leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Apocalypse 20.1-15

1Puis je vis un ange descendre du ciel. Il tenait à la main la clé de l'abîme et une grande chaîne. 2Il s'empara du dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, l'enchaîna pour 1000 ans 3et le jeta dans l'abîme. Il ferma et scella l'entrée au-dessus de lui afin qu'il n'égare plus les nations, jusqu'à ce que les 1000 ans soient passés. Après cela, il faut qu'il soit relâché pour un peu de temps.

4Ensuite je vis des trônes, et ceux qui s'y assirent reçurent le pouvoir de juger. Je vis aussi l'âme de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, tous ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image et qui n'avaient pas reçu sa marque sur le front ni sur la main. Ils revinrent à la vie et ils régnèrent avec Christ pendant 1000 ans. 5[Les autres morts ne revinrent pas à la vie avant que les 1000 ans soient passés.] C'est la première résurrection. 6Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n'a pas de pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et de Christ et ils régneront avec lui pendant 1000 ans.

7Quand les 1000 ans seront passés, Satan sera relâché de sa prison 8et il sortira pour égarer les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; elles sont aussi nombreuses que le sable de la mer.

9Ils montèrent sur toute la surface de la terre et ils encerclèrent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu [venu de Dieu] descendit du ciel et les dévora. 10Le diable, qui les égarait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre où sont la bête et le prétendu prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

11Je vis alors un grand trône blanc et celui qui y était assis. La terre et le ciel s'enfuirent loin de lui et l'on ne trouva plus de place pour eux. 12Je vis les morts, les grands et les petits, debout devant le trône. Des livres furent ouverts. Un autre livre fut aussi ouvert: le livre de vie. Les morts furent jugés conformément à leurs oeuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres. 13La mer rendit les morts qu'elle contenait, la mort et le séjour des morts rendirent aussi leurs morts, et chacun fut jugé conformément à sa manière d'agir. 14Puis la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. L'étang de feu, c'est la seconde mort. 15Tous ceux qui ne furent pas trouvés inscrits dans le livre de vie furent jetés dans l'étang de feu.

Lire la suite

L'ultime victoire de Dieu

La victoire de Dieu s’étend de proche en proche. Elle est représentée comme la reconquête du territoire ennemi. La bête et le faux prophète ont été projetés dans l’étang de feu (19. 20). Notre chapitre annonce la défaite de Satan, puis la disparition de la mort, jetée elle aussi dans cet étang. La défaite de Satan s’effectue en deux temps. Tout d’abord son emprisonnement dans l’abîme qui fait écho à la parole de Jésus : « J’ai vu Satan tomber du ciel comme un éclair » (Lc 10. 18). Puis a lieu sa destruction finale.

Un jour de 1000 ans

Entre les deux, une période de 1000 ans. Cette indication pourrait être inspirée du livre d’Hénoch bien connu au temps de Jésus. La littérature apocalyptique juive développe une vision du monde dans laquelle chacun des six jours de la création correspond à 1'000 ans d’Histoire (cf. Ps 90. 4). Le millénium représenterait l’ère du repos de Dieu qui achève la création du monde. C’est une interprétation possible parmi les nombreuses autres que nous ne pouvons pas présenter ici.

Le jugement dernier

Le Christ règne désormais sans partage. Sa première manifestation consiste à juger le monde. Le jugement dernier est une bonne nouvelle dans le sens qu’il atteste que la puissance ultime est désormais entre les mains de Dieu. Ce jugement révélera les sentiments profonds de chacun. Il mettra en lumière les actes répréhensibles, mais aussi les injustices subies par ceux qui en ont été victimes. Et comme le Juge est miséricordieux1, nous pouvons être certains que ce jugement sera équitable.

A méditer

L’œuvre de Jésus signe la première défaite de Satan. Celui-ci, malgré ses efforts, n’a pas pu empêcher le déroulement du ministère terrestre de Jésus, ni sa tragique et douloureuse mise à mort. La résurrection de Jésus atteste la victoire de Dieu sur la mort. Le salut est accompli. La mort expiatoire de Jésus signe la réconciliation entre Dieu et l’humanité et, par là, la défaite de Satan qui doit lâcher ses proies.
Notes:
  • 1: Ex 34.6 ; Ps 111.4 ; Lc 6.36, etc.

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 64

1Au chef de choeur. Psaume de David.

2O Dieu, écoute-moi quand je gémis, protège ma vie contre l'ennemi que je redoute! 3Mets-moi à l'abri des complots des méchants, de la troupe bruyante des hommes injustes! 4Ils aiguisent leur langue comme une épée, ils lancent leurs paroles amères comme des flèches 5pour tirer en cachette sur celui qui est intègre. Soudain ils tirent sur lui, sans éprouver la moindre crainte. 6Ils se fortifient dans leur méchanceté, ils se concertent pour tendre des pièges, ils disent: «Qui les verra?» 7Ils combinent des crimes: «Nous sommes prêts, le plan est au point!» La pensée intime, le coeur, de chacun est un abîme.

8Dieu lance ses flèches contre eux: soudain les voilà frappés. 9Leur langue a causé leur chute; tous ceux qui les voient hochent la tête. 10Tous les hommes sont saisis de crainte; ils proclament ce que Dieu fait, ils prêtent attention à son oeuvre.

11Le juste se réjouit en l'Eternel et se réfugie en lui; tous ceux dont le coeur est droit s'en félicitent.