Samedi 27 Novembre
 

Prie pour commencer

Avant de lire le texte biblique, rends-toi disponible pour faire de ce temps un moment à part. Tu peux prier ou simplement « faire une pause » en silence avant de passer à l’étape suivante.

Luc 17.11-19

11Alors qu'il se rendait à Jérusalem, Jésus passa entre la Samarie et la Galilée. 12Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils se tinrent à distance 13et se mirent à lui dire: «Jésus, maître, aie pitié de nous!» 14Lorsqu'il les vit, Jésus leur dit: «Allez vous montrer aux prêtres.» Pendant qu'ils y allaient, ils furent guéris. 15L'un d'eux, se voyant guéri, revint sur ses pas en rendant gloire à Dieu à haute voix. 16Il tomba le visage contre terre aux pieds de Jésus et le remercia. C'était un Samaritain. 17Jésus prit la parole et dit: «Les dix n'ont-ils pas été guéris? Et les neuf autres, où sont-ils? 18Ne s'est-il trouvé que cet étranger pour revenir et rendre gloire à Dieu?» 19Puis il lui dit: «Lève-toi, vas-y, ta foi t'a sauvé.»

Voir les questions

Avant de lire le commentaire ci-dessous, prends un moment pour penser au texte :
  • Que se passe-t-il dans ce texte ou de quoi parle-t-il ?
  • Quelle est la signification du texte :
    • pour le monde de l’époque ?
    • pour le monde d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les implications du texte pour moi, pour les relations avec mes proches, avec les autres et avec Dieu ?
  • Y a-t-il une promesse, un avertissement, un encouragement ?

Un sur dix

Jésus est en route pour Jérusalem. C’est sa destination ; il sait ce qui l’attend. Mais il sait aussi qu’à l’entrée d’un village, des lépreux l’attendent. Ces dix hommes sont informés de la réputation de Jésus ; ils s’approchent aussi près de lui que la Loi le permet, de manière à se faire entendre.

Les dix sont guéris

Ces lépreux montrent doublement leur foi en Jésus. Premièrement, ils reconnaissent son autorité, puisqu’ils lui attribuent le titre de « maître », une appellation que seuls les disciples utilisent. Deuxièmement, ils croient en la puissance de Jésus, puisqu’ils s’en vont sans attendre chez les prêtres. Ils ne demandent ni un geste de la part du Maître, ni une parole spécifique. Leur foi est honorée : en chemin, ils sont purifiés de leur lèpre, délivrés de la discrimination, de la distance imposée, du mépris, de la honte...

Un seul est béni

Cependant, cet étranger, comme l’appelle Jésus, reçoit une bénédiction particulière. Désormais, il peut jouir d’une proximité naguère impossible : le voilà aux pieds du Maître ! En revenant sur ses pas, en rendant gloire à Dieu à haute voix et en se prosternant devant Jésus, il donne la preuve qu’il reconnaît en lui le Messie1. Il vit une réelle conversion. Désormais, son existence ne sera pas seulement celle d’un homme en bonne santé, elle sera la vie d’un homme sauvé.

Et les neuf autres ?

« Où sont-ils ? » demande Jésus. Ils sont sans doute vers les prêtres, fiers et heureux de montrer leur corps dont les stigmates de la lèpre ont disparu. Quant à leur bienfaiteur, ils l’oublient, tout à la joie de leur guérison. Il est possible qu’ils le louent à distance ; mais Jésus aurait certainement souhaité qu’ils reviennent et se prosternent devant lui.
J'aime, je partage
Notes:
  • 1 Dans Jean 4, Jésus se présente à la femme samaritaine comme le Messie, aussi bien pour les Samaritains que pour les Juifs.

Réagir au commentaire

Vous avez une remarque sur ce commentaire ? Vous pouvez utiliser ce formulaire pour contacter notre équipe

En pratique Comment peux-tu mettre en pratique le texte biblique lu aujourd'hui ?

En pratique

« Compte les bienfaits de Dieu ! » Revenir sur ses pas comme le Samaritain, c’est prendre du temps pour rendre gloire à Dieu à haute voix, et venir à ses pieds pour le remercier et l’adorer.

Prier avec : Psaume 115

1Non pas à nous, Eternel, non pas à nous, mais à ton nom donne gloire, à cause de ta bonté, à cause de ta vérité! 2Pourquoi les nations diraient-elles: «Où donc est leur Dieu?»

3Notre Dieu est au ciel, il fait tout ce qu'il veut. 4*Leurs idoles, ce n'est que de l'argent et de l'or; elles sont faites par la main des hommes. 5Elles ont une bouche mais ne parlent pas, elles ont des yeux mais ne voient pas, 6elles ont des oreilles mais n'entendent pas, elles ont un nez mais ne sentent pas, 7elles ont des mains mais ne touchent pas, des pieds mais ne marchent pas; leur gosier ne produit aucun son. 8Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.

9Israël, confie-toi en l'Eternel! Leur secours et leur bouclier, c'est lui.

10Famille d'Aaron, confie-toi en l'Eternel! Leur secours et leur bouclier, c'est lui.

11Vous qui craignez l'Eternel, confiez-vous en l'Eternel! Leur secours et leur bouclier, c'est lui.

12L'Eternel se souvient de nous: il bénira. Il bénira la communauté d'Israël, il bénira la famille d'Aaron, 13il bénira ceux qui craignent l'Eternel, petits et grands.

14L'Eternel vous fera prospérer, vous et vos enfants. 15Soyez bénis par l'Eternel, qui a fait le ciel et la terre!

16Le ciel appartient à l'Eternel, mais il a donné la terre aux hommes.

17Ce ne sont pas les morts qui célèbrent l'Eternel, ce ne sont pas ceux qui descendent dans le monde du silence, 18mais nous, nous bénirons l'Eternel, dès maintenant et pour toujours. Louez l'Eternel!

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.