leGuide
audio

Infos

Vous aimez le site ? Aidez-nous !
leguideenligne est un service gratuit - mais il a un coût ! Nous avons besoin de votre soutien pour continuer d'existerLire la suite
Réagir à la note du jour
Faites remonter vos remarques !Lire la suite

Jean 6.60-71

60Après l'avoir entendu, beaucoup de ses disciples dirent: «Cette parole est dure. Qui peut l'écouter?» 61Jésus savait en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet. Il leur dit: «Cela vous scandalise? 62Si vous voyiez le Fils de l'homme monter là où il était auparavant! 63C'est l'Esprit qui fait vivre, l'homme n'arrive à rien. Les paroles que je vous dis sont Esprit et vie, 64mais il y en a parmi vous quelques-uns qui ne croient pas.» En effet, Jésus savait dès le début qui étaient ceux qui ne croyaient pas et qui était celui qui le trahirait. 65Il ajouta: «Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi à moins que cela ne lui soit donné par mon Père.» 66Dès ce moment, beaucoup de ses disciples se retirèrent et arrêtèrent de marcher avec lui.

67Jésus dit alors aux douze: «Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller?» 68Simon Pierre lui répondit: «Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. 69Et nous, nous croyons et nous savons que tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant.» 70Jésus leur répondit: «N'est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze? Et l'un de vous est un diable!» 71Il parlait de Judas l'Iscariot, fils de Simon, car c'était lui qui allait le trahir, lui, l'un des douze.

Lire la suite

une porte de sortie… ou d’entrÉe

Jean ne parle pas des réactions de la foule, qui s’est probablement dispersée en maugréant, mais de celles des disciples. C’est-à-dire, plus largement que des douze disciples, de tous ceux qui suivaient Jésus1.

Même pour eux, ce que Jésus vient de dire va trop loin (60). Pourtant, lui, refusant de ramener ses paroles à un niveau plus acceptable, va encore plus loin : jusqu’à son identité divine (62). Nous de même, ne bradons jamais son identité pour la rendre plus compréhensible. On peut remplacer des termes théologiques par des mots plus courants. Mais ne diluons jamais son identité de Fils de Dieu et Sauveur du monde. Même si cela suscite la contestation.

Ce qui choque les disciples n’est pas seulement l’expression « manger sa chair et boire son sang » (6. 53-57), mais le fait que ces termes impliquent la mort du Messie en qui ils plaçaient un espoir national.

Un choix toujours libre

Face à la désertion croissante (66), Jésus s’adresse maintenant à ses douze disciples. Sans les encourager à partir, il leur ouvre une porte de sortie pour garantir leur libre choix. Mais c’est aussi une porte ouverte à leur foi pour entrer plus profondément dans l’intimité du Fils de Dieu. Pierre la saisit au nom de tous.
De tous, pense Pierre. Jésus se doit de rectifier, sinon ses disciples pourraient conclure, à la crucifixion, qu’il a été dupé. C’est aussi pour Judas que Jésus parle. Ayant discerné le potentiel de trahison qui l’habitait, il ne cesse de lui tendre la perche pour visiter son cœur.

Des paroles Esprit et vie

« Mes paroles sont Esprit et vie » (63). Ce n’est pas juste une invitation à une lecture symbolique des paroles de Jésus. Elles sont réellement une communication directe du Saint-Esprit qui agit par elles pour nous donner la vie.
Notes:
  • 1: Le nombre de ceux qui suivaient Jésus est indéterminé. Lc 10.1 parle encore de 70 disciples envoyés en mission, chronologiquement après qu’une partie de ceux qui le suivaient l’aient quitté.

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 133

1Chant des montées, de David. Oh ! Qu'il est agréable, qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble !

2C'est comme l'huile précieuse versée sur la tête qui descend sur la barbe, sur la barbe d'Aaron, et sur le col de ses vêtements. 3C'est comme la rosée de l'Hermon qui descend sur les hauteurs de Sion. En effet, c'est là que l'Eternel envoie la bénédiction, la vie, pour l'éternité.