Jeudi 23 Septembre
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

Zacharie 13.2-9

2Ce jour-là, déclare l'Eternel, le maître de l'univers, j'éliminerai du pays les noms des idoles, afin qu'on ne s'en souvienne plus. Je ferai aussi disparaître du pays les prophètes et l'esprit d'impureté.

3Si quelqu'un prophétise encore, son père et sa mère, ceux qui lui ont donné naissance, lui diront: «Tu ne vivras pas, car tu dis des mensonges au nom de l'Eternel!» Son père et sa mère, les auteurs de ses jours, le transperceront quand il prophétisera.

4Ce jour-là, les prophètes rougiront chacun de leurs visions quand ils prophétiseront, et ils ne mettront plus un manteau de poil pour tromper. 5Chacun d'eux dira: «Je ne suis pas prophète, je suis cultivateur, quelqu'un m'a acheté dès ma jeunesse.» 6Et si on lui demande: «D'où viennent ces blessures que tu as aux mains?» il répondra: «C'est dans la maison de ceux qui m'aimaient que je les ai reçues.»

7Epée, réveille-toi contre mon berger et l'homme qui est mon compagnon, déclare l'Eternel, le maître de l'univers. *Frappe le berger et que les brebis soient dispersées, et je porterai la main contre les faibles. 8Dans tout le pays, déclare l'Eternel, les deux tiers seront éliminés et mourront, mais l'autre tiers subsistera. 9Je mettrai ce tiers dans le feu et je le purifierai comme on purifie l'argent, je l'éprouverai comme on éprouve l'or. Il fera appel à mon nom et moi, je lui répondrai; je dirai: «C'est mon peuple», et lui, il dira: «L'Eternel est mon Dieu.»

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

La colère de l'amour

Lire Zacharie rappelle que le Dieu de la Bible n’est pas une divinité apathique, froide, dénuée d’intériorité. Au contraire, Dieu est sensible et s’engage pleinement lui-même pour sauver son peuple. Le sauver, c’est le conduire vers la vie, quand même celui-ci choisirait souvent un chemin de mort. Dieu éprouve le vécu de son peuple. C’est pourquoi, parfois, se manifeste la colère divine fréquemment évoquée dans les Écritures. Cette colère de Dieu n’est pas la violence irraisonnée et incontrôlée qui parfois nous domine. Elle exprime la sensibilité de son amour face au choix et au comportement d’autodestruction de sa création. Patience et colère attestent l’amour divin. Sa colère s’oppose à l’inacceptable. Ce n’est pas un coup de sang, mais l’expression d’une sorte de souffrance intérieure divine face à notre entêtement au mal. Elle vise à nous rendre attentifs à notre responsabilité quant à nos choix fondamentaux1. L’idolâtrie, les cultes impurs, les pratiques mensongères, l’exploitation du prochain sont les marques d’un peuple persévérant sur un chemin de mort qui, pour Dieu, dans son amour, sont inacceptables.

2/3 de jugement et 1/3 d’espérance

Au verset 8, Zacharie prophétise la destruction des deux tiers du pays et la sauvegarde du troisième tiers. Cette notion de tiers est courante dans la prophétie2. Deux tiers établissent l’ampleur et la force du jugement. Le tiers restant offre l’espace d’espérance. L’intention divine n’est plus celle du déluge, celle de détruire, mais celle de réconcilier. Son espérance-promesse est que ce tiers épargné sera comme l’or purifié au creuset chauffé à blanc ; qu’il renouera avec le désir sincère d’une communion juste au Dieu qui l’aime tant !
J'aime, je partage
Note 1: Dt 30.15-20Note 2: Cf. Ézéchiel et Apocalypse

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

Prier avec : Psaume 59

1Au chef de choeur, sur la mélodie de «Ne détruis pas». Hymne de David, lorsque Saül envoya cerner sa maison pour le faire mourir.

2Mon Dieu, délivre-moi de mes ennemis, protège-moi contre mes adversaires! 3Délivre-moi de ceux qui commettent l'injustice et sauve-moi des hommes sanguinaires, 4car les voici aux aguets pour m'enlever la vie. Des hommes puissants complotent contre moi sans que je sois coupable, sans que j'aie péché, Eternel! 5Malgré mon innocence ils accourent, prêts à m'attaquer. Réveille-toi, viens vers moi et regarde! 6Toi, Eternel, Dieu de l'univers, Dieu d'Israël, lève-toi pour corriger toutes les nations, ne fais grâce à aucun de ces traîtres impies! - Pause.

7Ils reviennent chaque soir, ils hurlent comme des chiens, ils font le tour de la ville. 8De leur bouche ils font jaillir l'injure, leurs paroles sont des épées. Ils disent: «Qui est-ce qui entend?» 9Mais toi, Eternel, tu te ris d'eux, tu te moques de toutes les nations. 10Toi qui es ma force, c'est en toi que j'espère, car Dieu est ma forteresse. 11Mon Dieu m'accueille dans sa bonté, Dieu me fait contempler mes adversaires. 12Ne les tue pas, sinon mon peuple les oublierait; fais-les trembler par ta puissance et jette-les à bas, Seigneur, notre bouclier! 13Leur bouche pèche à chaque parole de leurs lèvres: qu'ils soient pris dans leur propre orgueil! Ils ne profèrent que malédictions et mensonges: 14détruis-les, dans ta fureur, détruis-les, et qu'ils n'existent plus! Qu'on sache que Dieu règne sur Jacob jusqu'aux extrémités de la terre! - Pause.

15Ils reviennent chaque soir, ils hurlent comme des chiens, ils font le tour de la ville. 16Ils errent çà et là, cherchant leur nourriture, et ils passent la nuit sans être rassasiés. 17Quant à moi, je chanterai ta force, dès le matin je célébrerai ta bonté, car tu es pour moi une forteresse, un refuge quand je suis dans la détresse. 18Toi qui es ma force, c'est pour toi que je veux chanter, car Dieu, mon Dieu si bon, est ma forteresse.

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.