leGuide
audio

Infos

Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite
Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite

Esther 9.20-10.3

20Mardochée enregistra ces événements par écrit et envoya des lettres à tous les Juifs installés dans toutes les provinces du roi Assuérus, qu'ils soient près ou loin. 21Il leur prescrivait de célébrer chaque année les quatorzième et quinzième jours du mois d'Adar. 22En effet, c'étaient les jours où les Juifs avaient obtenu le repos vis-à-vis de leurs ennemis, le mois où leur tristesse avait été transformée en joie et leur deuil en fête. Ils devaient donc faire de ces jours des jours réservés aux banquets et à la joie, où l'on s'envoie des cadeaux les uns aux autres et où l'on fait des offrandes aux pauvres. 23Les Juifs s'engagèrent à poursuivre ce qu'ils avaient déjà commencé de faire et ce que Mardochée leur avait prescrit.

24En effet, Haman, fils d'Hammedatha, l'Agaguite qui était l'adversaire de tous les Juifs, avait projeté de les faire disparaître et il avait jeté le «pour», c'est-à-dire le sort, en vue de semer le trouble parmi eux et de les faire disparaître. 25Cependant, Esther s'était présentée devant le roi, et celui-ci avait ordonné par écrit de faire retomber sur la tête d'Haman le funeste projet qu'il avait formé contre les Juifs et de le pendre à une potence, ainsi que ses fils. 26Voilà pourquoi on appela ces jours Pourim, d'après le mot «pour». Voilà pourquoi aussi, en s'appuyant sur toutes les instructions de cette lettre, sur ce qu'ils avaient eux-mêmes vu et sur ce qui leur était arrivé, 27les Juifs prirent l'engagement irrévocable pour eux, pour leur descendance et pour tous ceux qui se joindraient à eux, de célébrer ces deux jours en respectant ce qui était prescrit et la date fixée, et ce chaque année, 28de garder le souvenir de ces jours et les célébrer de génération en génération dans chaque famille, dans chaque province et dans chaque ville, et de ne jamais laisser ces jours de Pourim disparaître du milieu des Juifs ni leur souvenir s'effacer parmi leurs descendants.

29La reine Esther, fille d'Abichaïl, et le Juif Mardochée écrivirent une seconde fois, avec toute l'autorité qui était la leur, pour confirmer la lettre relative aux Pourim. 30On envoya des lettres à tous les Juifs, dans les 127 provinces du roi Assuérus. Porteuses d'un message de paix et de vérité, 31elles confirmaient la date fixée pour les jours de Pourim par le Juif Mardochée et la reine Esther, mais aussi par les Juifs eux-mêmes, pour eux et leur descendance et contenaient les instructions relatives aux jeûnes et aux cris qui les accompagnaient. 32Ainsi, l'ordre d'Esther confirma ces instructions relatives aux Pourim et il fut enregistré par écrit dans un livre.

1Le roi Assuérus soumit à la corvée aussi bien la partie continentale du pays que les îles. 2Tout ce qu'il a accompli par sa puissance et sa force, ainsi que les détails sur le rôle important qu'il a accordé à Mardochée, cela est décrit dans les annales des rois des Mèdes et des Perses. 3En effet, le Juif Mardochée était l'adjoint du roi Assuérus. Il jouait un rôle important pour les Juifs et était très apprécié de ses nombreux frères. Il recherchait le bonheur de son peuple et contribua par ses paroles au bien-être de toute sa lignée.

Lire la suite

LA FÊTE DES POURIM1 

On peut comprendre qu'après ces événements, le peuple juif ait eu envie de marquer la date dans son calendrier, pour en faire une fête et se souvenir de la victoire sur leurs ennemis. Certes, cette victoire n'est pas totale, puisque le peuple reste en exil dans l'empire perse, mais ses conditions de vie ont changé et l'espoir est revenu. Dieu a sauvé son peuple : il est important de ne pas l'oublier.

Pourtant, jamais le nom de Dieu n'est cité dans les dix chapitres du livre d’Esther.

La présence et l'action de Dieu ne sont, en effet, perceptibles qu'aux hommes et aux femmes de foi. Pour les autres, il ne se passe rien. En relisant l'histoire d’Esther, on s'aperçoit qu'elle est parsemée d'indices de l'action divine, de coïncidences surprenantes, de « hasards » qui dévoilent Dieu, après coup, à celles et ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. Souvenons-nous : Esther est choisie parmi des milliers de jeunes filles, Mardochée apprend incidemment le complot fomenté contre Assuérus (2. 21), Haman est dans une posture compromettante auprès d’Esther juste au moment où le roi entre, et la potence est déjà dressée quand la condamnation tombe sur Haman.. . Dieu n'a-t-il pas agi de façon providentielle ? N'est-il pas maître des événements ? Ne change-t-il pas les temps et les circonstances à son gré (Dn 2. 21)  ?

Ne tombons pas dans le piège d’une lecture systématiquement spiritualisante de notre vie ou, plus largement, de l'Histoire, tentation orgueilleuse qui pourrait nous entraîner à penser que Dieu est à notre service. Sachons discerner la présence de Dieu dans certains événements que nous avons vécus et faisons en sorte de les garder dans notre mémoire, pour glorifier Dieu qui nous aime et pour conserver l'espoir si les choses tournent mal.

A méditer

« Dieu a dispersé les hommes dont le cœur est rempli d'orgueil. » Cantique de Marie, Luc 1.51
Notes:
  • 1: les Pourim, les sorts, font référence au fait qu’Haman a tiré au sort le jour de la destruction des Juifs (2.7). Mais Dieu seul peut décider de l'avenir.

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 104

1Bénis l'Eternel, mon âme! Eternel, mon Dieu, tu es infiniment grand, tu es revêtu de splendeur et de magnificence.

2L'Eternel s'enveloppe de lumière comme d'un manteau, il étend le ciel comme une tente. 3Il construit sa demeure au-dessus de l'eau, il fait des nuages son char, il s'avance sur les ailes du vent. 4*Il fait des vents ses messagers, des éclairs ses serviteurs. 5Il a établi la terre sur ses fondements: elle ne sera jamais ébranlée.

6Tu l'avais couverte de l'océan comme d'un vêtement, l'eau recouvrait les montagnes; 7elle a fui à ta menace, elle s'est sauvée au son de ton tonnerre. 8Des montagnes se sont élevées, des vallées se sont abaissées, à la place que tu leur avais fixée. 9Tu as posé une limite que l'eau ne doit pas franchir, afin qu'elle ne revienne plus couvrir la terre.

10Il conduit les sources vers des torrents qui parcourent les montagnes. 11Tous les animaux sauvages y boivent, les ânes y étanchent leur soif. 12Les oiseaux du ciel nichent sur leurs rives et chantent dans les feuillages. 13Du haut de sa demeure, Dieu arrose les montagnes. La terre est rassasiée du fruit de ton travail. 14Il fait pousser l'herbe pour le bétail et les plantes pour les besoins de l'homme afin que la terre produise de la nourriture: 15le vin qui réjouit le coeur de l'homme et fait plus que l'huile resplendir son visage, et le pain qui fortifie le coeur de l'homme.

16Ils sont bien nourris, les arbres de l'Eternel, les cèdres du Liban, qu'il a plantés. 17C'est là que les oiseaux font leurs nids. La cigogne a sa demeure dans les cyprès, 18les hautes montagnes sont pour les bouquetins, les rochers sont le refuge des damans. 19Il a fait la lune pour marquer les temps; le soleil sait quand il doit se coucher.

20Tu fais venir les ténèbres, et c'est la nuit. Tous les animaux des forêts se mettent alors en mouvement; 21les lionceaux rugissent après leur proie, ils demandent leur nourriture à Dieu. 22Le soleil se lève: ils se retirent et se couchent dans leurs tanières. 23Quant à l'homme, il sort pour se rendre à son activité et à son travail jusqu'au soir.

24Que tes oeuvres sont nombreuses, Eternel! Tu les as toutes faites avec sagesse. La terre est remplie de tes biens. 25Voici la mer, immense et vaste: là vivent, innombrables, des animaux, petits et grands. 26Les bateaux la sillonnent, tout comme le léviathan, que tu as formé pour qu'il y joue. 27Tous ces animaux espèrent en toi pour que tu leur donnes la nourriture au moment voulu. 28Tu la leur donnes, et ils la prennent; tu ouvres ta main, et ils sont rassasiés de biens. 29Tu te caches, et ils sont épouvantés; tu leur retires le souffle, et ils expirent, ils retournent à la poussière. 30Tu envoies ton souffle, et ils sont créés; tu renouvelles ainsi la surface de la terre.

31Que la gloire de l'Eternel dure éternellement! Que l'Eternel se réjouisse de ses oeuvres! 32Il regarde la terre, et elle tremble; il touche les montagnes, et elles fument.

33Je veux chanter en l'honneur de l'Eternel tant que je vivrai, je veux célébrer mon Dieu tant que j'existerai. 34Que ma louange lui soit agréable! Je veux me réjouir en l'Eternel.

35Que les pécheurs disparaissent de la terre et qu'il n'y ait plus de méchants! Bénis l'Eternel, mon âme! Louez l'Eternel!