leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Exode 32.1-29

1Le peuple voyait que Moïse tardait à descendre de la montagne. Alors il se rassembla autour d'Aaron et lui dit: «Allons! Fais-nous des dieux qui marchent devant nous, car ce Moïse, l'homme qui nous a fait sortir d'Egypte, nous ignorons ce qu'il est devenu.» 2Aaron leur dit: «Retirez les anneaux d'or qui pendent aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles et apportez-les-moi.» 3Chacun retira les anneaux d'or qui pendaient à ses oreilles et ils les apportèrent à Aaron. 4Il les reçut de leurs mains, jeta l'or dans un moule et fit un veau en métal fondu. Ils dirent alors: *«Israël, voici tes dieux qui t'ont fait sortir d'Egypte.» 5Lorsque Aaron vit cela, il construisit un autel devant lui et s'écria: «Demain, il y aura une fête en l'honneur de l'Eternel!» 6Le lendemain, ils se levèrent de bon matin et offrirent des holocaustes et des sacrifices de communion. Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour s'amuser.

7L'Eternel dit à Moïse: «Vas-y, descends. En effet, ton peuple, celui que tu as fait sortir d'Egypte, s'est corrompu. 8Ils se sont bien vite écartés de la voie que je leur avais prescrite: ils se sont fait un veau en métal fondu, se sont prosternés devant lui, lui ont offert des sacrifices et ont dit: 'Israël, voici tes dieux qui t'ont fait sortir d'Egypte.'» 9L'Eternel dit à Moïse: «Je vois que ce peuple est un peuple réfractaire. 10Maintenant, laisse-moi faire! Ma colère va s'enflammer contre eux et je vais les faire disparaître, tandis que je ferai de toi une grande nation.»

11Moïse implora l'Eternel, son Dieu, et dit: «Pourquoi, Eternel, ta colère s'enflammerait-elle contre ton peuple, celui que tu as fait sortir d'Egypte avec une grande puissance et avec force? 12Pourquoi les Egyptiens diraient-ils: 'C'est pour leur malheur qu'il les a fait sortir de notre pays, c'est pour les tuer dans les montagnes et les exterminer de la surface de la terre'? Renonce à ton ardente colère et reviens sur ta décision de faire du mal à ton peuple! 13Souviens-toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, tes serviteurs! Tu leur as dit en jurant par toi-même: *'Je rendrai votre descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout le pays dont j'ai parlé et ils le posséderont pour toujours.'» 14L'Eternel renonça alors au mal qu'il avait déclaré vouloir faire à son peuple.

15Moïse repartit et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans la main. Les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de chaque côté. 16Elles étaient l'oeuvre de Dieu et l'écriture était celle de Dieu, gravée sur les tables. 17Josué entendit le bruit que faisait le peuple en poussant des cris et il dit à Moïse: «Il y a un cri de guerre dans le camp.» 18Moïse répondit: «Ce n'est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus. Ce que j'entends, ce sont des gens qui chantent.» 19En s'approchant du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s'enflamma. Il jeta les tables qu'il tenait et les brisa au pied de la montagne. 20Il prit le veau qu'ils avaient fait et le brûla au feu; il le réduisit en poudre, versa cette poudre à la surface de l'eau et la fit boire aux Israélites.

21Moïse dit à Aaron: «Que t'a fait ce peuple pour que tu le rendes coupable d'un si grand péché?» 22Aaron répondit: «Que la colère de mon seigneur ne s'enflamme pas! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal. 23Ils m'ont dit: 'Fais-nous des dieux qui marchent devant nous, car ce Moïse, l'homme qui nous a fait sortir d'Egypte, nous ignorons ce qu'il est devenu.' 24Je leur ai dit: 'Que ceux qui ont de l'or s'en dépouillent!' Et ils me l'ont donné. Je l'ai jeté au feu et il en est sorti ce veau.»

25Moïse vit que le peuple était en plein désordre et qu'Aaron l'avait laissé dans ce désordre, exposé au déshonneur parmi ses ennemis. 26Moïse se plaça à l'entrée du camp et dit: «Qui est pour l'Eternel? Qu'il vienne vers moi!» Tous les Lévites se rassemblèrent à ses côtés. 27Il leur annonça: «Voici ce que dit l'Eternel, le Dieu d'Israël: Que chacun de vous mette son épée au côté. Traversez et parcourez le camp d'une entrée à l'autre et que chacun tue son frère, son prochain, son voisin.» 28Les Lévites firent ce qu'ordonnait Moïse et 3000 hommes environ parmi le peuple moururent ce jour-là. 29Moïse dit: «Vous avez aujourd'hui été établis dans vos fonctions au service de l'Eternel, et ce au prix même de votre fils et de votre frère, si bien qu'il vous accorde aujourd'hui une bénédiction.»

Lire la suite

Loin des yeux, loin du cœur !

Avouons-le, n’est-il pas difficile de se reconnaître dans ce récit ? Tout de même, l’humanité occidentale n’a-t-elle pas progressé ? Qui serait encore tenté par le culte d’une idole, même en or ? D’où la tentation de lire ce récit comme une histoire qui ne nous concerne pas.

Le ressort de l’idolâtrie

Or, les hommes et les femmes dont il est question sont des êtres humains de la même nature que nous. À moins de faire une lecture raciste, force nous est de reconnaître un dénominateur commun avec ce peuple. La faiblesse qui a pu inspirer Aaron dans la culture de son époque peut nous inspirer des actes idolâtres dans notre culture occidentale actuelle.

La foi par procuration

Toute l’affaire remonte à la « disparition » de Moïse, « cet homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte » (1). Premier pas dans l’idolâtrie : faire reposer sa foi sur un homme, fût-il un homme de Dieu remarquable. Tant qu’il est là, tant qu’il suffit de le suivre même de mauvaise grâce, tout va bien. Qu’il s’absente, même momentanément, et les vieilles croyances reprennent le dessus. Tout peut servir de prothèse spirituelle, pourvu que ça brille ! « Fais-nous des dieux qui marchent devant nous.  » Donc des dieux visibles. Le problème, avec la foi biblique, c’est qu’elle est basée sur une parole. Paul dira : « La foi vient de ce qu’on entend » (Rm 10. 17). Elle seule établit une relation directe avec le Seigneur. Alors, sommes-nous sûrs de ne pas être tentés par des « veaux d’or »  ?

La colère de Moïse (15-20)

Étonnamment, le Seigneur ne punit pas Moïse pour avoir brisé les tables de la Loi, pourtant écrites de son doigt, mais il le punira parce qu’il a frappé le rocher au lieu de lui avoir parlé (Nb 20. 7-13). Les dégâts matériels étaient pourtant autrement plus importants1 ! Ce fait signifie surtout que la foi au Seigneur n’a rien à voir avec un respect religieux pour des objets sacrés ; c’est le respect des commandements de Dieu qui compte.
Notes:
  • 1: La mise en perspective de ces deux événements éclaire la différence entre deux sortes de colères. Celle causée par le veau d’or est véritablement une sainte colère, parce qu’elle est suscitée par le rejet de Dieu. L’autre colère, d’après le Psaume 106.32-33, est provoquée par l’irritation qui poussa Moïse à « s’exprimer légèrement des lèvres » (BC).

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 109

1Au chef de choeur. Psaume de David. Dieu que je célèbre, ne te tais pas,

2car le méchant et le trompeur ouvrent la bouche contre moi, ils me parlent avec une langue mensongère, 3ils m'enveloppent de discours haineux et me font la guerre sans raison.

4Alors que je les aime, ils sont mes adversaires, mais moi, je recours à la prière. 5Ils me rendent le mal pour le bien, et de la haine pour mon amour.

6Place-le sous l'autorité d'un méchant, et qu'un accusateur se tienne à sa droite! 7Quand on le jugera, qu'il soit déclaré coupable, et que sa prière passe pour un péché! 8Que sa vie dure peu longtemps, et *qu'un autre prenne sa charge! 9Que ses enfants deviennent orphelins, et sa femme veuve! 10Que ses enfants soient vagabonds et mendiants, qu'ils cherchent leur nourriture loin de leur maison en ruine! 11Que le créancier s'empare de tout ce qui lui appartient et que les étrangers pillent le fruit de son travail! 12Que personne ne lui montre plus de bonté, que personne ne fasse grâce à ses orphelins! 13Que ses descendants soient exterminés et que leur nom disparaisse dans la génération suivante! 14Que la faute de ses ancêtres soit rappelée devant l'Eternel et que le péché de sa mère ne soit pas effacé, 15qu'ils soient toujours présents devant l'Eternel, et qu'il supprime leur souvenir de la terre! 16En effet, il ne s'est pas souvenu d'exercer la bonté, il a persécuté le malheureux et le pauvre, jusqu'à faire mourir l'homme au coeur brisé.

17Il aimait la malédiction: qu'elle tombe sur lui! Il ne voulait pas de la bénédiction: qu'elle s'éloigne de lui! 18Qu'il revête la malédiction comme un habit, qu'elle pénètre en lui comme de l'eau, comme de l'huile dans ses os! 19Qu'elle l'enveloppe comme un vêtement, qu'elle l'enserre constamment comme une ceinture!

20Voilà, de la part de l'Eternel, le salaire de mes ennemis et de ceux qui disent du mal de moi! 21Et toi, Eternel, Seigneur, interviens en ma faveur à cause de ton nom, car ta bonté est grande, et délivre-moi!

22Je suis malheureux et pauvre, et mon coeur est blessé au fond de moi. 23Je m'en vais comme l'ombre à son déclin, je suis chassé comme la sauterelle. 24Mes genoux sont affaiblis par le jeûne, mon corps est épuisé et amaigri. 25Je suis pour eux un sujet de moquerie; ils me regardent et secouent la tête.

26Secours-moi, Eternel, mon Dieu, sauve-moi par ta bonté! 27Qu'ils sachent que c'est ta main, que c'est toi, Eternel, qui es intervenu! 28S'ils maudissent, toi tu béniras; s'ils se lèvent, ils seront couverts de honte, et ton serviteur se réjouira. 29Que mes adversaires soient couverts de confusion, qu'ils s'enveloppent de leur honte comme d'un manteau!

30Je louerai l'Eternel de ma bouche, à voix haute, je le célébrerai au milieu de la foule, 31car il se tient à la droite du pauvre pour le délivrer de ceux qui le condamnent.