Lundi 24 Juin
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

Ésaïe 40.12-31

12Qui a mesuré les océans dans le creux de sa main? Qui a fixé les dimensions du ciel dans une mesure et fait tenir toute la poussière de la terre dans un tiers de mesure? Qui a pesé les montagnes à la balance et les collines à la bascule? 13Qui a compris l'Esprit de l'Eternel et quel homme a été son conseiller pour l'instruire? 14Avec qui a-t-il délibéré pour se laisser éclairer par lui? Qui lui a appris le sentier du droit, lui a enseigné son savoir-faire et lui a fait connaître le chemin de l'intelligence?

15Les nations sont pareilles à une goutte d'eau qui tombe d'un seau, elles sont comme de la poussière sur une balance, et les îles comme une fine poussière qui s'envole. 16Les forêts du Liban ne suffiraient pas à alimenter le feu de l'autel et ses animaux seraient en nombre insuffisant pour l'holocauste. 17Toutes les nations sont réduites à rien devant lui, elles comptent moins à ses yeux que le néant et le vide.

18A qui voulez-vous comparer Dieu? A quelle représentation pourriez-vous le comparer? 19C'est un artisan qui fond la statue, puis un orfèvre la couvre d'or et y soude des chaînettes d'argent. 20Celui qui est trop pauvre pour une telle offrande choisit un bois qui ne pourrisse pas; il sollicite les services d'un artisan assez habile pour fabriquer une sculpture sacrée qui ne soit pas branlante.

21Ne le savez-vous pas? Ne l'avez-vous pas appris? Ne vous l'a-t-on pas révélé dès le début? N'avez-vous jamais réfléchi aux fondations de la terre? 22C'est l'Eternel qui siège au-dessus du cercle de la terre; ses habitants sont, pour lui, pareils à des sauterelles. Il déroule le ciel comme une étoffe légère, il le déploie comme une tente pour en faire son lieu d'habitation. 23C'est lui qui réduit les dirigeants à rien, qui rend les juges de la terre pareils à du vide. 24Ils ne sont même pas plantés, même pas semés, leur tronc n'a pas encore développé de racine en terre qu'il souffle sur eux; ils se dessèchent alors, le tourbillon les emporte comme un brin de paille.

25A qui me comparerez-vous pour que je lui ressemble? demande le Saint. 26Levez les yeux vers le ciel et regardez! Qui a créé cela? C'est celui qui fait sortir les corps célestes en bon ordre. Il les appelle tous par leur nom. Son pouvoir est si grand, sa force si puissante que pas un seul ne manque.

27Pourquoi dis-tu, Jacob, et pourquoi affirmes-tu, Israël: «Ma situation échappe à l'Eternel, mon droit passe inaperçu de mon Dieu»? 28Ne le sais-tu pas? Ne l'as-tu pas appris? C'est le Dieu d'éternité, l'Eternel, qui a créé les extrémités de la terre. Il ne se fatigue pas, il ne s'épuise pas. Son intelligence est impénétrable.

29Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. 30Les adolescents se fatiguent et s'épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, 31mais ceux qui comptent sur l'Eternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s'épuiser, ils marchent sans se fatiguer.

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

LA MAJESTÉ DE DIEU

Au sein d’un monde où la puissance du mal est à l’œuvre, les épreuves ne manquent pas, y compris pour les croyants. À l’annonce de l’exil, les habitants de Juda ont dû trembler et même sombrer dans le désespoir, surtout qu’ils étaient à la merci de la première puissance de l’époque, Babylone, puissance redoutable dont la « force » était son « dieu »1. Lorsque nous voyons l’insécurité et la violence de nos villes et les horreurs de la guerre en Ukraine, en Arménie et en Israël, nous pouvons mieux comprendre la crainte, la détresse et l’angoisse qu’a pu appréhender le peuple de l’Alliance !

Les solutions du désespoir

Quand on est au plus bas, il est tentant, si on croit encore en Dieu, de conclure qu’il est lointain, peu concerné par notre malheur et impuissant (12-14, 27) ! Et par la suite de chercher secours ailleurs : auprès des nations alliées (15) et de leurs princes (23), ou des idoles tellement plus visibles et plus proches (19, 20, 26), ou encore dans la sagesse humaine (13,14). Mais toutes ces solutions sont vaines et vouées à l’échec (17, 20, 24). Elles ne font pas le poids devant la grandeur du Dieu vivant.

Le Seigneur de l’Histoire et de l’espérance

Au sein de la lassitude et de l’épuisement (30) que provoquent le malheur et le désespoir, le fidèle dont l’espérance est en Dieu, le tout autre et le tout proche, renaîtra de ses cendres ! En effet, la majesté et la sagesse du Recteur de l’univers se manifestent dans l’œuvre magistrale de sa création (12-14, 21, 22a). Et il ne se lasse pas de veiller sur elle, de visiter ses créatures fragiles, voire égarées. En même temps il « renouvelle les forces » de ceux qui se confient en lui alors qu’ils foulent les chemins dangereux du monde (31).
J'aime, je partage
Notes:
  • 1 Cf. par exemple Ha 1.11 qui, comme les versets qui le précèdent (1.5-10) évoque la puissance de Babylone.

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

A méditer

Je garde sans cesse le Seigneur devant moi, comme il est à mes côtés, je ne chancelle pas (Ps 16.8).

Prier avec : le Psaume 8

1Au chef de choeur, sur la guitthith. Psaume de David.

2Eternel, notre Seigneur, que ton nom est magnifique sur toute la terre! Ta majesté domine le ciel. 3Par la bouche des enfants et des nourrissons, tu as fondé ta gloire pour confondre tes adversaires, pour réduire au silence l'ennemi, l'homme avide de vengeance.

4Quand je contemple le ciel, oeuvre de tes mains, la lune et les étoiles que tu y as placées, 5je dis: «Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l'homme, pour que tu prennes soin de lui?» 6Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu et tu l'as couronné de gloire et d'honneur. 7Tu lui as donné la domination sur ce que tes mains ont fait, tu as tout mis sous ses pieds, 8les brebis comme les boeufs, et même les animaux sauvages, 9les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui parcourt les sentiers des mers.

10Eternel, notre Seigneur, que ton nom est magnifique sur toute la terre!

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.