leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Josué 10. 1-27

1Adoni-Tsédek, roi de Jérusalem, apprit que Josué s'était emparé d'Aï et l'avait dévouée par interdit, qu'il avait traité Aï et son roi comme il avait traité Jéricho et son roi, et que les habitants de Gabaon avaient fait la paix avec Israël et étaient au milieu d'eux. 2Il eut alors une forte crainte; car Gabaon était une grande ville, comme une des villes royales, plus grande même qu'Aï, et tous ses hommes étaient vaillants. 3Adoni-Tsédek, roi de Jérusalem, fit dire à Hoham, roi d'Hébron, à Piream, roi de Jarmuth, à Japhia, roi de Lakis, et à Debir, roi d'Eglon : 4Montez vers moi, et aidez-moi, afin que nous frappions Gabaon, car elle a fait la paix avec Josué et avec les enfants d'Israël. 5Cinq rois des Amoréens, le roi de Jérusalem, le roi d'Hébron, le roi de Jarmuth, le roi de Lakis, le roi d'Eglon, se réunirent ainsi et montèrent avec toutes leurs armées; ils vinrent camper près de Gabaon, et l'attaquèrent.

6Les gens de Gabaon envoyèrent dire à Josué, au camp de Guilgal : N'abandonne pas tes serviteurs, monte vers nous en hâte, délivre-nous, donne-nous du secours; car tous les rois des Amoréens, qui habitent la montagne, se sont réunis contre nous.

7Josué monta de Guilgal, lui et tous les gens de guerre avec lui, et tous les vaillants hommes. 8L'Eternel dit à Josué : Ne les crains point, car je les livre entre tes mains, et aucun d'eux ne tiendra devant toi. 9Josué arriva subitement sur eux, après avoir marché toute la nuit depuis Guilgal. 10L'Eternel les mit en déroute devant Israël; et Israël leur fit éprouver une grande défaite près de Gabaon, les poursuivit sur le chemin qui monte à Beth-Horon, Et les battit jusqu'à Azéka et à Makkéda. 11Comme ils fuyaient devant Israël, et qu'ils étaient à la descente de Beth-Horon, l'Eternel fit tomber du ciel sur eux de grosses pierres jusqu'à Azéka, et ils périrent; ceux qui moururent par les pierres de grêle furent plus nombreux que ceux qui furent tués avec l'épée par les enfants d'Israël.

12Alors Josué parla à l'Eternel, le jour où l'Eternel livra les Amoréens aux enfants d'Israël, et il dit en présence d'Israël : Soleil, arrête-toi sur Gabaon, Et toi, lune, sur la vallée d'Ajalon ! 13Et le soleil s'arrêta, et la lune suspendit sa course, Jusqu'à ce que la nation eût tiré vengeance de ses ennemis. Cela n'est-il pas écrit dans le livre du Juste ? Le soleil s'arrêta au milieu du ciel, Et ne se hâta point de se coucher, presque tout un jour.

14Il n'y a point eu de jour comme celui-là, ni avant ni après, où l'Eternel ait écouté la voix d'un homme; car l'Eternel combattait pour Israël. 15Et Josué, et tout Israël avec lui, retourna au camp à Guilgal.

16Les cinq rois s'enfuirent, et se cachèrent dans une caverne à Makkéda. 17On le rapporta à Josué, en disant : Les cinq rois se trouvent cachés dans une caverne à makkéda. 18Josué dit : Roulez de grosses pierres à l'entrée de la caverne, et mettez-y des hommes pour les garder. 19Et vous, ne vous arrêtez Pas, poursuivez vos ennemis, et attaquez-les par derrière; ne les laissez pas entrer dans leurs villes, car l'Eternel, votre Dieu, les a livrés entre vos mains.

20Après que Josué et les enfants d'Israël leur eurent fait éprouver une très grande défaite, et les eurent complètement battus, ceux qui purent échapper se sauvèrent dans les villes fortifiées, 21et tout le peuple revint tranquillement au camp vers Josué à Makkéda, sans que personne remuât sa langue contre les enfants d'Israël.

22Josué dit alors: Ouvrez l'entrée de la caverne, faites-en sortir ces cinq rois, et amenez-les-moi. 23Ils firent ainsi, et lui amenèrent les cinq rois qu'ils avaient fait sortir de la caverne, le roi de Jérusalem, le roi d'Hébron, le roi de Jarmuth, le roi de Lakis, le roi d'Eglon. 24Lorsqu'ils eurent amené ces rois devant Josué, Josué appela tous les hommes d'Israël, et dit aux chefs des gens de guerre qui avaient marché avec lui: Approchez-vous, mettez vos pieds sur les cous de ces rois. Ils s'approchèrent, et ils mirent les pieds sur leurs cous. 25Josué leur dit : Ne craignez point et ne vous effrayez point, fortifiez-vous et ayez du courage, car c'est ainsi que l'Eternel traitera tous vos ennemis contre lesquels vous combattez. 26Après cela, Josué les frappa et les fit mourir; il les pendit à cinq arbres, et ils restèrent pendus aux arbres jusqu'au soir. 27Vers le coucher du soleil, Josué ordonna qu'on les descendît des arbres, on les jeta dans la caverne où ils s'étaient cachés, et l'on mit à l'entrée de la caverne de grosses pierres, qui y sont demeurées jusqu'à ce jour.

Lire la suite

CoalisÉs pour le pire

Tous les rois à l'ouest du Jourdain s'étaient levés contre Israël (Jos 9. 1-2). Mais pour s'attaquer à Gabaon, leur coalition se réduit à cinq rois du centre du pays. Pourtant, leur terreur a augmenté (2)  ! Par leur menace, espèrent-ils que Gabaon se détournera des Israélites, pour revenir dans leur camp ?

Menaces sur Israël

Le manque d'écoute conduit Israël à une situation délicate. Le peuple murmure contre ses chefs (Jos 9. 18) qui n'ont pas respecté la Loi1. Les voilà liés par un serment prononcé devant Dieu. Sous peine de désobéir à nouveau, ils doivent donc voler au secours d'une cité cananéenne ! Le combat à cinq contre un sera rude. De plus, le risque n'est pas nul que Gabaon, rusée, ne se retourne contre Israël.. .

Le combat de l'Éternel

Dieu encourage Josué. Ensuite, il envoie la grêle sur les Cananéens. Enfin, il permet que le soleil ne se couche pas, tant qu'Israël n'a pas achevé sa mission. Avant la traversée du Jourdain, Dieu avait dit à Josué : « Fortifie-toi et prends courage.. .  » (Jos 1. 6). Après plusieurs victoires, la foi de Josué s'est affermie. Il en témoigne à ses chefs de guerre : « Fortifiez-vous et prenez courage, car c'est ainsi que l'Éternel traitera tous vos ennemis » (25).

Pourquoi tant de violence ?

La guerre est omniprésente dans la Bible. Les Écritures ne peuvent donc être accusées d'angélisme ou de déni de réalité ! Elles osent aborder les sujets qui fâchent, comme le grave problème du péché et du mal.

A méditer

La révolte des Cananéens contre Dieu est une manifestation visible de la guerre spirituelle qui fait rage encore aujourd’hui, malheureusement. Le Seigneur nous donne les moyens d’y résister. 
Notes:
  • 1: À plusieurs reprises, Moïse avait averti de refuser toute alliance avec les Cananéens, par crainte qu'Israël ne se laisse entraîner dans leur idolâtrie (Ex 23.31-33 ; 34.11-16 ; Dt 7.1-5).

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 10

1Pourquoi, ô Eternel ! te tiens-tu éloigné ? Pourquoi te caches-tu au temps de la détresse ?

2Le méchant dans son orgueil poursuit les malheureux, Ils sont victimes des trames qu'il a conçues. 3Car le méchant se glorifie de sa convoitise, Et le ravisseur outrage, méprise l'Eternel. 4Le méchant dit avec arrogance : Il ne punit pas! Il n'y a point de Dieu !-Voilà toutes ses pensées. 5Ses voies réussissent en tout temps; Tes jugements sont trop élevés pour l'atteindre, Il souffle contre tous ses adversaires. 6Il dit en son coeur : Je ne chancelle pas, Je suis pour toujours à l'abri du malheur ! 7Sa bouche est pleine de malédictions, de tromperies et de fraudes; Il y a sous sa langue de la malice et de l'iniquité. 8Il se tient en embuscade près des villages, Il assassine l'innocent dans des lieux écartés; Ses yeux épient le malheureux. 9Il est aux aguets dans sa retraite, comme le lion dans sa tanière, Il est aux aguets pour surprendre le malheureux; Il le surprend et l'attire dans son filet. 10Il se courbe, il se baisse, Et les misérables tombent dans ses griffes. 11Il dit en son coeur : Dieu oublie ! Il cache sa face, il ne regarde jamais !

12Lève-toi, Eternel ! ô Dieu, lève ta main ! N'oublie pas les malheureux ! 13Pourquoi le méchant méprise-t-il Dieu ? Pourquoi dit-il en son coeur : Tu ne punis pas?

14Tu regardes cependant, car tu vois la peine et la souffrance, Pour prendre en main leur cause; C'est à toi que s'abandonne le malheureux, C'est toi qui viens en aide à l'orphelin. 15Brise le bras du méchant, Punis ses iniquités, et qu'il disparaisse à tes yeux!

16L'Eternel est roi à toujours et à perpétuité; Les nations sont exterminées de son pays.

17Tu entends les voeux de ceux qui souffrent, ô Eternel ! Tu affermis leur coeur; tu prêtes l'oreille 18Pour rendre justice à l'orphelin et à l'opprimé, Afin que l'homme tiré de la terre cesse d'inspirer l'effroi.