!»

Lire la suite

« Quel genre d'homme est-ce ? » (27)

Voici d'abord un spécialiste de la Loi sympathique ! Ne se dit-il pas prêt à suivre le Maître partout ? Mais a-t-il pris conscience que Jésus ne voyage pas en première classe ? Un autre, déjà disciple, semble-t-il, réserve une partie de son engagement pour satisfaire aux exigences sociales. La réponse de Jésus laisse voir un Maître déconcertant. Ne faudrait-il pas être un peu fou pour le suivre ?

Panique à bord !

Prendre le large en bateau est idéal pour fuir la foule. Les disciples sont sans doute très contents de se retrouver dans leur élément ; là, au moins, ils sont aux commandes. Jésus leur laisse la responsabilité du voyage au point de s'endormir. Seulement voilà, la navigation ne se passe pas comme d'habitude. Le texte original parle de « séisme »  ; c'est peut-être une vague de tsunami qui emporte le bateau. Et Jésus dort ! (24). Attitude insupportable pour les disciples qui le réveillent. Mais à voir leur étonnement quand il rétablit le calme, on se demande pourquoi ils l'ont réveillé !
Il arrive souvent que le Seigneur semble dormir et nous laisser nous débrouiller seuls dans les tempêtes de notre vie. Comme les disciples, nous trouvons cela insupportable et nos prières ressemblent à la leur.

La pédagogie de Jésus

Jusqu'ici, Jésus s'est révélé comme guérisseur. Certes, son pouvoir dépasse celui des meilleurs d'entre eux, et l'on commence à penser aux promesses des prophètes, mais sa nature divine n'est pas encore apparue. Dans ce récit, il étend son pouvoir « sur les vents et la mer ». N'est-ce pas le domaine du Créateur ? Ainsi, les disciples sont amenés à se poser des questions : « Quel genre d'homme est-ce ? Même les vents et la mer lui obéissent ? » (27).

A méditer

Vous arrive-t-il de dormir à côté de la personne qui conduit la voiture, ou restez-vous vigilant comme si cette attitude pouvait garantir la sécurité du véhicule ? Le sommeil du Seigneur n'est pas de l'indifférence, mais exprime la confiance qu'il a en ceux qui lui font confiance.

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 139

1Eternel, tu m'examines et tu me connais,

2tu sais quand je m'assieds et quand je me lève, tu discernes de loin ma pensée. 3Tu sais quand je marche et quand je me couche, et toutes mes voies te sont familières. 4La parole n'est pas encore sur ma langue que déjà, Eternel, tu la connais entièrement. 5Tu m'entoures par-derrière et par-devant, et tu mets ta main sur moi.

6Une telle connaissance est trop extraordinaire pour moi, elle est trop élevée pour que je puisse l'atteindre. 7Où pourrais-je aller loin de ton Esprit, où pourrais-je fuir loin de ta présence? 8Si je monte au ciel, tu es là; si je me couche au séjour des morts, te voilà. 9Si je prends les ailes de l'aurore pour habiter à l'extrémité de la mer, 10là aussi ta main me conduira, ta main droite m'empoignera. 11Si je me dis: «Au moins les ténèbres me couvriront», la nuit devient lumière autour de moi! 12Même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi: la nuit brille comme le jour, et les ténèbres comme la lumière.

13C'est toi qui as formé mes reins, qui m'as tissé dans le ventre de ma mère. 14Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, et je le reconnais bien. 15Mon corps n'était pas caché devant toi lorsque j'ai été fait dans le secret, tissé dans les profondeurs de la terre. 16Je n'étais encore qu'une masse informe, mais tes yeux me voyaient, et sur ton livre étaient inscrits tous les jours qui m'étaient destinés avant qu'un seul d'entre eux n'existe.

17Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables! Que leur nombre est grand! 18Comment les compter? Elles sont plus nombreuses que les grains de sable. Je me réveille, et je suis encore avec toi.

19O Dieu, si seulement tu faisais mourir le méchant! Hommes sanguinaires, éloignez-vous de moi! 20Ils parlent de toi pour appuyer leurs projets criminels, ils utilisent ton nom pour mentir, eux, tes ennemis! 21Eternel, comment pourrais-je ne pas détester ceux qui te détestent, ne pas éprouver du dégoût pour ceux qui te combattent? 22Je les déteste de façon absolue, ils sont pour moi des ennemis.

23Examine-moi, ô Dieu, et connais mon coeur, mets-moi à l'épreuve et connais mes pensées! 24Regarde si je suis sur une mauvaise voie et conduis-moi sur la voie de l'éternité!