Jeudi 30 Juin
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

Proverbes 8.32-9.18

32»Et maintenant, mes fils, écoutez-moi! Heureux ceux qui persévèrent dans mes voies! 33Ecoutez l'instruction pour devenir sages, ne la négligez pas! 34Heureux l'homme qui m'écoute, qui veille chaque jour sur mes portes et qui garde l'entrée de ma maison!

35»En effet, celui qui me trouve a trouvé la vie, il a obtenu la faveur de l'Eternel. 36En revanche, celui qui pèche contre moi se fait du tort à lui-même. Tous ceux qui me détestent aiment la mort.»

1La sagesse a construit sa maison, elle a taillé ses sept colonnes. 2Elle a abattu son bétail, mélangé son vin et dressé sa table. 3Elle a envoyé ses servantes, elle crie sur le sommet des hauteurs de la ville: 4«Qui manque d'expérience? Qu'il entre ici!» Elle dit à ceux qui sont dépourvus de bon sens: 5«Venez manger de mon pain et boire du vin que j'ai mélangé! 6Abandonnez la naïveté et vous vivrez, avancez sur la voie de l'intelligence!

7»Celui qui instruit le moqueur récolte le mépris, et celui qui reprend le méchant s'attire ses insultes. 8Ne reprends pas le moqueur si tu ne veux pas qu'il te déteste, mais reprends le sage et il t'aimera. 9Donne au sage et il deviendra encore plus sage, enseigne le juste et il augmentera son savoir.

10»Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l'Eternel. La connaissance du Dieu saint, voilà en quoi consiste l'intelligence. 11Oui, c'est grâce à moi que tes jours se multiplieront et que les années de ta vie augmenteront. 12Si tu es sage, tu l'es pour toi; si tu es moqueur, tu en supporteras les conséquences tout seul.»

13La folie est une femme bruyante, naïve, qui ne sait rien. 14Elle s'assied à l'entrée de sa maison, sur un siège, dans les hauteurs de la ville, 15pour interpeller les passants qui vont droit leur chemin: 16«Qui manque d'expérience? Qu'il entre ici!» Elle dit à celui qui est dépourvu de bon sens: 17«L'eau volée est douce et le pain mangé en cachette est agréable.» 18Et il ne sait pas que là se trouvent les défunts, que ceux qu'elle a invités sont dans les vallées du séjour des morts.

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

Les bons choix

La fin du chapitre 8 nous fait redescendre des hauteurs théologiques. Si Dieu a laissé entrevoir son Être profond, ce n’est pas pour satisfaire notre curiosité intellectuelle ou spirituelle. Il veut nous montrer toute la valeur de cette Sagesse qui nous est proposée.

Heureux

La quête principale de l’être humain sur terre est le bonheur. Déjà promis au verset 8, ce bonheur nous est à nouveau présenté ici. Celui qui écoute la Sagesse et qui suit ses voies le trouve (32 et 34). Le texte nous rappelle que ce bonheur n’est pas instantané, qu’il faut veiller chaque jour, qu’il faut monter la garde (34). Le bonheur que Dieu offre n’est pas le nirvana, un état éthéré que l’on atteindrait définitivement et dont on ne redescendrait plus. Il se trouve dans le quotidien, la certitude de la faveur de l’Éternel. Le bonheur ne se trouve pas au bout du chemin, mais chaque jour au bord de la route.

Quel festin choisir ?

Le double festin de Dame Sagesse et de Dame Folie illustre bien la nécessité de faire des choix dans notre vie. Avec la description qui nous a été faite de tous les avantages liés au choix de la Sagesse, on pourrait penser que la maison de la folie serait désespérément vide. Mais non, ses eaux sont douces, son pain est savoureux. Ce n’est même pas de la publicité mensongère. Il y a une délectation possible dans le péché.

Une question de vie ou de mort

Celui qui trouve la Sagesse a trouvé la vie (8.35) : la Sagesse ajoutera des années à nos vies (9.11). Celui qui persévère dans la folie aime la mort (8.36) ; plus encore, il est déjà dans les vallées du séjour des morts (9.18).
J'aime, je partage

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

A méditer

Les Proverbes nous rappellent que nous devons quotidiennement faire des choix. Si nous avons choisi de suivre Jésus-Christ, la Sagesse de Dieu, nous avons un allié puissant qui nous aidera à faire les bons choix. Mais il ne fera pas les choix à notre place.

Prier avec : Psaume 12

1Au chef de choeur, sur la harpe à huit cordes. Psaume de David.

2Sauve-nous, Eternel, car il n'y a plus d'hommes loyaux! Les fidèles disparaissent du milieu des hommes. 3On se dit des mensonges les uns aux autres, on a sur les lèvres des paroles flatteuses, on parle avec un coeur double.

4Que l'Eternel extermine toutes les lèvres flatteuses, la langue qui parle avec arrogance, 5ceux qui disent: «Nous sommes forts par notre langue, nous avons nos lèvres avec nous. Qui pourrait devenir notre maître?»

6«Parce que les malheureux sont opprimés et que les pauvres gémissent, maintenant, dit l'Eternel, je me lève, j'apporte le salut à ceux qui soupirent après lui.»

7Les paroles de l'Eternel sont des paroles pures, un argent affiné dans un creuset en argile et sept fois épuré.

8Toi, Eternel, tu les garderas, tu les préserveras pour toujours de ces gens. 9Les méchants rôdent partout quand la bassesse règne parmi les hommes.

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.