leGuide
audio

Infos

Demandez le programme !
C'est gratuit !Lire la suite

Néhémie 2.11-20

11A mon arrivée à Jérusalem, j'y suis resté trois jours. 12Puis je me suis levé pendant la nuit, accompagné de quelques hommes, sans avoir encore dévoilé à personne ce que mon Dieu m'avait mis à coeur de faire pour Jérusalem. J'avais pris une seule bête avec moi: celle que je montais. 13Sortant donc de nuit par la porte de la vallée, j'ai pris la direction de la source du dragon et de la porte du fumier. J'examinais la muraille de Jérusalem avec ses brèches et ses portes dévorées par le feu. 14Je suis passé près de la porte de la source et du bassin du roi, sans trouver de passage pour ma monture. 15Toujours de nuit, je suis remonté par la vallée, sans cesser d'examiner la muraille. Puis je suis rentré par la porte de la vallée et j'ai ainsi été de retour.

16Les magistrats ignoraient où j'étais allé et ce que j'avais fait. Jusque-là, je n'avais rien dévoilé aux Juifs: ni aux prêtres, ni aux nobles, ni aux magistrats, ni à aucun de ceux qui exerçaient une responsabilité. 17Je leur ai alors dit: «Vous voyez vous-mêmes la malheureuse situation dans laquelle nous nous trouvons: Jérusalem est en ruine et ses portes ont été réduites en cendres. Venez, reconstruisons la muraille de Jérusalem et nous ne serons plus dans le déshonneur!» 18Puis je leur ai raconté comment la bonne main de mon Dieu avait reposé sur moi et leur ai rapporté les paroles que le roi m'avait adressées. Ils ont dit: «Levons-nous et mettons-nous au travail!» Et ils se sont fortifiés dans cette bonne décision.

19Sanballat le Horonite, Tobija, le fonctionnaire ammonite, et Guéshem l'Arabe ont appris ce qui s'était passé. Ils se sont moqués de nous et nous ont traités avec mépris. Ils ont dit: «Que faites-vous donc? Seriez-vous en train de vous révolter contre le roi?» 20Je leur ai fait cette réponse: «C'est le Dieu du ciel qui nous donnera le succès et nous, ses serviteurs, nous allons nous lever et nous mettre au travail. Quant à vous, vous n'avez ni part, ni droit ni souvenir à Jérusalem.»

Lire la suite

Paroles pour se lever

Voici, dans les lectures d'hier et d’aujourd'hui, un trio qui ressurgira souvent dans ce livre : Sanballat, Tobija et Guéshem. L'arrivée de Néhémie les met de mauvaise humeur (10). Ils ne voient pas d'un bon œil que Jérusalem retrouve sécurité et dignité. Avant de se trouver en face de Néhémie, leur première tentative de dissuasion, c'est la moquerie et le mépris. Puis, une fois devant lui, ils distillent le soupçon et la désinformation (19). Dans le jardin d'Éden, le serpent utilisait déjà la technique des questions équivoques1.

Prudence et discrétion

Néhémie sait qu'à peine arrivé, il a suscité méfiance et colère. Prudent, il choisit la discrétion, qu’il manifeste par trois jours sans apparition publique. Puis, avec un cercle restreint de collaborateurs, il examine de nuit l'état de la ville et de ses murailles. Il veut se forger une opinion solide avant d'engager des travaux de reconstruction.

Paroles fortes

Prêtres ou magistrats, toutes ces personnes en situation de responsabilité vivent dans les ruines et la désolation. Sans ressort, elles se sont habituées à cet état de fait. Néhémie, animé de son profond amour pour Jérusalem, est aiguillonné par la vision des destructions. Il est fortement encouragé par l'intervention divine, concrétisée par le soutien logistique du roi. Il trouve les mots qui incitent les habitants de la ville dévastée à se mettre à l'ouvrage. Dans le même élan, les insinuations des ennemis sont balayées avec une belle assurance.
Y a-t-il dans ma vie ou dans ma communauté des « ruines » auxquelles nous nous sommes habitués, à partir desquelles il faudrait se mettre à reconstruire ? Y a-t-il une parole du Seigneur sur laquelle je peux prendre appui pour me remettre à l'ouvrage ?

A méditer

« Une parole porteuse de guérison est un arbre de vie, tandis que la langue perverse brise le cœur. » Proverbes 15.4
Notes:
  • 1: Genèse 3

Soyez le premier à réagir à la note !

Pour réagir, il vous faut d'abord vous connecter.
Pas encore inscrit ? Créez votre compte


Pour réagir sur autre chose que la note du jour, merci d'utiliser le formulaire de contact
Prier avec : Psaume 11

1Au chef de choeur. De David. C'est en l'Eternel que je cherche un refuge. Comment pouvez-vous me dire: «Fuis dans les montagnes comme un oiseau»?

2Les méchants bandent leur arc, ils ajustent leur flèche sur la corde pour tirer dans l'ombre sur ceux dont le coeur est droit. 3Quand les fondements sont renversés, que peut faire le juste?

4L'Eternel est dans son saint temple, l'Eternel a son trône dans le ciel. Ses yeux regardent, il examine les hommes. 5L'Eternel examine le juste; il déteste le méchant et celui qui aime la violence. 6Il fait pleuvoir sur les méchants des charbons, du feu et du soufre. Un vent brûlant, tel est le lot qu'ils ont en partage, 7car l'Eternel est juste, il aime la justice; les hommes droits contemplent son visage.




 

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.